L’Edito : Spicy toy

Un JT sport pendant les vacances, c’est sans Pasquet, mais avec Dakar et NBA. Il était temps.



C’est le premier édito de l’année 2012 et comme tout grand de ce monde qui se respecte, le Vestiaire s’est fait racheter à prix d’or par des investisseurs malgaches. Pour faire original on ne vous annoncera pas la signature de Pierre Menès ou d‘Olivier Sauton, c’est pas qu’ils soient pas drôles mais… si en fait c’est ça. Sauf sur scène mais l’un des deux n’en fait pas encore. Désormais la ligne éditoriale est claire, retour à l’arrogance qui avait fait la signature et l’agaçante popularité du meilleur site de commentaire et d’analyse de l’actualité sportive et extrasportive puisque nous conserverons ces alléchantes allusions à la plastique de sportives qui ne gagnent pas toujours. Il y en aura pour tous les goûts puisque « Gourcuff nu » en mot-clé attirera les plus virils d’entre vous.

Le petit jeu des porno sticks

Il est donc temps de lancer le cinquième mois de janvier du Vestiaire sans même avoir publié les bilans tennis de l’année 2011, mais la saison reprend-elle vraiment quand Santoro gagne du pognon sur le court ? On pourrait dire la même chose de Gérard Jugnot qui écume les plateaux télé depuis 3 jours, Berléand n’est jamais loin. Que réservera 2012 à nos spécialistes ? Un triplé de Gonzalo Higuain contre Tenerife ? Le grand retour de Gourcuff à Evian ? La reconnaissance du talent de Rob Van Persie si fort qu’il a mis Chamakh sur le banc, ce que même Cavenaghi n’avait pas su faire ? Une qualification de Federer en demi-finale d’un Grand Chelem ? Un papier F1 sur le-vestiaire.net ? Daniel Bilalian chez les bobbys ? Teddy Tamgho à plus de 17m12 en finale ? Teddy Riner tabassant Jossinet à coups de pointes pour qu’elle s’arrête enfin ? Ah non ça c’est l’autre Teddy, décidément.

Pendant ce temps-là c’est de la merde L’Equipe alors ?

Une réflexion au sujet de « L’Edito : Spicy toy »

  1. Diantre ! Après avoir fébrilement cliqué un peu partout sur l’Equipe.fr (y compris les belles tranches de pub qui bouffent la page sans rien demander) pour éviter de savoir que, « pour Beckham, c’est mort », je dois m’y résoudre, je ne peux pas le louper. Néanmoins, voilà une info qui devrait faire plaisir au Vestiaire. Ai-je à peine le temps de me connecter pour leur enjoindre de changer la photo de leur article réchauffé sur la légende David par la Une de l’Equipe avec « Le voilà » qu’un Edito en parle déjà.

    Petite dédicace à tous les journaleux qui clamaient il y a 15 jours qu’ils étaient chacun les premiers à avoir annoncé la venue de Beckham en novembre, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *