US Open: Gasquet va-t-il de nouveau humilier Nadal ?

Pour la deuxième fois Richard Gasquet se présentera en demi-finale d’un Grand Chelem. Ca ne fera pas de lui le plus grand joueur français ni même l’un des trois meilleurs, ni même l’un des quatre. Il peut quand même réaliser l’exploit qui lancera pour la deuxième fois sa carrière après la taule qu’il avait collé à Monte Carlo en 2005 au joueur du siècle qui s’appelait Federer. Sans doute un homonyme du 7ème joueur mondial.En demi-finale Richard avait pris un débutant du même âge Rafael qui lui avait montré pour la première fois les muscles qu’il n’avait pas encore à Tarbes en 1999. Au premier set Gasquet avait le talent, les deux suivants Rafael s’appelait Nadal. Voici pourquoi Richard va enfin devenir Gasquet.

gr

Parce que Richard il a pas besoin de voir un psy

Depuis ces fameux Petits As Richard a eu beaucoup de mal à battre une nouvelle fois Rafael. Parfois il n’avait pas le physique, parfois pas le mental et souvent pas le niveau. Du coup en 10 affrontements l’Espagnol mène de justesse 10-0. Si on osait utiliser des clichés à la con, on appellerait ça une bête noire, mais curieusement les Top 3 sont les bêtes noires de beaucoup de joueurs. Alors écartons cette hypothèse. Richard n’a pas peur de Rafael, il l’a même battu une fois quand ils avaient 13 ans il n’y a aucune raison que cela ne se reproduise pas. Et si Gasquet ne bat quasiment jamais des joueurs mieux classés, ce n’est pas qu’il fait un complexe c’est qu’ils sont meilleurs. En plus il vient de battre Ferrer qui était mieux classé même si c’était un lointain cousin du Ferrer de terre battue.

Parce que Richard n’a pas fait la Une de Tennis Magazine à 9 ans pour rien

Si le papa de Richard s’est montré insistant auprès de son fiston pour qu’il sache retourner ses services avant ses trois ans et demi ce n’est pas pour que Richard passe sa vie à prendre de la coke sur le pubis d’une salope vénale. Ou pas que pour ça. Bilan : quand on oblige son enfant à jouer au tennis pour réaliser ses propres rêves il apprend à rouler des galoches, il a une technique sans égal mais ses coups font moins mal que ceux de son papa.

Parce que Rafael préfère la terre battue pour démolir ses amis et ses ennemis

L’US Open ce n’est pas un tournoi pour Nadal. Les surfaces dures l’empêchent d’exprimer totalement ses qualités que sont l’endurance et la violence. Du coup il a remporté tous les tournois auxquels il a participé pour voir s’il pouvait y arriver.  A Flushing, il n’a fait que deux demies et une finale si l’on excepte sa victoire en 2010. Faut-il se fier à la fessée qu’il a mise à Robredo hier pour jauger sa forme actuelle ? Surement pas, il vaut mieux étudier le comportement de Nadal quand il est en demie d’un Grand Chelem. Nadal a-t-il l’habitude d’être en forme ? Depuis 2009, il ne s’est jamais arrêté là. On résume : 9 demies=9 finales. Pourvu que la Syrie attaque les Etats-Unis demain soir ou qu’il se blesse.

Mais après tout pourquoi ne deviendrait-il pas du jour au lendemain le plus grand joueur de tous les temps ?

 

Une réflexion au sujet de « US Open: Gasquet va-t-il de nouveau humilier Nadal ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *