Bilan 2012 : Soudain c’est le Brahim

Après 2007, 2008, 2009 et 2010 et 2011 il aurait pu y avoir comme chaque année des Closefield de fer. Cette fameuse récompense devenue culte à la suite du décès de notre parrain fondateur Closefield au cours d’une interview de Dominique Leglou sur les placements SICAV et les viandes basses catégories. L’un dans l’autre cela peut vous paraître absurde mais c’était un peu tout ça Closefield. Depuis 6 ans, ils ont récompensé des barmen/journalistes de talent, des webmasters qui en avaient un peu moins, des lecteurs/commentateurs parfois un peu inspirés parfois pas du tout, et puis nous. Les derniers fidèles de la marque Vestiaire. Ceux que vous avez connus sous le blase levestiaire.unblog.fr avant d’être mutés sous le-vestiaire.net. Nous, qui au gré de vannes vulgaires, décalées, souvent peu pertinentes, avons conquis le coeur de Hulkmusclor notre dernier lecteur. Paix à ton âme Gégé. Mais après autant d’années d’existence il est temps de tourner la page et comme une page web ne se tourne pas nous allons pour la première fois remettre des Closefield de cuivre.

Un Bouteille à l’amer

S’il fallait retenir une performance sur ces 6 années, ce serait sans doute le passage d’un stagiaire à la rédaction du Vestiaire. Ce devait être vers 2007-2008, il s’appelait Colman Brown et ne s’est jamais montré très drôle. Ce n’est pas bien grave, il n’était pas non plus très talentueux. Après une dizaine d’essais nous lui avons cordialement fait comprendre qu’il était nul à chier. Il faut croire qu’il a pris ça pour un encouragement puisque dans la foulée il créait sportaddict. Un blog qui portait un regard satirique sur l’actualité sportive. Une idée révolutionnaire qui n’a pas porté ses fruits car la satire sous-entend l’humour, pas uniquement du racisme et de fades compte-rendus. Aux dernières nouvelles, une affaire de proxénétisme toucherait l’équipe de France.

Djelil l’espère

On aurait pu aussi se souvenir de notre éphémère spécialiste NBA qui avait annoncé sans la moindre émotion cousine de la honte, la réussite de Joakim Noah aux Bulls. On pourrait faire du mauvais esprit en faisant remarquer qu’il est possible que Noah soit encore un peu en dessous de Jordan ce que ne manquerait pas de soutenir Djelil pour sa défense. Sa compétence est sans limite et sa présentation tant attendue de la saison 2010-2011 pourrait tout changer.

Gégé deux par deux

Pour la deuxième année consécutive Gégé n’aurait pas remporté son closefield du meilleur commentateur, puisque Hulkmusclor et ses 29 commentaires trônent largement en tête du classement annuel mais aussi général depuis 6 ans. On peut toujours se demander quel individu il faut être pour passer la moitié de sa vie à lire nos articles et l’autre à regarder la télé et aller à l’entraînement. Même si on a une petite idée. Vaut-il mieux un vieux garçon ou un vieux tout court ?  Bye Gégé, salut Flo Jo, Ratzenberger et Mouss Diouf pour nous. Et n’oublie jamais l’entrée fracassante d’Hulkmusclor sur le Vestiaire : « Il est amusant de toujours constater que certains sont prêts à émettre le doute pour les premiers et à enfoncer sans hésitation les derniers.
PS : Le mec de Sous le soleil a bien changé physiquement mais il est resté aussi idiot. »
C’était le 18 août 2008 à 21h27, et on se demande encore ce qu’il a voulu nous dire, Alain Dulac n’y a pas survécu. Et s’il rejoignait l’équipe du Vestiaire comme consultant rugby ?

Scoop du monde

Sur 6 ans il est difficile de trancher sur la meilleure anticipation de nos spécialistes excepté le départ de ses chefs de rubrique rugby, natation, automobile, basket et triathlon et de Régine Cavagnoud. Alors entre la carrière de Gourcuff, les grands chelem de Tsonga et Gasquet, les buts décisifs d’Ibrahimovic et les médailles d’or de Tamgho ou la régularité de Nadal, il fallait choisir : le vote a rendu son verdict, le Domenech show restera la plus belle oeuvre jamais réalisée par la presse sportive, au-delà des remarquables traitements du SCO d’Angers par la PQR.

Scoop de France

Si Alexandre Boyon est la plus grande encyclopédie vivante du sport, si Thierry Gilardi est mort, si Nelson Monfort est le meilleur intervieweur même s’il a du mal avec le désordre de son bureau de la rédaction qu’il ne partage jamais, si Patrick Montel est le roi du commentaire malgré quelques lacunes dans le rangement du bureau de la rédaction de Monfort et les questions de ses prolongations/statuts facebook, il ne doit en rester qu’un. Ce sera Didier Roustan qui après nous avoir fait chier pendant des décennies est subitement devenu intéressant sur le seul truc sympa de lequipe.fr. Et rien sur Thierry Clopeau ?

Les Brahim d’or

Exceptionnellement cette année les lecteurs désigneront le meilleur titre de l’année, qui sera aussi le meilleur papier, en lui décernant un Brahim d’or. Hulkmusclor à toi de jouer en votant sur equipe.vestiaire@yahoo.fr

Thierry pimpon, Carre la Bruny, Thomas du tronc, Le service des porcs, Charles billetterie, Le travail à la Chêne

Récompenses individuelles

Yoann Gourcuff qui écrit Zidane, « Malbranque »

Nikola Karabatic qui confond le concept de légende et celui de cupidité

Teddy Tamgho qui finira bien par en gagner une quand il sera rétabli. Mais la bêtise ça se guérit ?

Ladji Doucouré qui finira bien par en gagner une quand il sera rétabli. Ah bon c’est déjà fait ?

Yann M’Vila qui a les problème de Tamgho, l’argent en plus, le talent en moins.

Gaël Monfils qui a plus de résultats que Gasquet le physique en moins. Ou pas.


3 réflexions au sujet de « Bilan 2012 : Soudain c’est le Brahim »

  1. Au revoir cher Vestiaire. Détrompez vous, Hulkmusclor n’est pas votre dernier lecteur. Malgré deux ans de silence, j’ai continué à vous lire avec assiduité. Mes non nominations aux closefields ont eu raison de ma carrière de commentateurs. Je soupçonne Hulkmusclor et Gégé d’avoir bénéficié d’appui au sein même de la rédaction pour s’octroyer les titres.
    Bon vent messieurs, je m’en vais écrire sur le blog de pierre menes et sur foot365, chez les vrais spécialistes quoi.
    Cordialement,
    Lesagepoete.

  2. Comme quand Balotelli ou Ibrahimovic (et même Candela ; si, si, c’est réellement arrivé un jour) apparaissent parmi les nominés au Ballon d’or, on se demande toujours qui peut bien s’occuper des présélections. Le meilleur titre est sans conteste celui-là : http://www.le-vestiaire.net/2012/07/tour-de-france-en-selle-et-greipel/ Et comme en plus, c’est du Thierry Bisounours, on est forcément pas loin du meilleur papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *