La Légende JO : Olivier à l’amende

Les Jeux Olympiques débutent jeudi avec tout un tas d’épreuves ou aucun Français ne brillera, évidemment. Même en ski de bosses et pourtant ça n’a pas toujours été le cas. Mais qui se souvient d’Olivier Allamand ? Mieux vaut s’appeler Edgar.

plagne

Si vous le croisez un jour dans les environs de Belle Plagne, ou que vous allez même jusqu’à lui louer des skis, surtout ne lui parlez pas d’Edgar Grospiron. Le sympathique Edgar qui lui a tout piqué. Il faut dire qu’Olivier n’avait pas grand-chose.

Le charisme, Edgar n’y était pour rien. Pour le titre olympique d’Albertville, Edgar plaide coupable. Son diplôme de consultant en ouvrage de gueule, à voir. Mais Olivier n’a pas à se plaindre, il aurait pu en plus être stupide ou mal entouré. Passer deux ans avec un genou pété, pourquoi pas, ça peut même permettre de refaire les JO. Et puis après tout, à quoi ça sert de pouvoir encore marcher à 30 ans ? A faire des photos.

Heureusement, sa médaille d’argent lui avait offert son quart d’heure de gloire. Mais le quart d’heure de gloire de qui au fait ?

L’Edito : Ozil de fous

Lyon entrevoit le titre et Rennes est toujours quatrième. Plus rien ne pourra empêcher le PSG d’être champion et Nenê Ballon d’or. Sauf Ozil, redevenu le meilleur joueur du monde à Saragosse. Attention à Lassana Diarra quand même.

Lille peut-il devenir champion d’automne ? Plus que deux matches et le stagiaire « question du jour » de L’Equipe.fr saura si son impertinence est récompensée. Lille a un point d’avance et deux matches à domicile, ils n’ont donc pas la moindre chance. Et pourtant, à 78%, 22.000 internautes ont répondu que oui, Lille pouvait être champion d’automne.

Edgar Grospiron, lui, avait décidé de foutre le camp d’Annecy deux jours après qu’une question sur Grange eut mobilisé 8.000 internautes. Dommage, Tessa Worley a encore gagné. Il ne reviendra pas.

Staut d’obstacle

Puisque le sport et le reste passionnent les foules en cette fin d’année, pourquoi ne pas parler du championnat du monde de hand féminin ? Parce qu’Allison Pineau est la meilleure joueuse du monde. La presse n’a pas hésité à saluer l’exploit de Kevin Staut, dont Le Vestiaire vous avait vanté les mérites il y a bien longtemps, une fois. Numéro un mondial, il a gagné une épreuve de Coupe du monde. Ca donne envie de parler de Gaultier et de squash, mais chaque chose en son temps, il y a déjà eu deux pages sur Cipollini et les machos. Pas chez nous ? Tiens donc.

Pendant ce temps-là, Clermont, Toulon, Castres, Toulouse, Perpignan et le Racing Métro se promènent en Coupe d’Europe. Ils font moins les malins les Australiens.