Gourcuff : La sauce Bernès

Devenir l’un des plus grands joueurs du monde, ou juste un beau gosse morbihannais qui ne serait jamais parvenu à assumer ce qu’il était, il a choisi.


Yoann est finalement devenu une simple star du show-business dont l’image ne lui appartient plus comme une vedette éphémère de télé-réalité mais peut-être finira-t-il en meilleure santé que François-Xavier. Sans doute malgré lui et si bien conseillé par l’avocat de Laure Manaudou, le directeur sportif de l’OM de Tapie et le préparateur physique de la Star Academy, Gourcuff n’est plus du tout joueur de foot. A ce rythme la prochaine étape sera l’hôpital psychiatrique,  y nouera-t-il pour autant une idylle avec Loana ? Yoann est une victime mais surtout un très bel exemple de ce qu’est devenu son ancien sport.

Sur la route de Lorient

Son histoire, le Vestiaire vous l’a souvent raconté, annonçant un an et demi avant tout le monde son avenir. Tout avait commencé dans des vestiaires italiens où la testostérone se marie assez mal avec la testostérone, officiellement en tout cas. Après le piston de Papa pour pénétrer un effectif pro du Morbihan, il prend la direction de la Lombardie, beaucoup trop tôt, pour suivre la voie tracée par Mourad Meghni. Ses conseillers sportifs ont toujours eu moins de nez que ses conseillers financiers. Laurent Blanc qui cherche à se constituer un beau couple d’attaquants décide ensuite de le caser avec Chamakh. L’Amour fait des miracles et Bordeaux devient le plus grand club français. La saison suivante doit être celle de la consécration. Mais Gourcuff  est pire qu’une femme enceinte : pour s’épanouir il a besoin d’être équilibré dans sa vie et en bonne santé. Trop pour devenir un grand joueur qu’il ne deviendra jamais. Mais il est dans l’intervalle devenu une star. Ca veut dire que son nom et sa tronche suffisent à remplir les poches de tout ceux qui lui prêtent un stylo pour signer en bas de la page. Ses performances sportives n’ont plus aucune importance, la presse termine le travail alors qu’à partir de fin 2009, il est évident qu’il n’a plus le niveau.

Ploemeur un autre jour

Un coup-franc contre l’Olympiakos finit de convaincre le conseil d’Administration de l’OL qui veut financer son nouveau stade. Aulas va perdre 25 millions dans l’affaire, mais vendre quelques maillots. Ca ne rend pas Gourcuff bon pour autant mais les journaux parlent de lui, surtout Tetu. L’Equipe aimerait bien en faire autant mais il n’y a rien à raconter à part « Absents: Gourcuff (convalescent). » Alors quand il ne se passe rien sur un terrain, que fait une star pour occuper l’espace ?  Des plans com à la con pour bien faire croire à ceux qui hésiteraient à acheter des maillots ou signer des contrats pubs qu’il n’est pas ce qu’il est. Sur Direct 8, il rappelle qu’il aime les filles en regardant presque Menibus dans les yeux, dans Closer, un photographe rudement bien caché parvient à le shooter en train de se faire des papouilles avec Karine Ferri, tout sauf une habituée de ce genre de conneries. S’il va bientôt être difficile de refuser l’offre de Louhans-Cuiseaux pour se remettre à taper dans un ballon, sur le terrain médiatique et industriel, Yoann semble mieux conseillé en matière de première dame que Valérie Trierweiller.  Heureusement le ridicule ne tue pas, mais le show-business peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *