Ligue des Champions : Arsène de crime

Bon, il reste trois mois au Bayern pour se bouger le cul, parce que sinon ils vont vraiment passer pour des cons.

crial

Attention aux Anglais, avaient dit les médias spécialisés toujours bien informés. C’était avant le tirage. Après le tirage, les PSG a tout d’un coup eu la chance de tomber sur Leverkusen et d’éviter le Milan AC. On pourrait ajouter l’Ajax, Nottingham Forrest, le Celtic et pourquoi pas le grand Dynamo Berlin.

Leverkusen sera donc la formalité dûe au grand PSG. Le gigantesque requin Blanc a donc confessé tout ce que lui disait sa conscience, et aussi ce que lui disait sa confiance, soit l’exact inverse : « Beaucoup de respect pour cette équipe », et « ne croyez pas que Leverkusen ne sera pas pris sérieusement, on va le préparer comme il faut et les étudier. On va peut-être regarder le championnat allemand un peu plus que d’habitude ». Leverkusen est un club allemand, et on n’est pas au handball : le championnat allemand n’est le meilleur d’Europe que quelques semaines par décennie, plutôt au printemps quand deux clubs allemands sont en finale de C1, ce qui n’est pas arrivé depuis au moins six mois. Sinon, entre septembre et décembre, la Premier League, la Liga et le Calcio reviennent hanter l’Equipe du dimanche. Pas de raison de trop en faire donc, et puis en Allemagne il n’y a pas de Boxing Day. Gasset devrait passer de bonnes fêtes de fin d’année.

Et avant de savoir contre qui il gagnera la finale, le requin Blanc daignera-t-il s’enquérir des autres chocs des 8e pour savoir qui ne le fera plus chier ensuite ? Le Barça c’est probable parce que City c’est quand même fort, ça vient d’en mettre 6 à Arsenal. Et Arsenal c’est très fort, ça a éliminé le Naples de Higuain. Et le Naples de Higuain c’était putain de balèze parce que ça a battu Dortmund. Et Dortmund ça a torché le Bayern en début de saison. Alors qui gagnera, le Bayern ou Arsenal ? Avant, Pep n’avait aucun scrupule à apprendre à Wenger comment on joue bien en gagnant, mais Arsène est remonté comme jamais. Et c’est pas parce qu’Arsenal a perdu à chaque fois que c’était pas trop mauvais en face au cours de sa sublime saison (Dortmund, Chelsea, Manchester, Naples, City) et qu’il a toujours la même défense de merde qu’il n’est pas possible de régner sur la Premier League et d’humilier Manchester United et Van Persie. Alors attention aux Anglais.

Pendant ce temps-là, City et l’Atletico peuvent commencer à se dire : pourquoi eux et pas nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *