Espagne 2012 :Vicente débusqué

Jusqu’à l’Euro, le Vestiaire vide les placards des grandes nations. Aujourd’hui notre spécialiste a trouvé une autre défense un peu pourrie et une attaque assez moyenne.


Evidemment, l’Espagne ne peut être que favorite du tournoi, puisqu’elle a gagné toutes les compétitions précédentes. Il faut même remonter à l’époque où Ribery était bon pour se souvenir de la dernière grosse branlée du onze rouge de honte. Manque de pot, Ribery est à nouveau bon et il se pourrait que le Barça et le Real ne se soient pas affrontés en finale de ligue des champions cette année. Même si Boateng est persuadé dans So Foot que le Barça ne pourra pas tout gagner éternellement. Ca fait mal au cul de citer un magazine aussi mal tenu mais eux ont de vrais interviews ou presque. L’Espagne serait donc un  Barça amélioré. Par cette expression il faut entendre la force offensive du Barca avec la solidité défensive du Real. Pour parvenir à croire que ce n’est pas une énorme connerie relayée par la presse, il faudrait imaginer que les statisticiens de la liga se soient trompés en considérant qu’encaisser 3 buts de plus que le Barça classaient Ramos et consorts deuxième meilleure défense.

Xavi de la crèche

Il faudrait aussi concevoir qu’avec 121 buts le Real serait relégué sur la deuxième marche du podium des attaques derrière les 114 buts du Barça. On pourrait aussi aller jusqu’à conclure que les 121 buts du Real ont été essentiellement marqués par un Portugais, un Argentin et un Français. Quand les 114 du Barça l’ont été par un autre Argentin qui a la particularité en plus d’être minuscule, de distribuer les 3/4 des passes décisives de son équipe. Mais tout cela ne serait pas des éléments très objectifs pour déduire que si l’Espagne veut conserver son Euro, il faudra que Thomas Muller, Robbie Van Persie, Karim Benzema et Franck Ribery se montrent particulièrement mauvais. Ca élimine au moins les Pays-Bas, c’est déjà ça. On pourra aussi considérer que si les Ibériques ont l’habitude de jouer ensemble, ça faisait près de 8 ans que l’équipe de France alignait la même équipe en 2004 et à un moment + 8 c’est + 8 même si on s’est un jour appelé Iniesta.

Souhaitons quand même bonne chance à Xavi, avec un peu de bol il évitera en quarts le seul Barça amélioré qui existe en Europe, facile à reconnaître il joue en bleu, sa défense est à chier et son sélectionneur connaît bien l’entraîneur du Barça girondin, Jean-Louis Gasset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *