Finale de l’Euro handball : « Allez y franco »

La France jouera donc la finale de l’euro 2014. Est-ce une raison pour que l’Equipe fasse de plus mauvais sondages que Patrick Buisson ? Plus problématique, le spécialiste handball sera-t-il obligé de dire du bien de Dumoulin ?

frh

Par notre spécialiste handball, têtes couronnées et dictateur mort Leo Tseu

Il est des vendredi soir ou le spécialiste handball renie volontiers ses origines espagnoles pour se réjouir d’un fumage en règle façon jambon serrano voire pata negra bellota. Tout avait bien commencé avec un gros début de match monsieur Omeyer. Mais les Espagnols se sont souvenus qu’ils avaient également le droit de jouer. Et qu’ils étaient tout de même champions du monde. Résultat : 11-7 à la 20° et 12-14 à la mi-temps. Pour ceux qui ont suivi en mathématiques, ça fait un vilain 1-7 en 10 minutes. Et en handball, ce n’est pas glorieux.

Onesta avait donc une bonne excuse pour faire ce qu’il fait de mieux : passer un savon à ses joueurs.  Au retour des vestiaires, N . Karabatic se rappelait enfin qu’il est l’un des 3 meilleurs joueurs au monde. Narcisse se souvenait qu’il avait le droit de sauter au-dessus de la défense espagnole et Abalo qu’il pouvait marquer d’à peu près n’importe où. Tout allait mieux pour la France. De quoi rappeler à l’Espagne que Sterbik était resté à la maison et que jouer à Nantes n’est pas un gage de qualité. Mais le véritable évènement aura été le début de compétition de Dumoulin.

Trop de mal a été dit en ces pages sur le petit Cyril pour ne pas en dire du bien. Plus de 40% de réussite et une belle parade sur un lob à la 56 ° : de quoi nous qualifier en finale. Mais à presque 30 ans, il sera dur de faire oublier Omeyer ou de rajeunir l’équipe de France. Valentin Porte (7 buts) est élu homme du match. Son jeune âge pourra-t-il faire oublier qu’Abalo (8 buts) a fait mieux ? Peut-on fermer les yeux sur le port du serre-tête, pratique officiellement interdite depuis 1976  ? La fratrie Karabatic, avec 5×2 minutes et un rouge obtiendra-t-elle le grand prix de la boucherie ?

En finale, l’inconstance ne pardonnera pas. Rosser les Danois chez eux ne sera pas facile, mais après tout, qui a battu les Croates à Zagreb en 2009 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *