Benzema : Un Bron vieil Enfoiré

L’Equipe du jour nous apprend que Goldman vient juste de chanter avec un type qui gagne plus de pognon que lui, un joueur du Real mort il y a un an et demi. Au moins une info que le Vestiaire n’avait pas déjà dite.


Le Vestiaire ne l’a déjà dit que 139 fois : le Vestiaire vous avait déjà tout dit. Alors quand le quotidien expert du sport français, qui a annoncé le premier titre en Grand Chelem de Gasquet bien avant l’heure, tombe sans doute par hasard sur de vieux manuscrits un peu jaunis du Vestiaire, cela donne une nouvelle annonce intempestive. Maintenant c’est sûr, Benzema est bien le plus grand. On peut même faire dire à  l’entraîneur de Majorque qu’il a un GPS dans la tête quand il joue. Ou à l’entraîneur du FC Séville qu’il a le niveau du Ballon d’Or. Jusque-là, seuls le Vestiaire et Benzema l’avaient dit.

As hole

L’enquête fouillée explique alors que Benzema sait marquer, faire des passes, que c’est souvent lui qui ouvre le score, et qu’avec lui le Real joue mieux. Mais ce n’est pas tout : une source bien informée révèle qu’il a perdu du poids. CQFD comme on dit : Benzema vient justement de réussir un sombrero sur Puyol pour marquer au Camp Nou. Le Pullitzer arrive à la 59e ligne, quand on nous apprend que Benzema n’en a rien à foutre de gueuler sur les arbitres et qu’il n’a jamais craint la concurrence d’Higuain, puisqu’il pense que tout dépend de lui. Si le Vestiaire avait une secrétaire, et pas seulement pour les besoins de son spécialiste média, elle aurait immédiatement envoyé gracieusement l’intégrale des Oncle Benz. Comme ça, pour le prochain papier Benzema, il y aura un scoop : Benzema parle quelques mots d’espagnol mais ça le fait bien chier.

Pendant ce temps-là, le Vestiaire croit savoir qu’il est bien le seul à avoir douté du niveau de Gourcuff, fin 2010, juste avant la sépulture écrite ce matin en page 4, constatant chiffres à l’appui que Gourcuff depuis 2010 ce n’est plus tout à fait ça. Qu’il ne pense qu’à sa gueule, qu’il ne vaut pas 25 millions, et que Grenier n’est pas loin d’être meilleur et plus sexy que lui. Pourquoi le Vestiaire avait-il osé se demander le 27 septembre si « le remplaçant, c’est le numéro 7 ou le 29 ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *