PSG, Ancelotti : Avaler son Kaka

Aston Villa et Tottenham ne donneront pas suite, Carlo Ancelotti est donc le bienvenu à Paris.


Joël Muller a encore passé de mauvaises Fêtes. Après tant d’années à lutter contre ses propres limogeages, le président du syndicat des additionneurs d’indemnités va avoir du mal à encaisser pas mal de choses et pas que la physionomie de ses dents dans une glace, le souvenir de la coiffure de Kastendeuch, le transfert de Lukic, la façon d’épeler Serredzum ou le QI de Pirès. Ancelotti vaut sept millions par an, Kombouaré en prend quatre d’un coup. Et encore, il découvre qu’un casque d’or ça vaut rien par rapport au pétrole. L’amusant dans cette histoire n’est pas ce que le PSG était mais ce qu’il va devenir. Rien de tel qu’une conférence de presse d’intronisation, en direct sur L’Equipe TV, I-Télé et Infosport, pour parler de Beckham, Malouda, Drogba et de tous ceux qui veulent trouver un refuge pour l’hiver. Manchester City passera peut-être la phase de poules de C1 la saison prochaine, qui sait.

Deux qui la Tiene

Deux Ligues des Champions, des foules d’anecdotes avec Abramovitch, Berlusconi et leurs amies, et surtout la gueule de Guus Hiddink : voilà donc ce qui manquait au PSG pour changer de monde. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Tiene doit partir à la CAN, il y a des périodes comme ça où tout s’emboîte parfaitement. Menez met même des lunettes pour faire des phrases.

Hiddink, ou peu importe son véritable nom, a plus urgent que de badigeonner ses Nene de Kaka. Il va falloir faire comprendre à ses joueurs que le travail de Kombouaré était à chier et que s’ils gagnaient des matches, le Kanak n’y était pour rien, c’est juste parce que Saint-Etienne est vraiment maladroit. Mais les questions demeurent nombreuses pour le nouveau boss. Locminé est-elle une équipe de Ligue 1 ? Comment faire accepter à Chantôme, qui voit bien ce que Sissoko et Matuidi font subir aux ballons, que ce n’est pas lui le meilleur parce qu’il a été formé au club ? Ancelotti acceptera-t-il lui-même que Pastore soit la star de l’équipe alors que quand il entraînait en Italie il ne se rappelait jamais du nom de cette équipe de merde qui jouait en rose ? Il le faudra. Car d’autres suivront, tous plus Pato les uns que les autres. Le PSG a des maillots à vendre et des Ligue 1 à gagner, Sirigu fera le reste.

Après tout l’OM a toujours Pelé, enfin le fils de Pelé, enfin le fils d’Abedi Ayew, Andre Ayew quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *