France-Espagne : Rio veut bien répondre

Pourquoi aux abords du Stade de France sous les coups de 18h30 juste avant d’aller regarder Christophe Pacaud, Vincent Coueffé et un Japonais à la moustache blanche se gaver de sandwichs en salle de presse, notre spécialiste foot était-il persuadé de la victoire de l’Espagne avec une grosse envie d’aller aux toilettes ?


La réponse est désormais évidente. Car la France est moins forte que l’Espagne. Et pourtant à y regarder de plus près, le 2 ou 3-0 promis n’était pas si probable, il n’est d’ailleurs pas arrivé. Ceux qui veulent comprendre pourquoi il vaut mieux se farcir les bégaiements de Louis Laforge ventant son trop grand Soir 3, voire le gigantesque Soir 3 tout court et l’intervention exclusive de la grande Frigide Barjot n’avaient qu’à passer 2h devant le gros cul de Benzema. Ils auraient compris que la seule bonne nouvelle de début match était que Varane allait plus vite que Villa. Et surtout que Villa était nul à chier. On est un peu dur avec Benzema à la 15ème minute il a pris la peine de traverser son camp et une partie du camp adverse : ça veut bien dire qu’il défendait et qu’on ne doit pas être trop difficile avec sa frappe de merde sur le caviar de Jallet. Pour une fois que Jallet faisait quelque chose de bien.

Mavuba grésille

Et pourtant Benzema a fait son meilleur match de l’année, il était même presque aussi fort que Ribery et Valbuena. C’est bien la réalité du foot français d’aujourd’hui les meilleurs sont ceux qui, à défaut de marquer créent du mouvement, des situations de danger. Parfois. La star, quand Ribery et Benzema sont aux putes, c’est un mec de 28 ans, plus petit que Messi, que personne ne s’est jamais arraché ni au Real, ni au Bayern, même pas à Libourne au début. On a les vedettes qu’on mérite. La doublure mannequin coiffeur de Benzema ne joue qu’à Arsenal, Monreal aussi apparemment. L’Espagne sera probablement éliminée au premier tour en 2014, car la chance finit toujours par partir un jour, mais la France qui alignait hier son équipe type n’a  pas plus que ça à offrir à Varane et Pogba qui sont à la recherche de Zidane, Thuram et Liza pour les accompagner en finale de Coupe du monde. Car eux quand ils allaient aux putes on n’était pas au courant. Les putes ont donc bien une langue.

Pendant ce temps-là Mavuba espère que Deschamps a compris que ses milieux préférés pourraient pas visiter la Géorgie

7 réflexions au sujet de « France-Espagne : Rio veut bien répondre »

  1. Du très grand vestiaire !!!

    Effectivement Benzema a oublié qu’il jouait en pointe et Ribery et Valbuena qu’il ne sert à rien d’être technique quand les autres se contentent de regarder.

    Dommage pour Lloris, sur le but sa défense est aux fraises et avec Evra on a souvent frôlé le pire.

  2. Je suis rassuré ! Avec Hulk et Lesage, on pourra continuer à tenir nos AG de lecteurs dans une cabine téléphonique !

  3. Que dire ? Que, malgré Piqué et Arbeloa toujours là pour faire perdre leurs équipes, la France n’a pas pu marquer. Que Pedro, une sorte d’Alexis espagnol a, lui, réussi à marquer. Tout est dit et surtout, Barcelone doit être bigrement rassuré.

    Iniesta, rattrapé par le virus Messi, fait toujours plus de touches de balle mais ça suffit quand même. Xavi a joué mais il est incertain pour Vigo (à cause de Pogba ?), gageons qu’il sera rétabli contre le PSG.

    Deschamps comprendra-t-il un jour qu’il faut titulariser Menez et faire rentrer Valbuena ? Car leurs motivations ne sont pas interchangeables.

  4. Bon ben puisque le Vestiaire a de nouveau des lecteurs je sors moi aussi de l’ombre. Je l’avoue j’aime bien et même ca me fait rire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *