Bruits de Vestiaire

NATATION

En (uni)forme olympique

EXCLUSIF : Laure Manaudou nue sous son treillis !

VOILE

Arthaud ou tard

Florence Arthaud avait pourtant bien suivi le conseil. Promis, la prochaine fois, elle essaiera du haut d’une falaise.

HANDBALL

Femme à lunettes…


Le hand féminin, c’était déjà Véronique Pecqueux-Rolland et Isabelle Wendling. Alors si comme Cléopâtre Darleux (c’est son vrai prénom) elles se mettent toutes à choper des abcès aux yeux, autant se remater tout de suite le best of des années italiennes de Didier Deschamps. C’est quand même dommage quand on voit ce que ça donne sans les lunettes :

RUGBY

Règles douloureuses

D’accord, la Coupe du monde est terminée et on ne reparlera plus de rugby sur Le Vestiaire avant l’automne 2015. Ca n’empêche pas de réviser les règles de base de temps en temps.

Cyclisme

Le calendrier de la roue avant

Il y a des jours, comme ça, où on aurait envie d’être une selle de vélo. La fin de l’année approche et avec elle démarre la saison des calendriers. Celui de CyclePassion laissera sur leur faim les amateurs de MILF : Jeannie Longo n’y pose même pas.

FOOTBALL

Savage garden

Pas un Bruit de Vestiaire sans sa grosse info foot anglais : Robbie Savage le Gallois a été éliminé de l’émission Strictly Come Dancing. Il était pourtant bien accompagné :

Bruits de Vestiaire

FOOTBALL

Sans Abbey

On ne sait pas ce que Ben Arfa, Obertan, Marveaux, Cabaye et Alan Shearer portent sous leur survêt’ après l’entraînement, mais ils ont l’embarras du choix depuis que Newcastle United a sorti sa propre ligne de lingerie. Les supportrices de Stoke City, la ville voisine, doivent elles encore attendre. Ca n’empêche pas Madame Peter Crouch, Abbey Clancy, de montrer sa culotte à tout le monde.

Et PAF le chien

C’est pas sympa pour Pierre-Alain Frau.

RUGBY

De beaux Roberts

David Hasselhoff a beau poser devant un drapeau américain, il supportera le XV du Poireau pendant la Coupe du monde. Il faut dire qu’une jeune galloise astique le sien depuis quelques temps : Hayley Roberts, dont il est de vingt-sept ans son néné. Pas mal, mais ça ne vaut pas Pamela.

Vivement le retour à la maison :

ATHLETISME

Costa Blanka

Notre spécialiste athlétisme est tombé par le plus grand des hasards – comme la majorité de nos lecteurs – sur cette photo dénudée (à gauche) de Blanka Vlasic en préparant son bilan des derniers championnats du monde d’athlétisme. Aussi calé en sauts qu’en gros bonnets, il s’est alors demandé comment une fille qui avait si peu de seins en compétition (à droite) pouvait en avoir autant dans le privé. Une idée Niko ?

OMNISPORTS

Ayem what Ayem


Un sondage du très sérieux MyProtein.fr classe Camille Lacourt à la première place des « stars françaises masculines au physique de rêve », devant Frédéric Michalak, Harry Roselmack et Christophe Dominici. Cherchez l’erreur. Chez les filles, Laure Manaudou n’est que quatrième d’un classement dominé par Ayem (photo). Mais est-ce qu’elle nage le 400 m en quatre minutes Ayem ?

HOCKEY SUBAQUATIQUE

NATATION

Mais que fait Fred Bousquet ?

Bruits de Vestiaire

FOOTBALL

Une oie de Coco

On ne peut pas toujours sortir de son chapeau déontologique des prostituées bosniaques mythomanes. Remember Irma Nici. Alors, nos amis du Sun se sont intéressés de près, la semaine dernière, à l’animalerie des Beckham. Après avoir disserté sur Coco, le chien, et son maillot des LA Galaxy,  le tabloïd s’est penché sur le nouveau canard du couple, baptisé Crouchie parce qu’il avait « un long cou et des jambes très minces par rapport au reste du corps ». Peter Crouch appréciera.

Le Bale et la bête

Puisqu’on est dans le domaine animalier, restons y avec le prodige gallois Gareth Bale, ses oreilles de chimpanzé et tout un tas d’autres footeux angliches qui ont d’étonnants travers physiques. Gary Neville appréciera.

AUTOMOBILE

L’Equipe.fr : Le Lobe parfait

Si ce n’est pas toi, c’est donc Webber

RUGBY

Simply the best

Le rugby à XIII australien, c’est beau comme un clip de Tina Turner.

HANDBALL

Glamour, noir et pelotées

La fin de l’année approche et avec elle les calendriers sportifs. Déception, celui des Panthères du CJF Fleury-les-Aubrais (sic), attendu avec impatience dans toute l’agglomération orléanaise, a misé sur le « glamour » plutôt que sur des filles à poil. On se consolera avec celui réalisé par les femmes des joueurs du Dundee FC pour sauver le club.

Bruits de Vestiaire

BASKET-BALL

Un truck qui cloche

Après la parade triomphale des athlètes et nageurs français sur des Champs-Elysées noirs de touristes,  les basketteurs d’Orléans ont préféré au bus à impériale un poids-lourd américain pour faire leur arrivée, escortés par une douzaine de Harley, dans la zone industrielle désertique où se situe le siège de leur premier sponsor : Mr Bricolage. Welcome to ProA !

FOOTBALL

C’est du Giuly

D’accord, il faudrait qu’elle se freine un peu sur les dépenses de shopping, mais une jolie blonde qui joue au foot comme ça, on n’est pas loin de la femme parfaite. Il ne manquerait plus qu’elle aille chercher les bières au frigo les soirs de Ligue des champions. Avis à nos lectrices : plutôt que de laisser des commentaires féministes qui ne seront jamais publiés, allez donc voir la vidéo de Giuly à poil dans un bar parisien. Heureuses ?

Classe, Max

Max, l’ancien animateur vedette de Fun Radio, est le nouveau speaker de l’équipe de France. Et pourquoi pas Difool chargé de com’ de Ribéry ?

Toto calvitie

Une vingtaine d’années séparent ces deux clichés de Toto Schillaci. Cherchez l’erreur.

POKER

In your as

D’accord, le poker, c’est pas vraiment un sport et Ben Affleck se tape déjà Jennifer Garner (et que nous ça nous suffirait). Mais des Bruits de Vestiaire seraient-ils vraiment des Bruits de Vestiaire sans une photo suggestive piquée sur le site de nos confrères du Sun ?

GOLF

Easy Ryder

Puisque les mouchoirs sont sortis, messieurs, ne remontez pas vos caleçons avant d’avoir fait connaissance avec les femmes des joueurs américains de la Ryder Cup. A votre gauche : Lisa, la femme du capitaine, Corey Pavin, qui a récemment posé nue pour un obscur magazine de golf, les seins cachés par un drapeau français. A votre droite : Kandi Harris, la petite sucrerie quotidienne du « chasseur » Hunter Mahan. Tiger Woods ne va plus savoir où donner de la tête.

JUDO

Harel et l’ardue

Barbara Harel (non, pas de photo suggestive cette fois. Ah, si, quand même) a mis un terme à sa carrière, le week-end dernier, à l’issue de la Coupe d’Europe des clubs. Elle souhaite se reconvertir dans le journalisme. OK, on s’en fout. Et Jossinet en maillot de bain ?

RUGBY

Check your balls

La Fédération néo-zélandaise n’a tellement plus de fric avec tout ce qu’elle dépense pour l’organisation de la Coupe du monde 2011 qu’elle pique des ballons à chaque fois que les All Blacks vont en tournée. La preuve en image : Mike Delany, de Bay of Plenty (NDLR : allez donc faire un tour en haut du Mount Maunganui), s’entraîne avec un ballon gallois. Et si la FFR se cotisait pour leur envoyer des chasubles ?

Bruits de Vestiaire

FOOTBALL

Viens, à la maison


Comme souvent, nos amis de la presse britannique se posent, en ce début de saison européenne, les vraies questions : qui du milieu de terrain d’Aston Villa au plus long cou du monde, Stephen Ireland, ou du plus Américain des anciens footballeurs anglais, Thierry Henry, a la plus belle maison ? On savait ce dernier particulièrement habile de ses mains – l’Irelande (aucun lien, fils unique) en sait d’ailleurs quelque-chose – mais que va donc t-il bien pouvoir faire d’un piano à queue ? Un billard avec son nom sur le tapis, un aquarium plein de poissons jaune fluo et une belle blonde pour jouer sur le billard, ça, en revanche, c’est quand même la classe.

L’été indien

Larissa piquante

Vous vous rappelez sûrement de Larissa Riquelme. Non, pas le joueur, on n’est pas non plus là pour vous parler de sport, mais la supportrice paraguayenne qui se servait de son soutien-gorges comme étui de portable. Eh bien, la brunette a encore trouvé le moyen de faire parler de ses seins d’elle. Ce sont cette fois les présentateurs qui en profitent. Ils embauchent à la télé mexicaine ?

OMNISPORTS

Delhi de fuites

Non, ce n’est pas la salle de bain de l’hôtel lyonnais dans lequel ont dormi Mickael Llodra et Gael Monfils après leur qualification pour la finale de la Coupe Davis. Mais celle d’une des chambres qui accueillent les athlètes des jeux du Commonwealth, à Delhi, en Inde. Ils auraient quand même pu refermer la cuvette des chiottes.

FOOTBALL AMERICAIN

En avant

Ok, on s’y connaît autant, au Vestiaire, en foot US qu’en basket-ball, mais ce mec-là n’a pas l’air de quelqu’un à qui l’on confierait sa savonette sous la douche.

RUGBY

Nique Clegg

Notre jeu-concours de la semaine : combien de sélections nationales compte cette paire de cuisses ? (Indice : Nick Clegg n’est ni gay, ni joueur de rugby. Mais il aime Harry Potter.)

JUDO

Toi aussi, raconte nous tes fantasmes

Bruits de Vestiaire

Un tiers de nos milliers de lecteurs veulent plus de foot et de sportives à poil. Notre chroniqueur pipole les a entendus en ramenant de ses vacances à Merthyr Tydfil des infos dont on se serait bien passé.

FOOTBALL

Who ate all the pies?

La coalition Tories-Libdem au pouvoir depuis une centaine de jours au Royaume-Uni (ndlr : attention, minute intello, lire plus bas si vous êtes venu uniquement pour voir une paire de nichons) a beau avoir annoncé ses premières mesures d’austérité, le ministère de la Santé britannique avait a priori encore un peu de fric à dépenser pour rien. Il a pondu dernièrement une étude comparant le taux de surcharge pondérale des supporters de foot du pays. Ceux de Sunderland, d’Everton, de Wigan et de Manchester City en constituent le Big Four. Qu’en pensent les fans brésiliens ?

Pendant ce temps-là, l’autre Ronaldo se met à poil pour vendre des montres.

Il tire sur l’ambulance

RUGBY

All Blacks : Graham Henry change de casquette


L’apartheid frappe encore en Afrique du Sud

Pendant ce temps-là, l’ex de Danny Cipriani, Kelly Brook, se met à poil pour vendre des magazines.

FORMULE 1

Calbut on

Jenson Button s’est remis avec sa top model japonaise, Jessica Michibata. C’est bien, mais c’est pas une raison pour rester toute la journée en caleçon.

NATATION

Cadum à homme

Luca Marin le répétait souvent dans la salle de bain, son téléphone portable au bout du poignet : « Tout doux, tout Manaudou ». Cadum en a fait un slogan. La marque de savon a sorti la retraité de la cuisine de Fred Bousquet pour une campagne publicitaire « évidente » à ses yeux : « En tant que nageuse, c’est une utilisatrice très régulière de produits de douche. » C’est bien connu, les autres sportives ne se lavent jamais. Et quitte à se servir d’une gonzesse en maillot de bain, on préfère le glamour de Kate Moss pour le bijoutier américain David Yurman aux réclames d’après-shampoing.

Bruits de Vestiaire

La première tentative avait échoué. La seconde sera la bonne, comme dit souvent Ribéry à la sortie des lycées. Vos Bruits de Vestiaire sont de retour. Sortez les mouchoirs.

RUGBY

Plaqué. Rien ne va plus pour le Fred Michalak du rugby anglais. Boudé par Martin Johnson, exilé en Australie, tenté par le foot, Danny Cipriani ne sait plus à quels seins se vouer. Ceux de son ex, le mannequin britannique Kelly Brook, qui l’a récemment largué, sont déjà entre de bonnes mains. La trentenaire pulpeuse a été aperçue dans les rues de Londres en train de sécher ses larmes sur la chemise à carreaux de Matthew Morrison, l’acteur de la série Glee. Et comme si ça ne suffisait pas, elle a également étalé sa tristesse dans les colonnes de nos brillants confrères du Sun : « Je suis heureuse de ne plus avoir à repasser les chemises de mon copain. » Du temps libre en plus pour accomplir enfin un rêve de gamine : poser nue dans Playboy. C’est pourtant déjà pas mal en maillot.

Plaqué (bis). Les temps sont durs, décidément, pour les rugbymen britanniques. Le couple le plus glamour du Pays de Galles n’est plus : Gavin Henson et la chanteuse à textes Charlotte Church se sont récemment séparés « pour le bien de (leurs) enfants » et aussi un peu parce que Gavin est un mec « immature » qui pisse dans les trains et se fait interdire l’entrée de tous les bars de Cardiff en finissant ses parties de billard en baston générale. Le David Beckham du rugby gallois n’a rien trouvé de mieux pour regagner sa belle que de zapper les entraînements des Ospreys pour participer à l’émission de télé-réalité Strictly Come Dancing. Une belle preuve de maturité.

Mickey mousse. Mickey Rourke adorerait incarner Gareth « coming out » Thomas dans un film. L’honneur du rugby gallois est sauf.

BOXE

Coup bas livré. Manny Pacquiao se fait tellement chier en attendant son combat contre Floyd Mayweather qu’il devrait prochainement sortir une compilation de ballades anglaises. Manny au micro, c’est pourtant un peu comme si Julien Lorcy se mettait à la philosophie :

FOOTBALL

Bitte. Schweinsteiger a beau se faire passer pour Frank Lampard, on ne comprendra jamais ce que sa blonde de WAG, Sarah Brandner, peut bien lui trouver. Bon, d’accord, ce n’est que de la jalousie mal placée. Nous aussi au Vestiaire on aimerait bien avoir une telle tireuse à bières.

Larissa. Ceux qui ne boivent pas de bière préfèreraient peut-être la housse de portable de Larissa Riquelme ?

Une vraie l’Yonne. Si ça ne va pas fort, côté coeur, pour nos amis de l’Ovale, les footeux se portent mieux. Bacary Sagna et Sol Campbell se sont tous les deux mariés ce mois-ci, mais un seul avec une coiffure blonde ridicule et des photos dans l’Yonne Républicaine.

C’est l’Essien. Y aurait-il comme une pointe de satisfaction à voir un petit roux anglais se faire allumer ?

GOLF

Parce qu’elle le vaut bien. Open de Compiègne, les résultats.

bettencourt

Vous pensiez quand même pas qu’on allait parler de golf ? Il n’y a que l’oeil du tigre qui nous intéresse.

LA RUBRIQUE QUE C’EST PAS VRAIMENT DU SPORT MAIS QU’ON S’EN FOUT PARCE QUE CA PERMET DE GLISSER QUELQUES PHOTOS DE JOLIES FILLES

Par coeur. Eva Longoria se prépare à avoir Thierry Henry tous les week-ends à la maison.

Bi qui nie. Fin des combinaisons en natation : l’équipe de Grande-Bretagne revient aux bases.

Bruits de Vestiaire

La rubrique préférée de ceux qui lisent Le Vestiaire un mouchoir à la main fait son retour cette semaine.

FORMULE 1

Mon légionnaire. François Fillon s’est fait plaisir en remettant à Michael Schumacher les insignes d’officier de la Légion d’Honneur. Notre chroniqueur pipole, qui aimerait lui aussi épingler un jour le ruban rouge au revers de ses K-Way, s’est renseigné sur les conditions d’obtention de la breloque : vingt ans d’activités assorties de mérites éminents et une enquête de moralité pour laquelle Damon Hill et Jacques Villeneuve n’ont pas dû témoigner. On n’oublie pas non plus les contributions du Daron Rouge au rayonnement de la France : faire passer Jean Todt pour un génie, occuper les dimanches après-midi du Premier Ministre et apprendre à conduire à Jean Alesi.

Gomme tendre. Pirelli pourrait faire son retour à la compétition automobile la saison prochaine. Pour faire un calendrier de Danica Patrick ?

FOOTBALL

Here I cum. Des problèmes de caleçon mouillé ? Pensez à Emile Heskey. C’est du moins ce que font les éjaculateurs précoces anglais pour retarder l’échéance, à en croire nos confrères du Sun. Ca marche aussi avec Rio Ferdinand.

Le renard des surfaces. Pippo Inzaghi a toujours su s’y prendre pour faire trembler les filets.

RUGBY

Warriors. Chaude ambiance à Worcester, lanterne rouge du championnat anglais. Deux de ses joueurs, Chris Cracknell et James Collins, se sont mis sur la gueule avec leurs pères respectifs. Un vrai sport de gentlemen.

Cécillon et large. Dans la série le rugby est un sport de valeurs, Alexi Bacanov a frappé fort. Des deux poings, sur le soigneur du Sporting Club de Graulhet (Fédérale 1).

CYCLISME

C’est bidon. Trois coureurs cyclistes qui ont participé à la dernière Flèche wallonne font l’objet d’une plainte pour pollution à la suite de jets de bidons et d’emballages en bord de route. Il manquerait plus que des gosses ramassent les seringues.

BASKET-BALL

A sa botte. Sa raquette rangée au placard, Amélie Mauresmo a trouvé le temps de rejoindre les pom-pom girls des New Jersey Nets.

Bruits 2.0 Vestiaire

Notre spécialiste people, qui n’a de toute façon vraiment jamais su écrire, se passe de texte cette semaine. Il a par contre déniché les meilleures vidéos et photos sportives du ouèbe et c’est bien tout ce qui intéresse nos visiteurs du soir.

phelps2

LES DANGERS DE LA DROGUE. Quelques jours seulement après avoir accordé au Vestiaire une interview imaginaire exclusive, Michael Phelps a repris le chemin de l’entraînement. Le champion américain assure avoir laissé le cannabis et ses poumons derrière lui.

weis

IN YOUR WEIS. Une enquête poussée dans les archives du lycée agricole La Malgrange de Thionville nous a permis de retrouver les photos de classe de Fred Weis, un des plus grands (2,18 m) joueurs de l’histoire du basket français. Ci-dessus avant sa deuxième saison UNSS.

merry1

UN BEAU COUP DE FILET. A en croire Robert Pirès, c’est parce qu’il coule à nouveau le grand amour que Thierry Henry aurait retrouvé son efficacité, du moins à Barcelone. Jalouse, son ex Claire Merry, qu’on ne présente plus, a voulu lui montrer qu’il n’était pas le seul à pouvoir faire trembler les filets.

satnacruz

SATNA AUCUN SENS. Pourquoi donc les dirigeants de Blackburn ont-ils recruté un intendant dyslexique ?

SNOWBOARD. Karine Ruby a de beaux restes.

BASKET-BALL. Dwight Howard ne sait pas quoi pas faire de son or olympique.

BADMINTON. Une bonne raison d’inviter Pi Hongyan à manger.

RALLYE. Le style Latvala fait des émules.

Pendant ce temps-là, la page Facebook officielle du Vestiaire est la deuxième plus visitée depuis la naissance du réseau social.

Bruits 2 Vestiaire

Vraie action en chaîne

C’est avec une tristesse infinie et la gorge sèche que toute l’équipe du Vestiaire a appris la semaine dernière la fermeture de Budweiser TV, la chaîne intéractive du brasseur américain. Une fameuse marque aux trois bandes, Adidas pour ne pas la citer, a heureusement saisi l’occasion pour lancer sa propre ouèbe TV. On peut notamment y regarder plein de vidéos aussi cool que celles de Steven Gerrard jouant au ball-trap avec Xabi Alonso ou de Michael Ballack tirant sans faire exprès dans les couilles d’un mec au lieu d’un cerceau (lol). Tout ce beau contenu sera en plus personnalisable et facile à partager. Que demande le peuple ? Evidemment, ceci n’est pas du matériel promotionnel.

Canular et la manière

C’aurait pu être notre vidéo de la semaine, mais une mise en contexte s’imposait. Streeter, le barbu qui parle à la caméra avec un accent américain, organise un canular géant pour se venger de son pote Amir, celui avec les grosses lunettes. C’est la mi-temps d’un match de basket et ce dernier est choisi parmi le public pour tenter un panier à 500.000 dollars, les yeux bandés depuis le milieu de terrain. On vous laisse découvrir la suite, pas si impressionnante, après tout, quand on sait qu’Yvan Mainini a fait encore plus fort la semaine dernière : faire croire à Vincent Collet qu’il pouvait tirer quelque chose de l’équipe de France.

O’Neill passe à table

O'Neil

On ne sait pas trop ce qui est le plus étonnant : que 295 personnes soient allées se geler les couilles en Russie pour un match d’Aston Villa ou que l’entraîneur Martin O’Neill, les invite tous à manger pour se faire pardonner du spectacle (0-2). Quatrième de la Premier League, le club anglais avait choisi comme Bordeaux de faire l’impasse sur la Coupe de l’UEFA pour ménager son groupe, privé ce soir-là de huit titulaires, restés à Birmingham. Les fans venus à Moscou pour rien auront donc le droit à un dîner avec les joueurs, aux frais de la princesse. Aulas aurait pu tenir une soirée quenelles au retour de Barcelone.

VIDEO ET DES BAS. Bianca Gascoigne : Tel père, telle fille

Vous y avez échappé. Sébastien Loeb sur les lieux du crime ; Dwight Howard : plutôt deux fois qu’une ; Mike Di Meglio change de catégorie.

LA FAUTE AU FINISH. Andy Roddick se met à la peinture

brooklyn

Vous y avez échappé. Anna Kournikova : filet mignon ; Jeannie Longo fête mardi gras ; Balles neuves.

Bruits 2 Vestiaire

Vraie action en chaîne

C’est avec une tristesse infinie et la gorge sèche que toute l’équipe du Vestiaire a appris la semaine dernière la fermeture de Budweiser TV, la chaîne intéractive du brasseur américain. Une fameuse marque aux trois bandes, Adidas pour ne pas la citer, a heureusement saisi l’occasion pour lancer sa propre ouèbe TV. On peut notamment y regarder plein de vidéos aussi cool que celles de Steven Gerrard jouant au ball-trap avec Xabi Alonso ou de Michael Ballack tirant sans faire exprès dans les couilles d’un mec au lieu d’un cerceau (lol). Tout ce beau contenu sera en plus personnalisable et facile à partager. Que demande le peuple ? Evidemment, ceci n’est pas du matériel promotionnel.

Canular et la manière

C’aurait pu être notre vidéo de la semaine, mais une mise en contexte s’imposait. Streeter, le barbu qui parle à la caméra avec un accent américain, organise un canular géant pour se venger de son pote Amir, celui avec les grosses lunettes. C’est la mi-temps d’un match de basket et ce dernier est choisi parmi le public pour tenter un panier à 500.000 dollars, les yeux bandés depuis le milieu de terrain. On vous laisse découvrir la suite, pas si impressionnante, après tout, quand on sait qu’Yvan Mainini a fait encore plus fort la semaine dernière : faire croire à Vincent Collet qu’il pouvait tirer quelque chose de l’équipe de France.

O’Neill passe à table

O'Neil

On ne sait pas trop ce qui est le plus étonnant : que 295 personnes soient allées se geler les couilles en Russie pour un match d’Aston Villa ou que l’entraîneur Martin O’Neill, les invite tous à manger pour se faire pardonner du spectacle (0-2). Quatrième de la Premier League, le club anglais avait choisi comme Bordeaux de faire l’impasse sur la Coupe de l’UEFA pour ménager son groupe, privé ce soir-là de huit titulaires, restés à Birmingham. Les fans venus à Moscou pour rien auront donc le droit à un dîner avec les joueurs, aux frais de la princesse. Aulas aurait pu tenir une soirée quenelles au retour de Barcelone.

VIDEO ET DES BAS. Bianca Gascoigne : Tel père, telle fille

Vous y avez échappé. Sébastien Loeb sur les lieux du crime ; Dwight Howard : plutôt deux fois qu’une ; Mike Di Meglio change de catégorie.

LA FAUTE AU FINISH. Andy Roddick se met à la peinture

brooklyn

Vous y avez échappé. Anna Kournikova : filet mignon ; Jeannie Longo fête mardi gras ; Balles neuves.

Bruits 2 Vestiaire

SA transformé

henson

Le XV gallois angoisse tellement avant son déplacement en France qu’il a préparé le match avec le plus grand sérieux : dans les bars de Cardiff. Gavin Henson et cinq de ses coéquipiers en ont retourné plusieurs au lendemain de leur victoire sur l’Angleterre. Le bad boy du rugby gallois s’est publiquement excusé, mais Madame, la chanteuse Charlotte Church, l’a privé de sortie jusqu’à la fin du Tournoi. Pendant ce temps-là, tout le pays se demande quel sponsor ornera vendredi le maillot rouge à la place de ‘BRAINS’, la bière nationale galloise, interdite de publicité dans les stades français. Notre envoyé spécial est prêt à parier une tournée de SA, la meilleure d’entre toutes, qu’on verra quelque chose de ce genre : ‘TRY – ESSAI’.

Les Pom-pom de discorde

pom-pom

D’aucuns auraient pu croire que la course automobile ou l’équitation pointaient, comme la poitrine de Tatiana, en tête des sports féminins les plus à risque. Une étude américaine a pourtant montré que le cheerleading était de loin le plus sujet aux traumatismes en tous genres, et ce à la fin d’une année 2008 qui fera date dans le milieu. Le Vestiaire en a exploré les dessous les plus vicieux et mis le nez dans plusieurs affaires peu reluisantes : six pom-pom girls ont ainsi kidnappé et tabassé une de leurs copines, une autre a fusillé la mascotte d’une équipe adverse quand les plus sages se contentent de vendre de la drogue ou de poser presque nues ici ou . Et là aussi.

Souffrir en silence

middle

Une saison de merde, un stade trop grand et Didier Digard n’avaient pas suffi à les faire taire. Il a en plus fallu leur écrire un courrier. Les supporters de Middlesbrough ont été invités par leur club à rester assis pendant les matches et à faire un peu de moins bruit. Ca gène sûrement les voisins. Ce sont en fait les abonnés de la tribune populaire qui sont surtout visés par la missive, dont la signataire, Sue Watson, responsable de la sécurité, s’est attirée la sympathie des internautes : plusieurs sites et forums demandent sa démission. Elle pourra toujours postuler au Stade Louis II.

VIDEOS ET DES BAS : Grange retourne au charbon

Vous y avez échappé : Pourquoi on ne voit jamais ça en Ligue Magnus ? ; Peter en remet une Crouch ; Player vs Referee ; Player vs Referee II, la revanche.

LA FAUTE AU FINISH : Armstrong chargé comme un boeuf

armstrong

Vous y avez échappé : On n’est pas bien en famille ? ; La sélection de Maradona prend du relief ; Manaudou se laisse aller.

Bruits 2 Vestiaire

Son père tout cachet

brundle

Dans la famille Je-veux-faire-comme-mon-père-parce-que-c’est-cool-et-plus-facile-pour-moi, on avait déjà les petits Rosberg, Nakajima, Piquette, Prost, Jean passe et des meilleures. Après Hamilton, le sport mécanique britannique va découvrir un nouveau fils à papa : Alex Brundle, deuxième du nom. Le jeune homme, 18 ans, pilotera cette saison en Formule 2, l’ex-nouvelle antichambre de la F1. « Je pense que c’est le bon choix pour ma carrière », estime le prodige, sixième de la Formule Palmer Audi 2008. « Je suis très pressé de pouvoir commencer à piloter. » Notre correspondant gallois l’est un peu moins de devoir encore supporter les commentaires de son père sur la BBC.

Ton univers impitoyable

basket

Ce n’est bien sûr que du basket UNSS, mais l’histoire est tellement grosse (photo) qu’on ne pouvait la laisser aux seuls médias américains. Tout est parti d’un match banal entre deux équipes de collégiennes, la Covenant School et la Dallas Academy. Cette dernière, spécialisée dans les élèves avec learning disabilities (la Segpa américaine), n’a pas gagné un match en quatre ans et pris ce week-end là une sacrée volée : 100-0, merci d’être venues. C’est pourtant le coach de l’équipe victorieuse, Micah Grimes, qui a été licencié après le match : la direction catho de son école lui reproche de ne pas s’être excusé auprès de ses adversaires. Il aurait pu aussi leur expliquer les règles.

Pars avec elle

skating

Surya Bonaly commençait cette année-là son règne sans partage sur le patinage français. C’était il y a 20ans, déjà, et personne ne se souvient que de l’autre côté de la Manche Jayne Soliman décrochait l’unique titre national de sa carrière. Alors pointée au septième rang mondial, ce qui n’est pas trop mal pour une Britannique, elle n’avait, depuis, plus jamais fait parler d’elle, jusqu’aux événements tragiques du mois dernier. Décédée à l’hôpital des suites d’une hémorragie cérébrale, l’ancienne patineuse, 41 ans, a donné naissance à une petite fille, deux jours après sa mort. Et pour une fois, Le Vestiaire n’a pas envie de rire. D’autres ne s’en sont pourtant pas privé.

VIDEO ET DES BAS : C’est quoi un 9-darter ?

Vous y avez échappé : Le copilote de Grönholm en a plein le cul ; Kobe Bryant fait dans le socio ; Bourdais se sent moins seul.

LA FAUTE AU FINISH : Fred Covili met sa carrière en suspend
fred

Vous y avez échappé : David a un coup de mou ; Marc Cécillon en liberté conditionnelle pour la Saint Valentin ; Bordeaux et le PSG recrutent au berceau.

Bruits de Vestiaire

Comme Paul Gascoigne, vos Bruits de Vestiaire se sont refait une santé en ce début d’année. Notre correspondant spécial dans les Midlands est rentré de son stage au Daily Sport avec de nouvelles rubriques et quelques jeux de mots. Mais, ne cherchez plus, il n’a toujours pas mis la main sur la culotte d’Alizé Cornet.

1/ Ce n’est qu’un au revoir

au-revoir

Ils se sont rencontrés sur le tournage d’une pub pour Renault. Saha le mérite d’être original. Il mangeait des piments, elle ne faisait que passer, à moitié nue : ils sont repartis en Clio. Il ne reste de leur couple qu’une expression ridicule aujourd’hui rentrée dans le vocabulaire anglais. Car entre le va-va-voom de Thierry Henry et les 8 millions de livres (sterling) du divorce, le coeur de Claire Merry n’a pas longtemps balancé. Elle passe depuis son temps à gérer son capital, de magasins de sous-vêtements en séances d’entretien. Et si lui prétend, pour faire bonne figure, ne manquer de l’Angleterre que ses pâtisseries infâmes, la mannequin, photographiée par hasard dans un parc ultra-fréquenté de Londres, a lancé cette semaine sur son tee-shirt un message clair à son ex-mari : « Au revoir ». Et merci pour tout.

2/ Tous nus et tous bronzés

henson

Les hivers ne sont peut-être plus ce qu’ils étaient au Pays de Galles, mais les personnes interrogées pour un sondage de la compagnie aérienne EasyJet ne lui ont pas accordé le bénéfice du doute. Gavin Henson, dont la chanteuse de femme, Charlotte Church, a récemment donné naissance à leur deuxième enfant, a été désigné comme le deuxième homme le plus « orange » du Royaume pour tous ses efforts en cabine de bronzage. Battu par le présentateur télé David Dickinson, qui avait placé la barre trop haute, le centre du monde et des Ospreys a tout de même devancé le footballeur Franck Lampard. De quoi peut-être le consoler de ne pas avoir été choisi par Powerade pour poser à poil dans sa nouvelle campagne de pub.

3/ Thorpe y est

thorpe

On quitte pour une fois la Bretagne pour les côtes australiennes, où nos confrères du Day l’email ont trouvé de quoi rassurer ceux pour qui la lecture du Vestiaire est la seule activité sportive de la journée. La taille de ses pieds avait à l’époque fait couler Grant Hackett et beaucoup plus d’encre que ses taux de testostérone. Plongé depuis deux ans maintenant en retraite anticipée, comme Manaudou, Ian Thorpe, qui lui n’a pas de problèmes de bronzage, est dernièrement apparu aussi affûté que les couteaux de Monica Seles. Ca évite au moins les rumeurs d’un retour à la compétition.

VIDEO ET DES BAS : Kelly Slater va au boulot

LA FAUTE AU FINISH : L’incompétence des gardiens anglais enfin expliquée

fingers

COMME UN SEUL HOMME

pedale

Ronny Turiaf, Marc-Vivien Foé et Maurice Béjart nous l’ont recommandé du fond du coeur. On ne pouvait pas refuser. Cristiano Ronaldo ouvre donc le palmarès de nos hommes de la semaine, qui pourront aussi être des femmes, ou Sydney Govou. Le bad boy du snooker mondial Ronnie O’Sullivan, qui aime autant son sport que les téléspectateurs de la BBC, a un temps été en course, mais la mère du Ballon d’Or portugais a finalement pesé dans la balance. Le quintal n’était pas loin. Le fiston ne doit pourtant pas qu’à son opération du coeur les honneurs du Vestiaire. Il peut aussi remercier ses coéquipiers mancuniens de lui avoir laissé sur sa place de parking, à la sortie de l’entraînement, une Ferrari à pédales pour lui faire oublier celle éclatée sur les murs d’un tunnel. Comble de ses malheurs automobiles, un vieux con lui demande maintenant 150.000£ (une quinzaine de Clio) pour lui racheter la plaque d’immatriculation CR7. Cest moins cher qu’un divorce, après tout.

Bruits de Vestiaire

claire

L’IAAF ne veut plus partager ses lingots, Ron Dennis n’aime pas les métis homosexuels et Graeme Le Sot se pète la gueule avant même la première de Dancing on Ice. Mais, c’est promis, on ne parlera pas foot cette semaine.

Athlétisme. Son poids en or n’avait pas suffi à Maria Mutola pour se refaire une plastique : le/la Mozambicain(e) paiera toute sa vie les erreurs de son pharmacien. Toucher le jackpot de l’IAAF n’était déjà pas accessible au commun des athlètes, notre consultante Petra Dimitrova en sait quelque chose. Ce devrait être encore plus corsé si les discussions que la Fédération internationale mène actuellement aboutissent à un élargissement de la Golden League. Londres, Lausanne et Stockholm seraient en pôle pour accueillir une de ses étapes ; la Chine, le Moyen-Orient et les Etats-Unis sont également envisagés. Dwain Chambers n’est pas prêt d’éponger ses dettes.

Formule 1. Ce n’est sans doute pas pour la bonne humeur communicative de son patron qu’un sondage réalisé par la banque ING a récemment placé McLaren (29%) en tête des écuries les plus populaires de F1 devant Ferrari (28%). Ron Dennis devra d’ailleurs répondre devant la justice des accusions de racisme et d’homophobie portées par un ancien steward de son jet privé. Peter Boland, 27 ans, prétend avoir été licencié en raison de ses orientations sexuelles et rapporte que le Britannique avait déclaré au cours d’un voyage au Moyen-Orient devoir se « laver les mains après avoir serré les mains d’Arabes toute la journée ». Ca sent quand même un peu le règlement de compte foireux.

Rugby. Sa Ferrari de 250.000 euros étalée sur les glissières d’un tunnel de Manchester, Cristiano Ronaldo pourra sûrement trouver un peu de réconfort chez Alyona Haynes et ses homologues rugbymen. La Range Rover de l’ouvreur des Wasps Danny Cipriani a d’abord été immobilisée alors qu’il passait la nuit chez sa girlfriend, Kelly Brook. Privé de permis pendant trois ans pour conduite en état d’ivresse, Mike Tindall  a fait lui aussi amende honorable : « Je ne savais pas que mon taux d’élimination de l’alcool était aussi faible », s’est excusé le joueur de Gloucester, déjà condamné en 2000 pour des faits similaires. Sûrement un trou de mémoire.

Equitation. Malgré les apparences, Mike Tindall n’est pas qu’une brute alcoolique. C’est aussi un pré-retraité actif (vidéo colonne de droite) et le compagnon de la cavalière Zara Philips, petite-fille de la reine d’Angleterre et douzième dans l’ordre de la succession au trône. Le couple a dû récemment renoncer, pour des raisons de sécurité, à acheter une petite propriété de deux millions d’euros dans le Gloucestershire. La championne du monde 2006 de concours complet s’est vengée chez son coiffeur avec un nouveau style parfaitement accordé à ses talents équestres : frange tombante et queue de cheval.

Télévision. Martina Navratilova et Austin Healey éjectés de leurs émissions respectives, notre chro-niqueur people pensait avoir fini sa veille de la télé-réalité britannique. Il devra malheureusement partager encore un peu le quotidien de ses lecteurs, bloc-notes et mouchoir à la main, la nuit venue, devant Big Brother Celebrity et les pyjamas sexy d’Ulrika. L’ancienne maîtresse de Sven-Göran Eriksson a survécu vendredi à sa première nomination. Le treiziste Ellery Hanley et l’ancien joueur de Chelsea Graeme Le Saux préfèrent le patin.

Pendant ce temps-là, ce n’est pas vraiment du foot, la copine de Rooney a une nouvelle Bentley, celle de Beckham un sac à main incrusté de diamants et l’ex-femme de Thierry Henry aime les sous-vêtements à pois (photo).

Le Vestiaire

Bruits de Vestiaire

cheryl

Sa cure de désintoxication rentrée dans sa phase terminale, notre chroniqueur people a enfin retouché un tabloïd. Ilaria D’Amico lui a redonné le goût à l’avis.

Football. Chelsea n’avait pas encore les moyens de remplacer Leboeuf et Petrescu et Tore Andre Flo, la nuque courbée sur les bancs de Stamford Bridge, ne savait déjà pas bien quoi faire de ses échasses. Les années 1990 et la mode des cols à lacets sont passées, mais le géant norvégien, comme au bon vieux temps, se régale toujours dans les surfaces brésiliennes. Sa parodie de samba lui a même assuré la deuxième place de la version scandinave de l’émission Strictly Come Dancing, dont les pectoraux d’Austin Healey nous avaient déjà fait parler.

Football (bis). Notre activité récente n’incitait pas vraiment ce doublon footballistique, mais il était temps de rappeler à la face du monde et de Portsmouth que Redknapp, ce n’est pas qu’un brushing grossier, un regard vide et des joues flasques. C’est aussi un ancien joueur honnête, contrarié par des genoux en plastique, et surtout l’un des plus beaux sourires de l’année 2008, derrière Madame Cole (photo) l’encornée. Louise Redknapp, 34 ans, l’avait partagé il y a peu avec les lecteurs de Hello! magazine, à l’occasion de la naissance du petit dernier, Beau.

Fléchettes. L’élargissement de la famille Redknapp a été éclipsé ces derniers jours par les rumeurs d’une liaison entre le joueur de fléchettes James Wade et la télégénique Helen Chamberlain, présentatrice du cultissime Soccer AM, l’équivalent britannique de Téléfoot. Bien conservée, la quarantenaire, fan de poker et de darts, aurait donc trouvé chez le numéro 3 mondial, de seize ans son cadet, de quoi se consoler de sa rupture avec le guitariste Nathan King qui n’aurait plus supporté l’écusson de Torquay United que sa fiancée s’était fait tatouer sur l’arrière-train.

Omnisports. Un roux malingre, un black bodybuildé et une reine des greens : Andy Murray, Shaquille O’Neal et la golfeuse Natalie Gulbis n’ont pas grand-chose en commun à première vue, si ce n’est d’avoir assez de temps pour raconter leur vie sur Twitter. Mais ce qui intéresse vraiment vos Bruits de Vestiaire depuis quelques semaines, c’est le défi quotidien de Lance Armstrong, qui a profité des fêtes pour signer une pétition contre la cigarette au Texas, envoyer un email au Père Noël et jouer au golf à Hawaï. Le suivi longitudinal a pris un sacré coup de vieux.

VTT. Le Vestiaire n’a jamais eu pour habitude de diffuser des vidéos sans les commenter, mais Nicolas Vouilloz, de réveillon chez les Quesnel, de Lyon, n’était pas joignable. A bien regarder la vidéo tournée en caméra embarquée par Greg Minaar, notre spécialiste cycliste est au moins sûr d’une chose : ce n’est pas en 2009 qu’il enlèvera ses roulettes.

Formule 1. News of the World, 13 décembre 2008 : « Lewis Hamilton dort avec son trophée ». Et Nicole Scherzinger dans l’armoire du salon ?

Pendant ce temps là, Danny Cipriani n’a rien trouvé à se mettre pour son réveillon avec Kelly Brook.

Bruits de Vestiaire

Martina Navratilova a perdu en deux sets la finale de I’m a Celebrity… Get me Out of Here!, Austin Healey ne montrera plus son torse épilé aux téléspectatrices anglaises, mais heureusement, l’Escalettes Show a fait une apparition remarquée sur Le-Vestiaire.net.

Rugby. Katherine Jenkins ne doit pas qu’à ses beaux yeux et à son sourire innocent le fait d’être, après Tom Jones et Bonnie Tyler, la chanteuse la plus populaire du Pays de Galles. Sa voix divine était surtout associée au XV du Poireau, dont elle reprenait l’hymne avec bonheur au Millennium Stadium, jusqu’à ce que ses déclarations fracassantes sur son passé mouvementé (cocaïne, ecstasy, créatine, filet d’agneau) n’incitent la Fédération galloise de rugby à s’en séparer. On peut toujours leur envoyer Lââm.

Natation. Si les nageuses contre qui elle luttait à l’époque ont aujourd’hui toutes de la moustache et des complications cardiaques, Sharron Davies ferait toujours, à 46 ans, le bonheur de nos lecteurs nocturnes. La Britannique, médaillée d’argent sur 400 m 4 nages aux Jeux de Moscou, dix secondes derrière Peter Schneider, multiplie d’ailleurs ces derniers temps les apparitions ultra-médiatiques, des Gloucestershire Sports Awards à l’inauguration d’une école maternelle dans les Midlands. Manaudou sait ce qui l’attend.

Football. Zubar et ses amis marseillais devraient y passer la prochaine trêve estivale. Leur bourreau européen Steven Gerrard va donner son nom à une tour de 21 étages au large de Dubaï. Le capitaine des Reds, qui travaillera à la décoration des appartements, s’en est vu offrir un, en échange, d’une valeur d’un million de livres faibles. Schumacher et Boris Becker avaient eu cet honneur avant l’Anglais, qui aura fait plaisir à Madame, Alex Curran (photo) : elle avait déjà emmené les ex de Cissé et Henry à Dubaï l’été dernier.

Cyclisme. Encore une fois, Lance Armstrong n’a pas chaumé, cette semaine sur Twitter, malgré une mauvaise connexion Internet dans sa chambre, l’ascension du Teide avec ses nouveaux potes d’Astana, le 26e anniversaire d’Alberto Contador, un dîner chez les Bruyneel à Madrid, le vol retour sur Atlanta en regardant Batman et une séance de dédicaces aux vétérans d’Irak. Si ça, ce n’est pas jouer la transparence.

Boxe. Il ne raconte pas encore sur Twitter ses séances de jardinage, mais le boxeur Britannique Bradley Saunders aura sûrement bientôt du temps pour le faire. La police de Sedgefield, au nord-est de l’Angleterre, a découvert dans son jardin de la cocaïne, pour une valeur estimée à 15.000 euros. Ca n’a rien à voir, mais la légende galloise Joe Calzaghe veut garder sa belle gueule intacte : « Je n’ai pas un visage de boxeur et je n’ai pas envie qu’il le devienne. » C’est pas sympa pour Ricky Hatton et Bruno Girard.

Franck Ribéry, Nike : L’arroseur, la Rosa

Buteur le week-end dernier contre l’Energie Cottbus, Ribéry, qui n’en manque pas, a déjà étrenné ses nouveaux crampons roses. Djibril Cissé aurait lui aussi passé commande, en ligne.

Le Vestiaire s’était déjà levé pendant trois jours avec cette maudite chanson dans la tête. Et voilà que Nike en remet en couche. Ca ne va pas arranger les choses. Ses Mercurial Vapor Rosa, portées avec humour par la « Panthère Rose » Franck Ribéry, ont fait sourire le net, avec une campagne franchement décalée dont l’équipementier propose maintenant de découvrir les coulisses.

Dans un cartoon (ci-dessus) version longue, d’abord, qui reprend ce même air sifflé depuis par Luca Toni dans les douches du Bayern. Aussi calé en dessins animés qu’en combiné nordique, Le Vestiaire a quand même cru reconnaître quelques références à Diabolo et Satanas et Bip Bip et Coyote. Mais comme Jason Lamy-Chappuis la saison dernière, il aurait peut-être pu faire mieux.

Le site officiel de la Mercurial Vapor Rosa vous en apprendra sûrement davantage. Et que dire du making of munichois, si ce n’est que c’est un peu Noël avant l’heure sur Le-Vestiaire.net ?

Pendant ce temps-là, Nike subit la concurrence déloyale d’une marque au sigle animal et Pink se fait l’amour à elle-même dans son nouveau clip. Anelka appréciera.

Bruits de Vestiaire

Robinho apprécie les transports en commun de Manchester, Salim Sdiri va bientôt éprouver son foie chez Lagardère et A-Rod ne passera pas ses vacances avec Madonna.

Football. Puisque les pérégrinations d’Ana Paula Oliveira intéressent visiblement nos confrères de la presse magazine, offrons-leur, à nouveau, de quoi alimenter leurs prochains numéros. Nos lecteurs du soir n’ont sûrement pas oublié la belle au sifflet, suspendue par sa Fédération pour avoir posé nue dans la version sud-américaine de Playboy, dont elle voulait seulement doper les ventes. Ils ne savent peut-être pas, en revanche, puisque Le-Vestiaire.net est le premier média francophone à s’en faire l’écho, que la Brésilienne, cantonnée à la ligne de touche depuis son retour sur les pelouses l’hiver dernier, a de nouveau officié comme arbitre centrale à l’occasion de la finale d’un tournoi de moins de 19 ans, à Porto Seguro (photo). Elle était jusqu’alors privée d’un tel honneur pour avoir échoué en août 2007 aux tests physiques organisés par sa Fédé. Les lecteurs de Playboy n’y avaient pourtant rien trouvé à redire.

Football (bis). Une actualité pareille méritait bien un doublon footballistique : les WAGs (Wives and Girlfriends, pour les nouveaux venus) ont encore fait parler d’elles outre-Manche. Nicola McLean, la partenaire du non moins célèbre international chypriote Tommy Williams (Peterborough United), a d’abord fêté comme il se doit le premier anniversaire de ses implants mammaires. Le mannequin Danielle Lloyd, ancienne miss Angleterre, a ensuite tiré la couverture à elle dans la chambre du rapeur hollandais Ryan Babel, auprès duquel elle s’est vengée de son DJ volage. Ce n’est jamais que son sixième footeux après Defoe, Bent, Sheringham, Gérard Piqué et l’improbable Armand Traoré. Comme quoi il n’a pas tout râté.

Tennis. Notre Kro-niqueur people n’aime pas se faire porteur de mauvaises nouvelles, mais ses lecteurs cinéphiles vont bien devoir attendre jusqu’au 13 janvier prochain la sortie de l’incontournable Balls Out: the Gary Houseman Story, dont Le-Vestiaire.net est partenaire. Son contenu explicite et son langage outrancier lui valent d’être directement gravé sur DVD, sans même passer par la case ciné. Il raconte les déboires d’un entraîneur de tennis avec une bande d’universitaires sédentaires et offre, surtout, le premier rôle au sosie d’Andy Roddick, Sean William Scott. Suffira-t-il à détrôner Ping Pong Playa ?

Omnisports. On reste dans l’univers cinématographique avec Hugh ‘Wolverine’ Jackman, récemment désigné par le magazine américain People comme l’homme vivant le plus sexy (l’interdiction des profanations laisse malheureusement hors concours ceux déjà passés à trépas). L’Australien devance Daniel ‘Bond’ Craig, Jon Hamm et Michael Phelps (8e), seul sportif à rentrer dans le Top 10. David Beckham, quinzième, est un peu plus loin, mais logiquement devant Lewis ‘Pussycat’ Hamilton et le fameux Andy Roddick. Franck Ribéry a curieusement été oublié.

Cyclisme. Lance Armstrong a eu une semaine éprouvante. Il a regardé Texas Tech vs Oklahoma dans son canapé, roulé 105 miles, emmené ses gosses à l’école, fait ses valises, déjeuné chez sa maman, attendu à l’aéroport de Dallas son avion pour Paris, rencontré Johan Bruyneel, accordé un entretien à un journaleux de l’International Herald Tribune et dîné avec ses vieux votes dans sa petite maison niçoise, crevé. Et il a quand même trouvé le temps de ‘Twitter’ toutes les vingt minutes. Entre deux injections ?

Pendant ce temps-là, Rebecca Adlington, mère Noël de l’Observer, devrait peut-être penser à passer elle aussi sur le billard si elle veut concurrencer Manaudou en dehors des bassins.

Bruits de Vestiaire

Londres va finir par refiler les JO à Delanoë, les lecteurs du Times pensent que Bourdais ne vaut pas mieux que Barrichello et le Conseil national pour l’épilepsie recommande sagement à ses adeptes d’éviter la boxe et les baignades isolées en pleine mer.

Tennis. Elle a toujours aimé le gazon, pas seulement à Wimbledon, mais c’est sur des terrains plus hostiles que Martina Navratilova, 52 ans, s’aventure désormais. La Tchéco-Américaine figure au casting de la septième saison anglaise de l’émission de télé-réalité I’m a Celebrity… Get me out of Here! aux côtés notamment de la copine de Joe Cole, Carly Zucker, et de Nicola McLean, ancienne Miss Ecosse et faire-valoir d’un autre footballeur anonyme.

Rugby. Notre envoyé spécial permanent à Cardiff, l’œil averti, a remarqué que le XV gallois avait abandonné contre le Canada son rouge traditionnel pour un maillot jaune poussin que ses concepteurs préfèrent qualifier de « gold », parce que ça fait plus classe et que c’est comme par hasard le nom de la bière du sponsor principal. Il s’agirait en fait d’un clin d’oeil au drapeau de St David, le patron gallois. On ne voit pas, en revanche, à quoi font référence les caleçons de Mike Tindall.

Omnisports. On reste dans les considérations sous-vestimentaires avec un quatuor de sportifs américains pas peu fiers, non plus, de ses caleçons blancs. L’extra-nautique Michael Phelps, le skateur Tony Hawk, le bas skateur Kobe Bryant et le nouveau copain de Madonna Alex Rodriguez font ensemble la promotion du jeu vidéo Guitar Hero World Tour. Mais comme Flavio Briatore (photo), on préfère quand même Heidi Klum.

Fléchettes. Après le free fight et le netball, vos Bruits de Vestiaire poursuivent par les fléchettes leur passage en revue des sports extrêmes. La ‘queen of darts’ Anastasia Dobromyslova, championne du monde, s’est frottée tout le week-end à ses homologues masculins lors du PartyPoker.com Grand Slam. Ca n’a pas vraiment réussi à la Russe, mais il lui reste toujours le bowling ou le flipper.

Natation. Les combinaisons Speedo et la Ventoline avaient déjà fait des miracles, mais la natation a poussé encore plus loin sa révolution technologique avec l’apparition de nouveaux plots de départ censés apporter plus de vitesse. Ils disposent d’une plaque inclinée, équipée à l’arrière d’une butée sur laquelle le nageur peut poser son pied. La piscine municipale de Saint-Dizier n’en est pas encore équipée.

Football. Dépêche AFP, 15 novembre 2008 : « Maradona sera bien sur le banc contre l’Ecosse ». Parce qu’il comptait jouer ?

Bruits de Vestiaire

L’ancien club de Pelé a son nom dans le métro et Thierry Tulasne celui de Toni Nadal dans son répertoire. Christian et Lennart Bergelin, eux, ne reçoivent plus de textos.

Equitation. Ce n’est ni pour ses relations éphémères avec Teddy Sheringham et Dwight Yorke, ni pour les maillots de l’Angleterre qu’elle porte avec bonheur, que nous nous attardons sur Katie Price, mais bien pour la carrière équestre que le mannequin, écrivain, chanteuse, femme d’affaires a récemment débutée. La reine des tabloïds britanniques, qui aime aussi se faire appeler Jordan, serait pour certains spécialistes du pays « la meilleure chose qui soit arrivée à l’équitation depuis l’invention de la bombe ». Ils ne doivent pas connaître Brigitte Lahaie.

Netball. C’est un sport proche du basket, qui se joue entre filles, à sept contre sept, et à la fin ce sont toujours les pays du Commonwealth qui gagnent. On n’y joue pas ailleurs. Vos Bruits de Vestiaire, vous le savez, aiment vous faire découvrir de nouvelles disciplines, surtout quand ses représentantes se déshabillent. C’est ce qu’ont fait les joueuses d’une équipe londonienne de netball (photo), un peu partout dans la capitale anglaise, pour un calendrier dont les bénéfices seront reversés à un hôpital. Si c’est pour la bonne cause.

Tennis. « C’est vrai, malheureusement », s’est con fessé Boris Becker dans un magazine allemand. Le quadragénaire ne confirmait pas ses difficultés à cacher ses poils de barbe roux, mais bien la rupture de ses fiançailles avec la créatrice de bijoux Alessandra Meyer-Wölden, de seize ans sa cadette. Boum-Boum pourra toujours aller chercher le réconfort chez Barbara Feltus, Angela Ermakova, Sabrina Setlur ou Caroline Rocher, de vieilles connaissances.

Rugby. David Seaman avait choisi le patinage pour occuper ses longues journées de retraité, l’ancienne gloire du rugby anglais Austin Healey, qui joue toujours un peu, mais plus pour Leicester, s’est tourné lui vers la danse. Il participe actuellement sur la BBC à l’émission Strickly Come Dancing, dont il a séduit les juges avec sa partenaire, Erin Boag (celle avec la robe jaune). C’est vrai qu’il a quand même la classe dans son débardeur noir.

Lutte. Le Hongrois Peter Farkas, champion olympique des 82 kg à une époque (1992) où la lutte gréco-romaine n’intéressait encore que Le Vestiaire, s’est évadé juste après avoir été condamné à cinq ans de prison pour culture illégale de cannabis. Il a profité d’une suspension de séance, après que son frangin, Karoly, a prétexté un malaise, pour prendre la fuite. Les frères Guénot n’auraient pas fait mieux.

Formule 1. Daily Mirror, 3 novembre 2008 : « L’argent n’a pas d’importance pour Lewis Hamilton ». Ce n’est que pour son chocolat et ses pendules à coucou que le pilote anglais est d’ailleurs parti s’installer en Suisse.

Bruits de Vestiaire

albena.jpg

Le PSG va s’acheter une piscine, Federer est à sec et Hamilton inspire décidément les artistes.

Football. L’arène Victoria lui a fait savoir qu’elle resterait au chaud à LA pendant qu’il sacrifierait ses vacances à Milan pour payer la licence des gosses. David Beckham ne devrait pas rejoindre avant janvier le championnat italien, mais il a, sur les conseils de Maldini, déjà posé une option sur un appartement Via Amedeo d’Aosta, un quartier où se côtoient dealers, travestis et prostituées. Gronaldo pourrait lui louer une chambre.

Rugby. Comme tous les joueurs de Gloucester, il habite, lui, dans un environnement des plus chics, à Cheltenham. Mais de passage à Bath pour une soirée, Lesley Vainikolo a fini au poste après avoir blessé à la tête un jeune homme de 20 ans. Le trois-quarts aile du XV de la Rose, d’origine tongienne, a été libéré sur caution sans pour l’instant être inculpé. Il n’aurait pas supporté une remarque sur sa nouvelle coupe de cheveux.

Omnisports. On reste dans le domaine capillaire avec la décision de l’Agence mondiale antidopage de retirer la finastéride de sa liste des produits dopants. Nous avions déjà évoqué dans cette rubrique les effets de cette substance, utilisée par certains pour empêcher la chute des cheveux ; pour masquer la prise de stéroïdes par d’autres. Mais l’AMA ne voulait plus être « trop contraignante sur la vie des athlètes ». Massa pourra ressortir sans casquette.

Cyclisme. Quelques injections de finastéride ne suffiront pas aux concurrents de cette nouvelle épreuve. La première édition des 24 Heures vélo aura lieu en août 2009 sur le circuit Bugatti du Mans, qui accueille déjà, entre autres, les 24 Heures auto, moto, camion, roller et le GP de France de mobylettes. Le responsable du Crédit chasse-patates Roger Legeay en sera le parrain : ses coureurs ont toujours eu l’habitude de rouler la nuit.

Patinage artistique. On ne se lasse plus d’axels et de triples salchows depuis que Brian Joubert n’a pas trouvé les moyens d’affûter ses lames. Plus à l’est, la Cour suprême de Bulgarie a curieusement annulé les deux ans et demi de prison dont avait écopé Maxim Stavisky pour avoir tué une de ses compatriotes avec son 4×4. L’ancien champion du monde de danse (photo) avait pourtant un taux d’alcoolémie deux fois supérieur à la limite.

Médias. Six de nos confrères sportifs ont créé une association internationale pour « unifier » leurs approches vis-à-vis des « organismes officiels ». L’Equipe fait partie du lot avec la Gazzetta dello Sport (Italie), Lance (Brésil), Olé (Argentine), Marca et Mundo Deportivo (Espagne). http://www.le-vestiaire.net/ pourrait bientôt les rejoindre.

Bruits de Vestiaire

triumph.jpg

Victoria a cru que Milan était en Inde, Pavlyuchenko va bientôt racheter Tottenham et Jean-Philippe Gatien ne sait plus quoi faire pour vendre ses tables de ping-pong.

Football. C’est un peu à mi-chemin entre Dave et Tony Par cœur. L’héritage capverdien en plus. Privé du dernier Euro par ses chevilles, Ryan Babel a eu le temps de se mettre au rap. Ses textes sont aussi engagés que les tacles de Dirk Kuyt : « Je sais l’heure qu’il est, je viens d’acheter une nouvelle montre. » Il pourrait profiter de la trève pour se donner en spectacle, de La Haye à Groningue, sur une tournée au titre unitaire : le Tour de Babel.

Cyclisme. Les fidèles de notre rubrique se rappelleront sans doute le blouson rose de Mariah Carey et le plaidoyer de Bradley Wiggins pour l’anoblissement de Chris Hoy. Si les trois médailles d’or pékinoises du pistard écossais ne suffisent pas à convaincre la Reine, elle n’oubliera sûrement pas qu’il est le premier à avoir trouvé la réponse à l’Ultimate Question. Rasage ou épilation ? Sir Hoy a choisi.

Baseball. Comme Mariah Carey, il lui arrive de lancer la balle, mais il garde ses blousons roses pour les soirs de concert. Le Yankee Alex Rodriguez, qui se fait aussi appeler A-Rod, parce que ça fait moins mexicain, est une des légendes de la Major League, dont il a fini trois fois meilleur joueur. En instance de divorce, Madonna aurait trouvé le réconfort dans ses gros bras. Guy Ritchie, le futur ex-mari, préfère lui les jambes de Tania.

Basket-ball. On reste dans les sports mineurs américains avec les ennuis de santé d’Isiah Thomas, victime en fin de semaine d’une overdose de somnifères. L’ancien joueur avait été viré au printemps de l’encadrement des Knicks malgré un bilan que Michel Gomez n’aurait pas renié : 56 victoires et 108 défaites, le tout agrémenté d’une plainte pour harcèlement sexuel. Il y a en tout cas quand même mieux qu’un tube de somnifères pour s’endormir : Sport+ diffuse bien quelques matches de ProA.

Moto. La presse britannique, friande de détails, s’est toujours demandée lequel des deux avait la plus grosse. Parce que le Prince William, sur sa Ducati 1098, a longtemps humilié le frangin, Harry s’est récemment offert une Triumph (photo) à 8.000 livres. Les deux héritiers, aussi chevelus que leur grand-mère, ont participé pour la bonne cause à un enduro en Afrique du Sud. Nelson Mandela va pouvoir offrir des scooters à ses enfants.

Formule 1. Lewis Hamilton connaît pour la quatrième fois en deux mois les honneurs de nos Bruits de Vestiaire. Les Pussycats n’y sont cette fois pour rien. Son équipementier, Reebok, a demandé à l’artiste contemporain Ian Cook de tirer, à l’aide de voitures télécommandées, le portrait du pilote anglais, exposé à partir de mercredi sur le Tower Bridge. Le peintre s’est déjà mis au travail : en voici en exclusivité les premières esquisses.

Bruits de Vestiaire

pussycat.jpg

Il aura phallus un maillot voluptueux pour qu’Albert Falette fasse parler lui. Et dire qu’il aurait pu épouser un mannequin.

Football. Fabio Capello a trouvé tout seul pourquoi l’Angleterre ne s’était pas qualifiée pour l’Euro. Ce n’était ni la faute de ses deux gardiens manchots, ni celle de l’incisive droite de McLaren, mais bien à cause des femmes de joueurs, les WAGs (wifes and girlfriends), comme on dit dans le jargon tabloïd. « C’était devenu un vrai cirque », a reconnu Ferdinand, incapable de trouver le sommeil la veille des matches avec Mesdames Cole, Crouch ou Gerrard à l’hôtel.

Tennis. On avait fini par croire, et les lecteurs de cette rubrique avec, que les joueuses de tennis, d’Ivanovic à Harkleroad, n’avaient rien à envier aux femmes de footballeurs. Une seule sortie à Hawaï a suffi cette semaine à Serena Williams pour faire tomber le mythe. Et on ne parle pas de sa position sur la planche. Que Kassia MeadorCrystal Dzigas et leurs copines lui pardonnent.

Patinage. Nous ne nous étendrons pas davantage sur les problèmes de patins de Brian Joubert, qui n’a toujours pas trouvé, depuis deux semaines, le moyen d’affûter ses lames. Tonny de Jong mérite en revanche un peu d’attention, elle dont plusieurs sites ont mystérieusement ressorti ces dernières semaines les photos d’une vieille édition hollandaise de Playboy. Ca en serait presque aussi vibrant que la musique du RPV.

Formule 1. Puisqu’il n’a visiblement rien de mieux à faire en ce moment, Lewis Hamilton s’est déjà mis aux préparatifs de son réveillon du nouvel an. Le pilote anglais et la chanteuse des Pussycat Dolls Nicole Scherzinger auraient jeté leur dévolu sur une petite maison de ville de 3 millions de livres, à Londres, avec assez de chambres pour chacune des membres du groupe (photo). Max Mosley va se régaler.

Boxe. Vitali Klitschko s’adonne après ses combats à un étrange cérémonial : il enroule ses poings dans les couches mouillées de son fils de trois ans. « L’urine de bébé est pure et ne contient pas de toxines », a révélé, sans rire, le poids lourd ukrainien après avoir décroché le titre mondial WBC. Ca faciliterait selon lui la récupération. Il faudrait juste dire à Brahim Asloum de ne pas le faire avant de monter sur le ring.

Rugby. Il avait déjà montré sa barbe aux soirées poker de Clara Morgane et prêté sa voix à un yéti de dessin animé. Sébastien Chabal, c’est la suite logique, va faire, comme Manaudou, ses débuts au cinéma dans un film réalisé par l’ancien président du FC Lourdes Christian Gion. L’histoire empruntera à la fois au rugby et à la Seconde guerre mondiale. Ca ne pourra de toute façon pas être pire que l’Allez France ! de Robert Dhéry.

Bruits de Vestiaire

alaska.jpg 

Non, Poulmaire n'a pas mis Manaudou avec Gourcuff ni Dati en cloques. Alexandra Paressant lui aurait par contre confié sa défense.

Formule 1. La fille de Jacques Laffite, Margot, avait déjà assuré il y a quelques mois le succès de cette rubrique. On ne se demande pas pourquoi. Celle de Bernie Ecclestone, Tamara, 24 ans, n'a pas grand-chose à lui envier. Elle a récemment posé nue pour une campagne anti-fourrure. « Je pense juste que c'est horrible de torturer des animaux vivants au nom de la vanité », s'est émue la jeune femme, également opposée au Sida, à la guerre et au GP de Magny-Cours. Une chose est sûre : elle et sa petite soeur Petra ne tiennent vraiment pas de leur père.

Football. Il pointe à l'ANPE, porte des cravates de cuir et n'a pas plus de cheveux que Rooney et Beckham réunis. Freddie Ljungberg a beau avoir assuré la promotion d'une marque de slips kangourou, il fait un dragueur aussi maladroit que Wilhelmsson devant le but. Viré par West Ham, le Suédois noie depuis sa peine dans les bars de Londres, où la chanteuse australienne Natalie Imbruglia, ça tombe bien, se remet, elle, de son divorce. Tombé sous le charme, Freddie lui a fait porter une bouteille de champagne. Sans bouger de son siège. La classe.

Free fight. Jeff Lamour avait refusé son introduction en France au motif que « la violence et les actes barbares et sauvages commis au nom du sport sont dénués de valeur sociale dans une société civilisée qui respecte les Droits de l'Homme ». Pourquoi Cyril Rool est-il toujours en L1 ? Le combat libre n'a donc pas droit de cité dans notre pays. C'est bien dommage, on aurait aimé voir Kyra Gracie en action ou pouvoir acheter la figurine à l'effigie du poids moyen britannique Michael Bisping. A quand une Barbie Asloum ?

Médias. Sarah Palin n'a pas abusé toute sa vie de ses pouvoirs. Avant d'être une 'hockey mum', la colistière de McCain a même exercé un des métiers les plus nobles au monde et aux Etats-Unis après Miss Alaska (photo) : journaliste sportive. On la voit sur cette vidéo sans ses lunettes, mais avec un strabisme naissant qui n'enlèverait rien à son charme si la chaîne avait pu s'offrir un coiffeur. Entre deux résultats de courses de traineau, la candidate à la vice-présidente américaine montre une fois plus que le journalisme sportif mène à tout. Notre marraine visera-t-elle Matignon ?

Rugby. Semaine contrastée pour Danny Cipriani, le Golden Boy du rugby anglais. L'ouvreur des Wasps a d'abord pris dans les dents, à l'entraînement, un crochet de son coéquipier Josh Lewsey. Pire, nous rapporte la presse britannique, il a été obligé de prendre un taxi après que son 4×4 de luxe a été immobilisé par la police. Heureusement pour lui, la nouvelle blessure de Wilkinson lui assure de jouer le Tournoi et son mannequin de girlfriend, Kelly Brook, qui pose pour des calendriers autrement plus intéressants que ceux de Max Guazzi, vient de se faire livrer un lit 'king size'.

Athlétisme. Un chercheur de l'université de Brunel – aucun lien – a montré que la musique rock aidait à courir plus vite. Haile Gebreselassie lui-même s'entraînerait au son du légendaire Scatman et un semi-marathon a été organisé le week-end dernier à Londres, où dix-sept groupes de musique avaient pris place le long du parcours. L'étude prétend que le niveau d'endurance peut augmenter de 15 % grâce au S Club 7. Mehdi Baala en a effacé le Best of Claude Barzotti de son iPod.

Bruits de Vestiaire

diapocarey.jpg 

Laslandes veut faire du hand, Srichaphan de la moto et Mauresmo du tennis. C'est le monde à Anvers.

Cyclisme. Il était roux, malingre et mal dans sa peau. Parce qu’il n’était pas passé à la télé après ses trois breloques athéniennes, Bradley Wiggins avait sombré dans une dépression destructrice. Sa consommation d’alcool lui aurait alors suffi à monter trois fois Joux-Plane sur le grand plateau. Il a préféré la piste, comme Chris Hoy, qui mériterait selon lui d’être anobli par la reine. Et pourquoi pas la Légion d'Honneur au pharmacien de Millar ?

Football (?). Sa girlfriend épicée avait reconnu il y a quelques années n'avoir jamais ouvert un livre de sa vie. Ceux que David Beckham publiera à partir de l'été 2009 devraient lui être abordables : ils s'adresseront aux 7-10 ans. Le pré-retraité n'écrira pas lui-même la série de bouquins, inspirée par « les heures de courts, l'entraînement et les situations » de son académie de football. Si la jeunesse britannique ne se remet pas à la lecture avec ça.

Golf / Baseball. On reste de l'autre côté de la Manche, où la presse sportive sait donner un peu d'intérêt à des disciplines qui n'en ont pas forcément. Le golf, d'abord, qui peine à exister dans nos colonnes en dehors de la famille Woods. Avec son site Beautiful Performance, le Sun redonne ses lettres de noblesse à l'art du putting. Et que dire des joueuses de la Major League ? Sinon qu'on aimerait les voir catcher comme Kelly Kelly et Candice Michelle.

Sumo. Il n'a pas le glamour des sportives suce-citées, mais Soslan Gagloev, plus connu dans le milieu sous le nom de Wakanoho, va tout déballer. Le sumotori russe, 20 ans, s'est dit prêt à témoigner devant la justice des scandales agitant son sport. Corruption, violence, drogue, il veut balancer « toutes les saletés » auxquelles il a dû faire face. C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité : l'ami Soslan a été exclu à vie pour possession de cannabis.

Rugby. Evander Holyfield a fait jurisprudence : Gareth Jones, un rugbyman amateur gallois, passera un an à l'ombre pour avoir mordu l'oreille d'un adversaire, lui arrachant le lobe, finalement remis en place par 20 points de suture. L'Irlandais Trevor Brennan, suspendu trois ans pour avoir frappé un supporter sur un match de H-Cup, pourrait quant à lui bientôt faire son retour. Pourquoi pas au Stade français ? La Blanche de Castille lui irait si bien.

Natation. Dépêche AFP – Alain Bernard : « On ira encore plus loin ». Les progrès de la science n'ont pas de limites.

Bruits de Vestiaire

sanstitre.bmp

Zakumi n'hantera pas les nuits d'Alonso à Singapour, les Yankees sont à la rue et Sarah Palin promet la guerre aux Ours de Villard-de-Lans.

Football. Arsène ‘Tout pour ma gueule’ Wenger sera content de l’apprendre : l’UEFA sait aussi se rendre utile. Comme elle s’y était engagée, l’instance européenne a versé à la Croix-Rouge, au profit des victimes de mines antipersonnel, 4.000 euros par but marqué durant le dernier Euro – soit un montant total de 308.000 euros (77 buts). Avec le seul but de Thierry Henry, la France n’aura même pas récolté de quoi offrir une prothèse à Makélélé.

Natation. Le Vestiaire a décidé cette semaine, une fois n’est pas coutume, de satisfaire (aussi) son lectorat féminin. Le nageur Mark Foster, 38 ans et quelques cheveux blancs, a copié la pose que David Beckham avait prise l’été dernier pour vendre des slips kangourou. Le porte-drapeau de la délégation britannique aux JO de Pékin n’en rempli pas aussi bien la poche que l’ex-footballeur. Victoria n’est pourtant pas pressée de remettre le couvert.

Automobile. Jean-Louis Moncet, à qui on ne la fait pas, croit savoir que Madame Patrese est une grande cavalière. Ca n’engage que lui. Elle apprécie également les sorties en voiture avec son mari, à en croire la vidéo postée sur le blog du commentateur de TF1. L’ancien pilote italien, qui avait entre les mains une Honda Civic Type-R de 200 cv, a fait la même expérience que des millions de conducteurs : il vaut mieux laisser sa femme sur la banquette arrière.

Medias. Le Vestiaire avait déjà sérieusement mis à mal le monopole de L’Equipe sur la presse écrite sportive. Voilà qu’un nouveau titre va bientôt voir le jour sous la houlette du patron de RMC (photo), Alain Weill, et de l’éphémère conseiller sportif du PSG, Michel Moulin. Largement consacré au football, le quotidien sera lancé le 3 novembre au prix de 50 centimes d’euros. Son nom : Le 10 Sport. Comme le nombre de mois avant son dépôt de bilan ?

Rugby. Il aurait dû s’y attendre en partant il y a 10 ans chercher le soleil dans un club de seconde zone. L’Ecossais Philip Fitzgerald ne comprends pas pourquoi il a toujours été ignoré dans son pays. Le talonneur du RC Toulon, pas plus nul que les autres, a même envoyé un courriel à son sélectionneur pour lui rappeler qu’il jouait maintenant parmi l’élite. Avis à Imanol : Retière est en mal d’amis et N’Tamack travaille son français en ligne.

Bruits de Vestiaire

bux.jpg 

Pour marquer la fin de l’exil gallois de son chroniqueur people, Le Vestiaire vous propose cette semaine des Bruits aux forts relents britanniques.

Rugby. Ils n’ont pas osé le camaïeu tridimentionel rêvé par Manuel Guazzi, mais les Cardiff Blues se sont aussi mis au rose, ce vendredi, pour leur match de Ligue Celtique contre la provinve irlandaise de l’Ulster. L’opération, virilement défendue par Gethin Jenkins, visait a collecter des fonds pour la recherche contre le cancer. Elle ne sera pas renouvelée. Tant pis pour Gareth Thomas.

Tennis. Il n’y a bien que notre spécialiste tennis à ne pas avoir deviné les reflets roux d’Andy Murray. On lui accordera le bénéfice du doute, le finaliste malheureux de l’US Open cache aussi bien sa couleur que ses talents de footballeur. Nos con-frères du Sun ont mis en ligne une vidéo de l’Ecossais a l’entraînement. McFadden a du soucis à se faire.

Omnisports. On se demande encore comment le Western Mail, le journal national gallois, a pu placer la chanteuse Aimee Duffy en tête de son Top 50 des femmes les plus sexys du pays. Le reste du classement renferme quelques perles, à commencer par la première dauphine, Danielle Bux, aperçue au bras de l’ancien footeux Gary Lineker (photo). La cycliste Nicole Cooke, Mesdames Popham et Henson et la triathlète Anneliese Heard sont plus en retrait.

Football. Le président de Newcastle a arrosé comme il se doit le départ de son entraîneur, Kevin Keegan, et les douze matches de suspension de Joey Barton. Mike Ashley a dépensé le soir même plus de 150.000 euros dans une boîte de nuit de New York, vidant notamment 175 bouteilles de champagne et 16 autres de Dom Perignon. Le staff s’est partagé un pourboire de 38.000 euros. Ca aurait suffit à rembourser la chirurgie faciale d’Ousmane Dabo.

Formule 1. Le déclassement – injuste – de Lewis Hamilton en Belgique a presque fait couler outre-Manche autant d'encre que le triplé de Theo Walcoot et la nouvelle coiffure de Victoria Beckham. Certaines plumes inspirées ont même jugé qu'un Kenyan n'avait rien à faire parmi les commissaires de la FIA. Maigre consolation pour les fans anglais, les bookmakers ont récompensé ceux qui avaient misé sur une victoire d'Hamilton. Et sur un podium de Bourdais ? 

Bruits de Vestiaire

pussycat.jpg 

Il n'y a pas que les JO dans la vie. Cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane et Kim Gevaert l'ont bien compris.

Omnisports. Nous ne pouvions garder plus longtemps sous silence le résultat de ce concours allemand récompensant les vestiaires les plus miteux du pays. « Des carreaux moisis et des douches rouillées qui semblent dater d'avant-guerre » ont permis au SV Lieth, un club d’ex-RFA du nord, de gagner une prime de 20.000 euros et un an de crème antifongique. Le Vestiaire était hors-compétition. 

Omnisports (bis). La démocratie chinoise s’exporte bien. Un couple de petits vieux anglais risque jusqu’à 3 ans de prison pour avoir refusé de payer la surtaxe olympique que le gouvernement britannique impose à tous les foyers londoniens. Rita et Tom Glenister, 76 et 78 ans, en ont fait une question de principe : les infrastructures de London 2012 se feront sans leur 33£. Un sacré trou dans l’enveloppe de Boris Johnson.

Omnisports (Sepp Blatter). Les services d’immigration recherchent activement l’athlète Mireille Dérébona (800 m) et Ali Adoum, un entraîneur de boxe. Les deux membres de la délégation centrafricaine, qui revenaient des JO, ont disparu lors d’une escale à Paris. Dix de leurs compatriotes basketteurs s’étaient déjà égarés dans la capitale en 2001. Antoine Rigaudeau ne les a jamais retrouvés.

Golf. La femme de Tiger Woods, Ellin, avait déjà connu les honneurs de notre rubrique. Ca ne lui a pas suffit. Le mannequin suédois accouchera cet hiver d’un second enfant, un peu plus d’un an après avoir donné au Tigre une petite Samantha. Le numéro un mondial a annoncé l’heureux événement sur son site Internet, sans donner aucun détail sur son retour à la compétition. Il devrait quand même trouver de quoi nourrir ses deux gosses.

Formule 1. Le Tiger Woods du sport automobile n’a pas encore donné de neveu à son petit frère, mais ca ne saurait tarder à en croire sa petite amie, Nicole Sherzinger (photo). La chanteuse des Pussycat Doll a reconnu avoir dédié une chanson à son pilote de boyfriend : « C’est une chanson très personnelle, très profonde et sentimentale. » Comme son titre, I think I’m in love, aussi rassurant que Nakajima derrière un volant.

Football. Sepp Blatter n’arrête pas le progrès, on ne pourra plus lui reprocher de ne servir à rien. Le président de la Fifa a enfin justifié ses honoraires en remettant cette semaine à l’équipe d’Italie le tout premier insigne des champions du monde, qui apparaîtra désormais sur le maillot de l’équipe championne du monde en titre. Il a quand même fallu deux ans aux cerveaux de la Fifa pour pondre un truc pareil.      

Bruits de Vestiaire

longo.jpg

Le Vestiaire ne sera ni l’ambassadeur de Reebok, ni celui des 4×4 de Julien Absalon. Bia et Branca Feres suffisent à son bonheur. Nos Bruits spécial JO.

Omnisports. Ils ont beau avoir ramassé une vingtaine de médailles de plus que leur gênant voisin, les athlètes sud-coréens avaient reçu de leur comité des consignes strictes visant à ne pas froisser leurs homologues du Nord. Ils devaient entre autres « conserver une attitude résolue et digne, éviter les questions politiques dans la conversation » et ne pas se moquer des badges présentant l’image de Kim Jong-Il. Et de celui de David Douillet ?

Omnisports (bis). Les JO ont fait le plus grand bien à la démocratie chinoise. Deux septuagénaires ont été condamnées à un an de rééducation par le travail pour avoir demandé la permission de manifester dans l’une des trois zones où les autorités ont voulu cantonner les protestations. Wu Dianyuan, 79 ans, et Wang Xiuying, 77 ans, pourraient passer leurs vieux jours au camp si elles causent de nouveaux « troubles ». Jeannie Longo (manque sur la photo) n’a qu’à bien se tenir.

Omnisports (ter). Il n’y a pas qu’en Chine où les Droits de l’Homme et le sport ne font pas bon ménage. Plusieurs organisations ont réclamé la démission du président du Comité olympique argentin Julio Casanello en raison de son passé d’élu municipal pendant la dictature (1976-1983). Plus de 370 opposants auraient à l’époque disparu de cette localité, où fonctionnaient plusieurs centres de détentions, de tortures et d’extermination. Sérandour en passerait presque pour un enfant de chœur.

Omnisports (Dan Carter). C'est le premier étranger à avoir porté la torche olympique dans Pékin, malgré son passé dans l’armée américaine. David Tool officie depuis dans la capitale chinoise, où il est chargé de traquer les erreurs grammaticales en anglais. Il est notamment intervenu pour changer l’appellation de « l’hôpital de l’anus » de Dongda en « unité de proctologie ». Les touristes anglophones en sont restés sur le cul.

Athlétisme. Christine Arron s’était déjà mise au régime. Elle ferait peut-être tout simplement mieux d’arrêter de manger. L’ex-sprinteuse française a failli faire brûler le village olympique : « J’ai demandé au CNOSF de m’acheter une plaque et une casserole, mais tout est écrit en Chinois. J’ai mis quelque chose à feu doux, mais la température a augmenté plus vite que prévu et les pompiers ont dû venir. » Il n’y a bien que sa cuisine qu’elle a réussi à enflammer.

Football. L'attaquant argentin Sergio Agüero, auteur d'un doublé contre le Brésil (3-0) en demi-finale du tournoi olympique, a dit qu'il avait marqué son second but avec « la poitrine de Dieu ». On préfere quand même celle de Nikki Gudex.

Bruits de Vestiaire

amanda.jpg

Cyril Rool aura jusqu’en 2010 pour faire grossir son capital de cartons rouges, Lapasset prêche une fois de plus dans le désert et Byron Kelleher est à Pékin. Pour remplacer Dabaya ?

Omnisports. La population carcérale chinoise devrait grossir un peu d’ici à la fin du mois. Les bénévoles chargés d’accueillir les étrangers pendant les JO ont reçu une série de consignes permettant de cibler les individus suspects : « Cheveux longs, chemises à fleurs, fumeurs, personnes qui jettent des coups d’œil à droite et à gauche, tous ces indices doivent vous amener à les suivre et à les signaler au poste de police. » Yohann Diniz est prévenu.

Haltérophilie. Elle ne fume pas et ne porte jamais de chemises à fleurs. Ca ne lui suffira pourtant pas à voir Pékin. Monika Devi a été exclue par la Fédération indienne pour un contrôle positif à un stéroïde. Elle devait remplacer chez les moins de 69 kg, Shailaja Pujari, tombée pour avoir offert 500.000 roupies et une côté de bœuf à un responsable de la Fédé afin de gagner son billet. Personne ne veut d’une haltérophile sous le bureau.

Football. Avant que le monde du foot ne s’ouvre à lui comme les cuisses de la femme de Fred, Charles Villeneuve avait servi pendant vingt ans dans les couloirs de TF1. Sa mise à l’écart lui est restée en travers de la gorge, au point d’entamer la rédaction d’un livre au vitriol en comparaison duquel celui de Péan « serait vraiment passé pour une bluette ». L’ouvrage a été abandonné, mais l’ami des képis pourra toujours se rattraper à son éviction du PSG.

Canoë. Emilie Le Pennec n’avait pas eu ce privilège après son titre olympique, les routes bretonnes sont déjà assez meurtrières. Michal Martikan, le grand rival de Tony Estanguet, avait apporté en 1996 son premier titre olympique à la Slovaquie. Sa jeune patrie, reconnaissante, lui avait alors offert une voiture et le permis de conduire, à 17 ans. Et pour sa troisième médaille d’argent ?

Natation. Elle avait déjà fait la joie des lecteurs de Playboy pour défendre la cause, mais Amanda Beard (photo) a subi cette fois l’intransigeance des dirigeants chinois. L’ami des bêtes, brasseuse américaine de son état, n’a pas pu présenter sa campagne anti-fourrure à la presse. Tant pis pour l’envoyé spécial du Vestiaire. Pendant ce temps-là, L’Equipe nous apprend qu’Alain Bernard « a profité de la douche pour approcher VDH ». Avec ou sans fourrure ?

Tennis. Alizé Cornet et Gaël Monfils ne se lâchent plus dans le village olympique. Amélie Mauresmo s’en fout, elle préfère la corrida.

Bruits de Vestiaire

nat.jpg

L’actualité sportive ne prend jamais de vacances, même au Pays de Galles. Delme Parfitt l’a appris à ses dépens.

Ski. Il fallait frapper fort pour faire parler de ski de fond en plein mois de juillet, surtout avec un prénom pareil. De passage en Norvège pour participer à un show, Roddy Darragon avait prévu de se fumer quelques joints entre deux représentations. La douane locale ne lui en a pas laissé l’occasion. Le vice-champion olympique des JO de Turin a été surpris en possession de cannabis. Ca vaut toujours mieux que le furosémide.

Tauromachie. Un vent de scandale souffle actuellement sur les caravanes des Saintes-Maries-de-la-Mer. Le mistral et les Gipsy Kings n’y sont pour rien. Bastien Four, un raseteur – le « torero » des courses camarguaises – de 21 ans, a été suspendu deux ans par l’Agence française de lutte contre le dopage pour s’être soustrait à un contrôle l’automne dernier. Ca vaut toujours mieux que le cannabis.

Médias. Elle n’a pas le décolleté de Céline Géraud, notre Miss Le Vestiaire, mais Canal+ a fait avec ses moyens pour pallier le départ d’Olivia Ruiz sur Europe 1. Nathalie Ianetta (photo) remontrera le bout de son nez au service des sports de la chaîne cryptée en prenant les commandes de Jour du Foot et de l’Equipe du Dimanche. Darren Tullet continuera lui à décrédibiliser la mode britannique.

Football. Jay-Jay Okocha et Taribo West sont désavoués : l’équipe olympique du Nigeria n’aura droit à aucune excentricité capillaire à Pékin. L’entraîneur, Samson Siasia, exige de ses joueurs qu’ils aient les cheveux courts « pour entrer plus facilement dans le rythme du match », la course étant plus libre. Et s’il était seulement frustré de n’avoir jamais pu se faire de dreads ?

Moto. Quand elle ne l’annonce pas chez Ferrari, la rumeur l’envoie en A1GP, la Formule 1 du pauvre. L’équipe d’Italie aurait offert un volant à Valentino Rossi pour effectuer quelques courses l’hiver prochain, une fois le titre de MotoGP cédé à Casey Stoner. Le « Dottore » serait intéressé. Si ça peut l’aider à payer ses impôts.

Rugby. Le pilier gallois Gethin Jenkins a couru dimanche le 10 km de Cardiff Bay. Marie Curie n’a pas pu le suivre à vélo.

Bruits de Vestiaire

jauzion.jpg

Le cœur de Jauzion n'est plus à prendre, Edgar Santana disputera son prochain combat dans une prison portoricaine et Bruno Saby pourrait donner des idées à Jean-Louis Schlesser.

Equitation. Les cavaliers militaires engagés à Pékin devront faire comme tout le monde : porter la tenue civile traditionnelle sous laquelle Brigitte Lahaie ne met jamais de culotte (de cheval). Son austérité a été pensée « pour éclipser l’homme et magnifier le cheval », au grand désarroi de Didier Dhennin, qui devra laisser sa veste noire à Saumur. L’équipe de France de saut d’obstacles n’a pas ce genre de problèmes.

Football. On reste dans les considérations vestimentaires avec Harry Redknapp, pas vraiment très chaud à l’idée de voir Niko Kranjcar partir à Monaco. L’entraîneur de Portsmouth a déclaré que son milieu de terrain n’avait aucune envie de jouer pour un club dont les rares supporters « ne s’intéressent pas au football et s’habillent comme pour aller dîner ». Et est-ce que son joueur a envie d’être coaché par un flamby ?

Tennis. Il fait bon passer par le kiosque cet été, et pas seulement pour le Tennis Mag. La jolie Serbe Ava Ivanovic avait déjà fait admirer ses courbes dans FHM, au mois de juillet. Ashley Harkleroad s’est mise au diapason. La non moins jolie Américaine a posé nue dans le Playboy du mois d’août, dont elle est la première tenniswoman à faire la couverture. A quand Alizé Cornet dans Entrevue ?

Rugby. Tom Jones l’a chanté, la Fédération galloise de rugby l’a fait. Des parcelles de la pelouse du Millennium Stadium de Cardiff ont été mises à la vente au prix unitaire de 19,99£. Chacune mesure 18 x 25 cm et peut être replantée dans le jardin en souvenir du dernier Grand Chelem. David Skrela n’a pas encore passé commande.

Triathlon. Eric Moussambani n’aurait pas fait mieux que cet athlète argentin, mort noyé le week-end dernier lors de l’épreuve de natation du triathlon de New York. Esteban Neiva le mal nommé, 32 ans, n’est pas arrivé au terme des 1.500 mètres à parcourir dans l’Hudson, le fleuve qui traverse la mégalopole américaine. Quitte à se mouiller dans l’Hudson, autant que ça soit avec Kate.

Bruits de Vestiaire

sheryl.jpg

Kostadinov et les haltérophiles bulgares n’iront pas à Pékin, Super Aguri et Didier Drogba vont être vendus aux enchères et Navratilova n’aime pas simuler.

Omnisports. L’Histoire et Titouan Lamazou retiendront que la promotion 2008 du 14 juillet a élevé Loïck Peyron et Isabelle Autissier au grade d’officiers de la Légion d’honneur en même temps que Dany Boon et Sonia Rykiel. Oubliée par René Coty, Marielle Goitschel s’est aussi faite épinglée la décoration que la karatéka Laurence Fischer pourra ranger avec ses trois médailles d’or mondiales. Et les sœurs Buil dans tout ça ?

Rugby. La nouvelle a ébranlé le rugby gallois comme Gareth Thomas se plaisait à le faire dans les alcôves du Grand Cirque. L’ouvreur des Ospreys de Neath-Swansea, James Hook, 23 ans, a rompu avec sa petite amie, Sian, de trois ans sa cadette. Les emplois du temps exigeants des deux fiancés ont eu raison de leurs envies de mariage à tel point que James le prognathe est retourné vivre chez sa mère. Elle cuisine mieux le rôti d’agneau.

Football / Formule 1. Il ne manque jamais une occasion de passer un petit pont au Prince Albert, mais Schumacher, l’autre, a décliné l’invitation du champion de San Marin, le SS Murata, à participer contre Göteborg au tour préliminaire de la Ligue des Champions. L’ancien défenseur brésilien de l’AS Roma, Aldair, pourrait en être en revanche au contraire de ses compatriotes Romario et Garrincha.

Boxe. Joe Calzaghe, qui raccrochera les gants à l’issue de son combat face à Roy Jones Junior, le 20 septembre au Madison Square Garden de New York, pense comme Brahim Asloum à sa proche reconversion. Le boxeur gallois, invaincu en 45 combats et « free agent » depuis la fin de son contrat avec Franck Warren, se verrait bien devenir promoteur. Jean-Nicolas Weigel serait intéressé.

Natation. Eric Shanteau a rejoint Bobby Moore et Tony Marsh sur la liste dressée l’an passé par Le Vestiaire après les ennuis de santé de Sébastien Joly. Le nageur américain souffre d’un cancer des testicules, ont révélé ce week-end nos confrères du New York Times. Qualifié pour les JO sur le 200 m brasse, il a été autorisé à repousser son traitement, au terme duquel il envisagerait d’embrasser Sheryl Crow (photo) et une carrière dans le triathlon.

Nautisme. Jean-Gabriel Chelala a traversé l’Atlantique en pédalo. Certains n’ont vraiment rien à foutre de leurs vacances.

Bruits de Vestiaire

cabrel.jpg

Roselyne Bachelot va épouser Bernard Laporte, Pat Cash et Greg Rusedski se séparent et Soufiane Sankhon enchaîne les mariages.

Rugby. Elle forme avec Gavin Henson le couple le plus glamour du pays de Galles. La chanteuse Charlotte Church, qui n’a rien d’une Sainte, ni d’une Madonna, donnera bientôt à la starlette des Ospreys un deuxième enfant, conçu au lendemain du dernier Tournoi des VI nations. Les Beckham gallois ont annoncé vouloir un gosse à chaque Grand Chelem du XV du Poireau. Ca ne devrait pas suffire à monter une équipe

Rugby (bis). Une vente aux enchères était organisée cette semaine à Roquefort en faveur des familles de victimes des intempéries ayant frappé la commune au début du mois. Francis Cabrel (photo), à son initiative, a cédé sa toute première guitare, mais il a surtout réussi à convaincre le SU Agen et Philippe Sella, manageur de l’équipe de France des moins de 20 ans, de faire don d’équipements. Combien le maillot du boucher de Swansea ?

Omnisports. Des tatouages olympiques sur tout le corps et une chevelure en forme de cinq anneaux : un tireur de pousse-pousse chinois ne craint pas le ridicule. Sun Dingguo le bien nommé exhibe désormais, comme Benoît Z., 36 tatouages sur l’ensemble du corps, le tout dernier venant d’être gravé sur son estomac : « One world, one dream. » Romain Mesnil penserait depuis à se faire tatouer son badge sur le mollet.

Athlétisme / Cyclisme. Stéphane Diagana et Richard Virenque ont fait ce mois-ci leurs premiers pas dans l’univers de la bande dessinée. Le vrai recordman du monde du 400 m haies apparaît dans le premier tome des Zathlètes comme coach de l’US Acouphène, un club se préparant pour les Jeux. Virenque prend dans Vélomaniacs (Tome 4) la destinée des membres du Guidon’s club, auxquels il fait partager ses secrets de préparation. A l’insu de leur plein gré.

Médias. Les distinctions pleuvent sur Le Vestiaire, qui finira le mois de juin avec plus de 100.000 visiteurs uniques, un record depuis sa création, il y a un peu plus d’un an. Le site Buzz Abeille en a fait récemment le meilleur blog de sportif de France et les publicitaires se le Salim Arrache avec autant d’ambition qu’en affiche son nouveau directeur marketing.