L’Edito : Henry salvateur

Le porte-drapeau doit-il avoir été médaillé ? Envoyez vous aussi vos plus passionnantes questions sur equipe.vestiaire@yahoo.fr


Il nous faudrait bien plus qu’un édito pour évoquer l’énorme coup de massue qui vient de frapper le Vestiaire. Alors que l’anonymat nous tendait les bras, que Nicolas Manaudou avait autre chose à faire que nous insulter, sans doute caressait-il son serpent, que Denis Rey astiquait sa spatule, c’est du fond des âges farouches que nous est revenu Sébastien Deleigne. Rarement une star aussi imposante ne s’était donnée la peine de nous répondre, à part Denis Rey bien-sûr. Vous retrouverez sa prose dans le champ commentaires, mais il mérite au nom du Code de la presse son droit de réponse publié en pleine Une, ouvrez les guillemets :

 » Avant d’écrire quoi que ce soit sur un athlètes et sa discipline il faut faire son boulot* car pour sur, même si c’est un peu tard (je tombe sur cet article que maintenant !), cet article ne vaut absolument rien, ni la plus petite médaille que j ai gagné dans ma carrière (celle qu’on donne à tous les participants même les plus nul, les derniers … ceux qui abandonnent !!! Ou alors désolé mais je n’ai pas les lettres d’un journaleu du dimanche
*Faire son boulot ce n’est pas s’intéresser aux différents classements des JO et en faire un topo ni s’arrêter à une épreuve lors d’une compétition (surtout pas dans notre sport) et s’intéresser en amont pour éviter ces grosses informations erronées et pleines de critique et de dénigrement.
S.D. »
Dont acte S.D. comme l’on dit.

At home Ben Arfa

La découverte tardive de google par les derniers pentathloniens modernes n’est pas sans nous rappeler quHatem Ben Arfa s’était mis aux lunettes pour découvrir Spinoza, apparemment ça a fini par lui réussir. Des défenseurs immobiles, ça n’est donc pas réservé qu’à l’Espagne. En revanche un ancien footballeur à melon reconverti en tiroir-caisse, on pensait cela réservé à la France et c’est l’Angleterre qui s’y colle. Déjà qu’ils avaient Chamakh, Gervinho, Mancini et toujours Wenger, rien ne leur sera épargné. Même pas de considérer Van Persie comme un messie quand le vrai Messi en est à 20 buts de plus sur la même saison. En même temps l’autre meilleur joueur du monde a bien un coéquipier qui en a mis encore plus.

Pendant ce temps-là, la France règne sur le tennis de début de saison, Santoro peut dormir tranquille sur son oreiller en soie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *