Le Colonel Fabien, acte 1, France-Angleterre: Dupont, la joie

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. S’agit-il de Guirado, Vahaamahina, Medard, Huget ou Picamoles ?

Le XV de France n’est pas encore champion du monde, mais il n’en est plus très loin.

Le Colonel Fabien aurait pu choisir de calmer le jeu. Après un nettoyage aussi violent qu’humiliant de l’ancienne génération, rien ne l’obligeait à continuer les basses oeuvres avec le même cynisme, la même arrogance. Il faut croire que déposer les armes n’est pas son crédo et que seul l’orgueil le guide. Quand Eddie Jones s’est gentiment moqué des gosses sélectionnés par Galthié, le patron du rugby français aurait pu faire profil bas et dissimuler les ceintures de munitions qu’il venait de se procurer. Mais non. D’une part il a répondu avec son vocabulaire, certes limité, piochant parmi les 33 mots que son instituteur lui avait tant bien que mal inculqué durant ces longues matinées de dictées à Montgesty. D’autre part , il a demandé à Bernard Le Roux de répondre sur le terrain. Choisir Le Roux n’avait rien d’anodin.

Le Roux tourne
C’était le seul rescapé de l’ancienne époque et donc, de loin, le joueur le plus faible de cette équipe avec Willemse. Le Colonel n’a aucune confiance en Willemse mais il sait qu’au moins lui ne dégommera pas un Anglais à coup de coude juste parce qu’il en a envie, en direct à la télé. A voir les tronches démolies des rosbifs à  la fin du match, il faut bien se rendre à l’évidence, les Bleus ont beaucoup progressé dans ce domaine là aussi.  C’est ainsi que le XV de la Rose est redevenu une sélection normale, voire moyenne, et à certains moments médiocre. Sans même avoir besoin d’utiliser Fickou ou Vakatawa en lance-roquettes. En trois réceptions, Bouthier a rappelé que s’il n’a pas la classe de Sadourny, il mesure trois fois Brice Dulin. Et bien-sûr, ultime outrage, c’est un talonneur de l’URC Dumbéa qui a terminé le match. Cela s’est un peu vu quand il a expédié une passe de maçon sur sa première touche.

Pendant ce-temps là, Jacques Brunel semble avoir 115 ans.

Une réponse sur “Le Colonel Fabien, acte 1, France-Angleterre: Dupont, la joie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *