Judo, Mondiaux : Buchard d’assaut

Pour voir les Mondiaux de judo il faut soit, être étudiant et ne pas avoir cours, être au chomage,  ou bien être parent au foyer et bien-sûr savoir qu’il y a une chaîne qui s’appelle L’Equipe TV.

Les garçons sont toujours aussi mauvais. Les filles ramènent des médailles. Rien n’a changé.

Son entraîneur dit de lui qu’il peut mettre des « ippon » à tout le monde. Maintenant on sait qu’il peut aussi en mettre à personne. Daniel Jean est donc passé ce matin en quelques secondes de la lumière fade  de l’Equipe TV à l’anonymat de l’Insep où il croisera surement Eniel Caroly la star des junior qui aura fait presque aussi bien aux championnats d’Europe de sa catégorie d’âge. Heureusement qu’il lui arrive de sauver des vieilles dames.

Daniel bat l’avoine

Pour en revenir à Daniel Jean, il s’en est fallu d’un rien pour qu’il fonde le Nouvel Observateur . Au lieu de cela, il se retrouve à Bakou à ne rien foutre face à un Israelien qui n’a d’ailleurs pas eu le temps de produire grand chose non plus.  Exclu pour trois pénalités il a pu tranquillement s’installer en tribune à côté de son coach Christophe Massina qui lui non plus n’a pas souvent gagné sorti de ses frontières. Mais il a quand même eu le culot de sélectionner Daniel Jean pour le plus grand plaisir de Daniel Jean. Bref, tout le monde était bien installé pour assister festival paramédical d’Amandine Buchard.

Amandine à table

On n’a jamais trop su si elle avait davantage besoin d’un diététicien ou d’un psy mais visiblement Severine Vandenhende lui suffisait largement. Tout le monde se souvient d’Amandine dans le fameux et pas sexiste du tout « Bande de filles » diffusé dans le mythique Interieur sport. Elle chialait tout le temps et avait des problèmes de poids. Désormais elle se contente de chialer et c’est très bien comme ça. On ne lui en voudra même pas de s’être fait démolir le coude par une méchante Japonaise en demi-finale. D’abord parce que toutes les Japonaises ont l’air méchantes quand elles ne chantent pas en jupe courte pour les pervers du métro tokyoite. Ensuite, parce qu’elle a offert un tel spectacle toute la journée avec une qualité de judo qui aurait fait croire à n’importe qui que c’était elle la championne du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *