Procès Pistorius : « Oscar de la mauvaise foi »

Après les Olympiques et les paralympiques Oscar Pistorius espère qu’il sera autorisé à participer aux Jeux paramilitaires. En attendant, il nous a presque accordé un entretien exclusif. Mais partagera-t-il sa cellule avec des valides ?


Oscar, vous étiez une icône presque une légende, modèle de courage, on a du mal à imaginer que vous ayez pu tuer votre compagne de sang froid avec autant de lâcheté. Que s’est-il passé ?
Pensez-vous sérieusement qu’un type qui courrait sur des lamelles de carbone ait pu être capable de dégommer sa gonzesse comme un vulgaire sanglier cambrioleur ? A l’évidence non. Comme je l’ai dit tout de suite à mes voisins, j’ai entendu du bruit dans la chambre où je me reposais, j’ai vu une ombre allongée à côté de moi, j’ai tout de suite pensé à des cambrioleurs.
Mais vous habitez la résidence la plus sure d’Afrique du Sud comment des cambrioleurs auraient-ils pu s’introduire ?
En Afrique du Sud on ne peut être sûr de rien. Regardez Mandela, pendant 30 ans on pensait que c’était un criminel et en fait c’était le futur président. Regardez-moi, on pensait que j’étais handicapé et en fait je suis valide. Là on pense que je suis fou à lier et que j’ai tué volontairement ma femme, et vous allez sans doute découvrir qu’elle me cassait les couilles.

Revenons à « l’accident » à aucun moment vous n’avez pensé que ça pouvait être votre femme à côté de vous dans le lit ?

Si, ça m’a traversé l’esprit mais dans le doute j’ai préféré assurer et puis une balle dans la hanche ça n’a jamais tué personne

Mais comment expliquer qu’une fois le « cambrioleur » réfugié dans les toilettes vous ayez tiré trois autres balles ? C’est violent quand même.

C’est la vie qui est violente. Je suis né sans péroné et je perds mon amoureuse le jour de la Saint-Valentin. Pouvez-vous en dire autant ?
J’avoue que quand je l’ai entendue crier ça m’a agacé car elle semblait être une femme. Et j’ai horreur des femmes. Elles sont fourbes, menteuses et de mauvaise foi. Doit-on me blâmer de vouloir nettoyer la société de ces êtres vils. Auriez-vous  préféré qu’elle me fasse sa parade, que je tombe sous son charme, l’épouse et qu’elle se barre avec mon blé ? En plus la cambrioleuse avait une voix qui me rappelait ma copine. Je ne supporte pas ma copine. Mais rassurez-vous si j’avais eu une hache, jamais je ne me serais servi d’un flingue.

La police ne semble pas vous croire et vous prête de mauvaises intentions. On envisage de vous inculper pour meurtre avec préméditation. Car ça ne serait pas le premier esclandre avec votre compagne, vous avez déjà été accusé de violence conjugale par le passé, vous avez même fait de la prison pour ça et les voisins disent que cette soirée était très agitée avec votre femme.

C’est toujours la même chose. Parce qu’on a l’habitude de cogner sur sa nana qui souvent provoque les coups, le premier petit dérapage serait forcément volontaire. Si elle n’avait pas agonisé comme une truie dans les chiottes pendant deux heures, vous croyez qu’on serait là à en parler et que je devrais me justifier ? Elle m’aura fait chier jusqu’au bout, je vais finir par croire que cet accident est un cadeau du ciel.

On dit que vous êtes parano, macho, surarmé. Une ordure en somme. Pourquoi une telle réputation qui semble même surprendre Patrick Montel ? On peut être en même temps un mec exemplaire et un sale fils de pute ?


J’aimerais vous y voir. Vivre dans le luxe et la luxure. Etre considéré comme un demi-dieu et vivre avec la plus belle femme du monde. Vous croyez que ça donne pas envie de posséder un fusil automatique, un flingue et quelques battes de cricket ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *