PSG-Barça : Le délit Valdes

Barcelone en était persuadé, le PSG allait prendre une taule sans précédent à domicile, comme on prend qu’une par siècle contre Nancy et Saint-Etienne. Bref, le journalisme n’allait pas en sortir grandi car Mediapart ne peut pas aussi faire le foot. Alors c’est Margotton le seul que Bietry ne voulait pas sur Bein qui s’y est collé.


Et ce matin toute la presse a relaté l’exploit du PSG qui a réussi à ne pas perdre le match qu’il fallait gagner. Et effectivement c’est bien un exploit. D’abord parce qu’après une rencontre d’un niveau si faible il fallait avoir du courage pour ne pas s’endormir devant Roselmack aux putes sur TF1. Ensuite car le PSG n’a sans doute jamais été aussi mauvais qu’hier soir. Comme un grand Soir 3 où Laforge serait privé de prompteur. Même si Ibrahimovic a été conforme à son statut : jamais décisif, double buteur hors jeu mais on ne peut pas tous les valider, avant de servir un caviar à Valdes qui offrira un joli cadeau de suspension à Matuidi. Il est par contre difficile de dire si Barcelone était nul à ce point naturellement ou bien aidé par une suffisance de circonstance qui a même failli leur donner raison. A moins que mettre Villa et faire rentrer Fabregas et Bartra soit juste un signe de la volonté suicidaire de Roura de rejoindre Villanova et Abidal au crematorium. Messi prit même un quart d’heure en fin de première mi-temps pour se rencarder sur les glandes salivaires de son entraîneur. On se régalait ferme puisque Ancelotti avait aussi apporté sa pierre tombale en titularisant Beckham. La dernière minute du meilleur club du monde fut même fabuleuse quand 3 joueurs montèrent sur Jallet, le plus mauvais d’entre nous, pour laisser à Menez et Matuidi une dernière chance d’égaliser. Le Barça est fini mais le Barça continue d’être protégé par sa destinée. Xavi est peut-être vraiment blessé et Messi aussi maintenant. Le baby barça va enfin pouvoir montrer qu’il ne pisse plus dans ses couches la semaine prochaine. Car ils ne pourront plus compter sur le grand Valdes pour les sauver. Il a déjà fait son bon match de la saison c’était contre l’équipe de France.

Pendant ce temps-là les fans du Bayern vont pouvoir tranquillement s’enfiler des raviolis Mezzo lune jusqu’à la prochaine élimination de leur club. Ca ne sera pas cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *