Lorient, Gourcuff : Christian dort

Alors Yoann ça te plaît ?
dr (2)
Il y a mille façons d’être une star, et s’appeler Gourcuff en est une. Même sans jouer, même sans marquer, même sans sauter une présentatrice télé en écoutant Wham. On peut juste se prénommer Christian, entraîner Lorient et considérer qu’avec tous ces titres accumulés, on est un bon entraîneur voire une équipe de Coupe. Pouliquen l’avait compris avec la Coupe de France qu’il avait ramenée au Moustoir. Apparemment c’est pas encore cette année qu’il sera égalé. Et si on relisait l’enquête que le Vestiaire lui avait consacré en 2012. On comprendrait peut-être pourquoi ça fait 25 ans qu’il s’occupe de Lorient. En cumulé bien-sûr puisqu’il n’était pas l’adjoint de Pouliquen. Il finissait 12ème avec Rennes. Pouliquen 18ème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *