La légende JO : Le Marchand de sable

Il ne verrait plus la finale avec ses 2’01’’08 mais à l’époque ça suffisait.


Xavier Marchand aimait tellement la natation et son 200m 4 nages qu’il n’a jamais autant brillé qu’en finale des championnats d’Europe de Séville en 97. Il aimait aussi les JO, c’est pourquoi il s’est offert deux finales olympiques en 96 et 2000. A l’époque les Français n’y allaient pas souvent alors on avait de la considération pour les 7e et 8e des finales olympiques. Le plus dommage dans cette belle histoire n’est pas que Marchand ait arrêté sa carrière pour devenir journaliste, mais plutôt qu’il ait été vice-champion du monde en Australie en 98. Ca suffisait à confirmer aux Jeux méditerranéens, mais pas à devenir consultant visiblement. Pour se rassurer, il pourra toujours se dire que Fabien Horth lui a pris son record de France en passant sous les deux minutes, mais pas sa renommée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *