Bilan OM : Fanni repaye à boire

Ils sont une vingtaine, d’un niveau incertain, et ils ont joué la Ligue des Champions cette année. Qui a été le meilleur ? A vous de voter ou pas sur equipe.vestiaire@yahoo.fr. Voici les nominés

moust

André-Pierre Gignac : Mine de rien, ou de vraiment pas grand-chose, il est le plus expérimenté en Ligue des Champions avec Mandanda puisqu’il a joué son premier match de C1 en août 2007. C’était avec Toulouse contre Liverpool et la suite de sa carrière européenne n’avait pas encore choisi son camp : à l’aller, il est remplaçant et rentre 25 minutes, Toulouse perd 1-0. Au retour, il est titulaire et au bout de 54 minutes il délivre sur un plateau 36 minutes de jeu à Bergougnoux, Toulouse perd 4-0. Ca fait désormais 17 matchs et 3 buts.

Florian Thauvin. Le talent oblige-t-il à prendre un faux tonton, à demander des traits dorés sur son crâne alors qu’on est brun et à faire grève chez le 3e de Ligue 1 pour aller chez le 5e ? Menez se pose encore la question, en réalité non il ne se pose jamais vraiment de question. On est à peu près sur le même modèle ici, en gaucher et en moins talentueux évidemment. Mais qu’est-ce que le talent ? Vaste question. Entre le talent et la débilité profonde, le haut niveau européen fait toujours le même choix. Et a priori Menez ne s’est pas fait tatouer trois Ligue des Champions sur les testicules.

Dimitri Payet. Le très doué Dimitri avait bien mérité d’en faire voir de toutes les couleurs aux défenseurs de Ligue des Champions, après avoir martyrisé ceux de Ligue 1 avec Saint-Etienne de temps à autres après une première année d’intégration pas folichonne, puis avec Lille après une première année d’intégration pas folichonne. Ainsi, en 2011-2012, ou plutôt entre septembre et et décembre 2011, il a porté Lille vers la dernière place du groupe avec 6 buts marqués. 2012-2013 a marqué une nette progression : dernier du groupe avec 4 buts marqués. Si bien que Dimitri, régulièrement appelé en équipe de France pour ses qualités de percussion, arrive tranquillement à ses 18 matchs de Ligue des Champions avec 0 but marqué. Mais une expulsion pour simulation, il y a une justice.

Gianelli Imbula. Vous ne le connaissiez pas quand il est arrivé de Guingamp, vous ne le connaissez pas maintenant que l’OM est éliminé, mais entre temps Téléfoot a tenté de faire un portrait de lui et il a foutu la merde en équipe de France espoirs. Normal, tout le monde lui prédisait une rapide ascension chez les A. Enfin tout le monde : le même tout le monde qui vantait le recrutement de l’OM, la prolongation de Baup, assez pour prédire une saison dans le sillage du PSG.

Souleymane Diawara. Il est plus brutal que jamais, il n’a pas appris à se placer et la concentration est une injure à ne pas lui faire. Il met des gants mais un jour il faudra que quelqu’un n’en prenne pas pour lui dire qu’il n’est pas fait pour la Ligue des Champions. Blanc avait tenté de lui faire croire à Bordeaux, mais il avait fait pareil à Planus, Chalmé et Gourcuff était Ballon d’or. Il a marqué contre Dortmund, ce qui fait que dans deux ans, quand l’OM aura éventuellement le droit de rejouer en C1, il ne saura toujours pas qu’il n’a plus rien à y prouver.

Les frères Ayew. Ce sont les seuls avec Thauvin et Diawara à avoir marqué en C1. Une Ayew dépendance, il ne manquait plus que ça.

Elie Baup. Lui n’aura perdu que cinq matchs. D’autres ne peuvent pas en dire autant.

Pendant ce temps-là, Robert Lewandowski s’est bien foutu de notre gueule la saison passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *