Handball : Gardent l’espoir

Notre spécialiste handball vous avait promis de revenir sur le palmarès de la meilleure-équipe-de-tous-les-temps-tous-sports-confondus-même-que-c’est-eux-qui-pissent-le-plus-loin, ainsi que de donner son avis sur les joueurs français. Il vous a menti. Une trahison qui mérite bien une mutation sanction de l’autre côté de l’atlantique, séquestré dans un igloo par -30°. Son geôlier, homme de main du rédacteur en chef, nous fait parvenir sa lettre d’excuse.

csp

Par notre spécialiste sports mineurs comme le handball Leo Tseu

Deux semaines après un nouvel exploit de la plus grande équipe de l’histoire tous sports confondus, le hand est-il enfin devenu le sport le plus médiatisé de France ?

Au risque de se répéter, le Hand Star Game a parfaitement réussi son objectif de médiatisation du handball. Ainsi, après avoir été abreuvés de l’intégralité des matchs diffusés par France TV lors de l’euro, vous avez parfaitement pu suivre l’actualité handballistique et apprendre : 1/ que Dunkerque a comme prévu été éliminée en ligue des champions ; 2/ contrairement au PSG qui s’est qualifié pour les huitièmes ; 3/ qu’il est possible d’être encore plus mauvais que France TV ; 4/ que Montpellier a gagné la coupe de la ligue ; 5/ mais c’est fait retirer 2 points en championnat pour une gestion financière digne de l’UIMM.

Qui a dit que le handball ne paie pas ? Gardent s’en gardera bien. Montpellier nous prouve qu’avoir plus d’argent que les autres n’oblige pas à bien l’utiliser. Il s’agit donc de la deuxième fois de la saison que la CNACG tire les oreilles de Canayer. Aussi, la vénérable institution remercie le club héraultais de lui donner une raison d’exister et un moyen de justifier les salaires distribués à ses représentants. Elle en profite également pour appliquer un principe cher à notre prophète disparu : « Si ayant frappé quelqu’un sur une joue, il te tend l’autre, frappe le sur la même, ça lui apprendra à faire le malin. »

Heureusement, tout n’est pas noir pour le MAHB, qui vient de remporter sa 9° coupe de la ligue. Et qui ramène donc au moins un trophée au coin du feu pour la 17ème saison consécutive. On vous parlera de série historique, d’éternité et autre superlatifs. Relativisons un tel exploit : il est relativement aisé de gagner au moins un titre quand 5 ou 6 trophées sont distribués chaque année. L’absence de concurrence sérieuse facilite encore un peu la chose. Et Chambéry c’est pour faire joli ? Oui.

Le spécialiste promet de revenir avec une enquête handball, people et malversation financière. Mais ce sera une fois qu’il aura compris pourquoi les gens jouent au handball sur des lacs gelés, avec des crosses et des patins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *