La légende JO : Franck exposé tôt

Avec Stephan Caron et Catherine Plewinski, Esposito c’est le pionnier. Mais à l’époque seul Jean Boiteux savait à quoi ressemblait une médaille d’or. 

Francky a 21 ans à peine lorsqu’il participe à ses premiers JO en 1992. Prometteur, il prend la médaille de bronze au milieu d’une natation encore naufragée. Le papillon va alors s’envoler mais pas trop haut. Quatre fois recordman du monde, quand même, en petit bassin, recordman d’Europe en grand bassin et médaille d’argent mondiale en 1998, voire multiple champion d’Europe. Mais alors pourquoi le considère-t-on comme une légende de la nation ? Sans doute parce qu’il n’a jamais jamais été champion olympique et que c’est en le voyant perdre partout que ses successeurs ont décidé de gagner tout le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *