France-Irlande : Maestri sans maestro

Encore un France-Irlande annulé, la malédiction ne quitte plus Saint-André.


Au coup de sifflet final Mathieu Lartot avait du mal à retenir ses larmes. Il allait enfin pouvoir pisser après s’être retenu pendant près de 40 minutes. C’est sans doute ce que Galthié retiendra du match puis qu’apparemment il ne l’a pas regardé. On ne peut pas lui en vouloir. Sinon comment expliquer le « match parfait de Clément Poitrenaud en attaque comme en défense. » En attaque pourquoi pas, si la France avait marqué 3 essais, peut-être en aurait-il mis deux. En défense aussi pourquoi pas, s’il n’est pas le Clement Poitrenaud de la 38ème minute, celui qui se fait lober, puis déposé par Bowe avant d’aller tranquillement se replacer entre les poteaux pour attendre la transformation.

Saint-André priez pour nous

Mais Galthié était assez lucide pour ne pas réclamer le talent d’or pour Blanco. Philippe Lafon aurait pu. Loin de son IUT tourangeau il s’est permis quelque libertés avec sa carte de presse qui pourrait terminer au même endroit que les reste du banquet de troisième mi-temps. Cette fois, il n’a pas servi la soupe salée à Marc Madiot mais s’est permis une offensante question à Maestri la star d’un jour : « Yoann vous avez été énorme aujourd’hui« . Que pouvait répondre Yoann qui lui se souvenait encore du score final même 15 secondes après la fin du match : « Si on avait été énorme on aurait gagné. » Le journalisme est un métier, rugbyman aussi. Officiellement, en tout cas, c’est celui de Morgan Parra et François Trinh-Duc. Désormais la touche, la possession et la mêlées sont bleues. Saint-André a une semaine pour leur apprendre à boire sans sans s’en foutre partout. Les attaques placées et le décalage ça peut attendre. En même temps, on ne peut pas leur en vouloir:  le « Première passe, tu percutes », marchait bien dans les bordels néo-zélandais. Ah, le french flair.

Une réflexion au sujet de « France-Irlande : Maestri sans maestro »

  1. En effet, on s’est demandé si Clément jouait centre. Mais non. Sinon le papa et le fofana vont devoir se sortir les mains du Trinh duc, parce que, quitte à être pas bons, le ST peut encore fournir les centres qui, eux savent plaquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *