Football, Ligue 1, OM : Let go Emon

zendenix9.jpg

L'OM de ce début de saison est sans aucun doute le plus nul depuis la remontée en D1. La saison est déjà gâchée, et l'objectif est forcément le maintien. En sus, Diouf et Emon sont devenus schyzophrènes. Pour combien de temps ?

L'OM ne sait pas jouer. Certains seraient tentés de dire, ne sait plus jouer. Mais la version 2007-2008 du club le plus populaire de France est bien nulle depuis le début. Pour Zubar, Taiwo, Cissé, et autre Rodriguez, on savait déjà les cas irrécupérables. Mais la médiocrité est contagieuse et touche désormais les meilleurs. Enfin, le seul joueur potable, Nasri. Contre Toulouse, qui a encore moins inquiété Liverpool en tour préliminaire de la Champion's qu'un club slovène, le milieu à tête de mamie s'est mis au diapason de ses partenaires. Il a poussé le talent jusqu'à filer le ballon à Elmander pour le second but toulousain, à 30 mètres de ses buts. Le voilà décisif.

Tête de turc

Pourtant, personne ne parle de crise à l'OM. Dans la semaine, Emon parlait de sanctions radicales en cas d'échec. Diouf avait parlé de joueurs de DH après la défaite au Vélodrome contre Nice. Désormais, les Elie et Dieudonné du foot font le dos rond, et soutiennent des joueurs de moins en moins bons. Nasri, probablement un futur entraîneur, a pourtant vu un bon match marqué par deux fautes individuelles payées au prix fort. Surtout par les supporters. Le gentil Emon a voulu devenir méchant, mais il ne sait pas faire. Il ne maîtrise plus son groupe. Aucun leader ne s'en dégage. Taiwo ne parle pas français, mais parle-t-il d'ailleurs une langue ? Givet est dépressif. Le porte-parole est devenu Djibril Cissé, aussi indiqué pour les interviews qu'il est doué au tennis ballon. Le Pape ne va pas tarder à intervenir pour sauver la Bonne mère, car le Besiktas arrive dès mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *