Karabatic : Le tout petit Nikola

C’est avec une surprise non dissimulée que la France a découvert ce soir que son meilleur joueur de hand a choisi Denisot pour expliquer comment sa copine a eu l’idée de parier la moitié de son salaire annuel sur la défaite du meilleur club national face au plus mauvais. Karabatic savait sans doute qu’il serait bousculé par les intransigeants journalistes de la chaîne cryptée:

« Avez-vous voulu truquer ce match ? » Non, il y avait toutes les chances que Montpellier perde contre l’équipe la plus nulle du monde.

« Comment expliquez-vous le nombre de paris inhabituels ? » La Française des jeux s’est trompée sur les cotes. La meilleure équipe du monde avait toutes les chances de perdre et d’être menée à la mi-temps puisque tous les joueurs ne jouaient pas, trop occupés à parier la moitié de leur salaire annuel de façon anonyme.

C’est Daphné Burki qui l’a mis le plus en difficulté : « Comment on vit d’être la cible après avoir été adoré » : C’est injuste.

Sans doute, qui aurait pu deviner que Karabatic n’avouerait pas ce soir sur Canal le geste qui condamnerait à jamais sa carrière ?

Les experts : Karaboué paradis

Pourquoi a-t-on su que Zidane connaissait Nadiya alors que Closer n’a même pas encore décidé si Karabatic était hétéro ou s’il préférait Karine Ferri ? Enquête.

C’était en 1998, Lizarazu avait encore l’air puceau mais on sentait déjà qu’il avait le potentiel pour s’enfiler Elsa et Claire Keim. Depuis, Bertrand Gille a fait bien mieux et pourtant on se demande encore si on peut attraper le sida quand on fait du handball. Dès le collège nos professeurs essaient de nous initier à cet art étrange qui consiste à tenir à une main un ballon trois fois plus grand pour l’envoyer dans les parties d’un gardien qui porte une sorte de casque sur ses couilles. Mais il serait réducteur de considérer que le manque de notoriété d’Accambray n’est dû qu’à son prénom limite limite : William.

Gille le louche

Non, si Karabatic le meilleur joueur de tous les temps n’intéresse Denisot qu’une fois par an et Ruquier une fois par siècle, c’est parce qu’un best of de ses buts durerait 3 jours. Et pour le voir jouer il faudrait se déplacer dans une salle polyvalente de Montpellier ou Chambery on ne sait même plus. Il aurait peut-être mieux fait de rester en Allemagne. Car effectivement, c’est avec un nom comme Magdebourg qu’on peut dominer les compétitions de club. C’est chouette le hand, ça permet de découvrir qu’il existe Brax à côté d’Agen ou Champcevinel en Dordogne. Casteljaloux n’est donc pas qu’une station thermale. Avant on faisait 24h de handball pendant le téléthon. Ca veut bien dire que ça peut être intéressant.

Ca l’était en tout cas à l’époque de Richardson, il avait des dreads c’était rigolo et Volle avait l’air con. Parfois ils se coloriaient les cheveux en jaune, se les rasaient et se remettaient à perdre. On ne savait même pas ce qu’il en était de leurs couilles. Allez, c’est sympa le hand quand on lit les résultats ou pendant les 10 dernières minutes, le reste du temps on s’en branle. Pas vrai ?

Bravo à Talent Duischebaev et Ivano Balic. Le temps que vous trouviez qui ils sont, la France aura peut-être déjà un autre titre olympique.

Handball féminin : Krumbholz aux choux

Ca faisait longtemps qu’une équipe française n’avait pas autant fait honneur à sa légende.

hf

Le Vestiaire n’avait évidemment pas prévu de parler de handball féminin depuis un lieu de villégiature, d’une part le handball féminin ça n’existe pas, d’autre part il y avait une merde avec Costner à la télé. Et c’était pas Danse avec les loups, ça prouve bien que l’on se doutait de quelque chose. Qu’aurait-on vu si on avait changé de chaîne ? Que Lacrabère et Terve sont des joueuses et qu’il y a bien un club qui s’appelle Arvor 29 même relégué administrativement. Que le handball féminin vient de confirmer en une possession, après avoir mené de trois buts en deuxième mi-temps bien sûr, que 6e à Sydney, 4e à Athènes et 5e à Pékin ça ne rassasie pas. La dernière fois, la France en avait pris 32 pour se faire éliminer par la Russie : au moins la défense est en net progrès.

Pineau crie

Là, c’est une défaite au tour qui précède la chance de médaille. Mais pas seulement. Il faut aussi être invaincues en phase de poule, avoir battu les tenantes du titre pour le premier match et bien entendu entendre l’entraîneur dire à la fin du quart : « Jamais le Montenegro n’aurait dû finir quatrième de sa poule, jamais nous n’aurions dû le retrouver en quarts. Le Montenegro a fait n’importe quoi durant sa phase de poule et rien que pour ça il aurait mérité d’être éliminé ce soir. » Si c’est pas des paroles de championnes. Mérité ou pas, il aurait surtout mérité d’être sorti grâce à une dernière possession à dix secondes de la fin. Allison Pineau, qu’on appelle génie en phase de poule même si elle a chié à peu près tout ce qu’elle a tenté depuis 10 jours, avait réussi le tir à quitte ou double contre la Corée : refaire le même coup aurait été téléphoné. Perdre la balle, prendre un contre et provoquer un penalty à 59’59, c’est beau comme mener 60-53 contre la Grèce. Mais tout le monde ne peut pas s’enorgueillir d’être double vice-championnes du monde en titre.

Pendant ce temps-là, l’équipe de France de basket va-t-elle râler de retrouver l’Espagne qui n’a rien à faire à la 3e place de sa poule ?

Les trois glorieuses (4/3) : Le plus grand Karaboué du monde

Puisque la meilleure équipe de tous les temps peut devenir la meilleure équipe de tous les temps tous sports et toutes nations confondus, Le Vestiaire vous rappelle pour la dernière fois comment elle est devenue la meilleure équipe de tous les temps.

patricksebastien.jpg

Quatrième épisode : il n’y a toujours pas de quoi rire.

Il n’y a pas vraiment de quoi rire avec cette équipe de France de handball. Elle est la meilleure du monde, à un niveau de domination jamais vu dans aucun sport, par aucune équipe hormis elle-même à l’Euro 2006. Plus largement, la génération 2001-2010 a tout gagné et figuré dans toutes les demi-finales internationales depuis 2005. Son palmarès, comme celui de Medhi Baala, est effarant : championne du monde 2001, 2009, troisième en 2003 et 2005, championne d’Europe 2006, 2010 et bien-sûr championne olympique.

Plus largement encore, et plus fort que la génération Zidane en football, le handball français est sur le toit de l’univers depuis seize ans. Huit demi-finales mondiales sur huit, dont trois titres, et trois demi-finales olympiques, dont un titre. Même la Croatie, malgré deux titres olympiques et un mondial, n’a pas fait mieux. Même la grande Suède n’a pas fait mieux, même le Bénin n’a pas fait mieux. Pourtant, le handball ne sera jamais l’égal du football, même si Karabatic continuera de passer chez Patrick Sébastien.

Wikipedia a les mêmes statistiques, mais en même temps c’est vrai.

La légende Costantini : Génération désanchantée

Costantini aime pas Onesta, il aime plus Karabatic, ni l’équipe de France. Heureusement il s’aime lui-même et il a bien raison.

Aujourd’hui, l’épisode après une défaite dès le premier match.

2006. Gueric Kervadec se préparait une bonne tisane de verveine, Jackson Richardson ne savait plus comment résoudre ses problèmes de prostate et Greg Anquetil se faisait poser sa prothèse à la hanche. Même Costantini était occupé à réparer la porte coulissante du garage. Au même moment, à Zurich, l’Espagne championne du monde en titre venait de se faire écraser, voire ridiculiser, en finale des championnats d’Europe de handball.

Face à elle, une équipe monstrueusement intouchable : la France. Celle du Yougo Karabatic, des sœurs Gille et du fossoyeur Dinart. Jamais, même au temps des Suédois ou de la grande Yougoslavie pleine de vitamines, une sélection n’avait tant maîtrisé son sujet, dominé ses adversaires. A partir du tour principal face à la Pologne, tous les matches se sont ressemblés et sont devenus des copies certifiées conformes de PSG-Juventus du 15 Janvier 1997.

31-23, 29-23, 30-20, 31-21

Fabuleuse, l’équipe de France championne d’Europe 2006, toujours aussi peu médiatisée est, non seulement, la meilleure équipe de handball de l’Histoire, mais aussi tout simplement la plus grande équipe de France tous sports confondus. Les joueurs pourront-ils rivaliser avec eux-mêmes ?

« Si Karabatic veut devenir la légende de son sport et remporter le Trophée de champion des champions de L’Equipe, il doit sans doute détenir la réponse ». C’était bien le cas.

JO, Handball : La quatrième glorieuse ?

Les handballeurs français peuvent enfin être consacrés demain plus grande équipe de France de l'Histoire, tous sports confondus, ce qu'elle est déjà.

Revivez les 3 glorieuses sous la légendaire plume du Vestiaire.

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/k1Xmj3ZG0ED3dhxuvc&related=1″][/gv]

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/k2HjcQ4IyyZ4tOa8vN&related=1″][/gv]

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/k2avIMNnZIQxWS1zoB&related=1″][/gv]