Foot, L1, PSG : La patte Le Guen

leguen20psg.jpg

18e, 16 points en 15 matches : Fournier et Lacombe n'ont pas resisté à un bilan un peu meilleur. Le Guen, lui, tient bon.

Existe-t-il une immunité Le Guen ? La question se pose légitimement vu l'état du PSG, aussi délabré qu'un cycliste de 35 ans. La première erreur de Le Guen fut le recrutement.

Verdict : pas Clément

Le Guen a fait comme beaucoup d'entraîneurs de petites équipes : il a fait avec peu de moyens. Sauf que le PSG en a beaucoup. Pourtant, et le Vestiaire l'écrivait dès le début de saison, les arrivées parisiennes ont été trop faibles pour prétendre à mieux que la saison passée. Outre le choix de la maison de retraite de Pauleta, la seule question en suspens était : Comment Paris va-t-il utiliser la fin de saison dernière, somme toute réussie ? La réponse est simple. Comme Brahim Asloum gère ses combats : sans rien faire. Digard, Clément, Ceara, Bourillon sont arrivés. Et pour le mercato, c'est Gouffran qui arrive, un cadre de la désastreuse équipe de France espoirs, que Stéphane Le Foll confond avec Gourcuff.

Révolution de vieux lourds

Seconde erreur : virer toutes ses stars qui jouent, il est vrai, comme des brêles. Exit Pauleta, l'un des seuls attaquant en activité que Thuram pourrait courser, Luyindula, Frau. Yepes est revenu dans la danse faute de mieux. Armand collectionne les erreurs mais reste capitaine, sauf quand Sakho joue. Le PSG est une grosse équipe de CFA : des jeunes pas mauvais et un paquet des plus mauvais pros de l'effectif. Rothen a avoué que si les résultats ne s'arrangeaient pas, il quitterait le club de son coeur car il faudrait mettre une bombe dans l'effectif actuel. Comme s'il y avait encore une chance pour cette génération. Le visionnaire à la boucle d'oreille a décidé de tout faire péter dès maintenant : il a presque donné la balle à Koné sur le second but niçois. Lui, Le Guen et leur président ont ensuite chargé l'arbitre. L'hiver sera rugueux : autant se couvrir de ridicule.

Une réflexion au sujet de « Foot, L1, PSG : La patte Le Guen »

  1. J’aimerais bien savoir qui écrit ca et qui ce permait de critiquer autant les joueur ! Dire que des joueurs sont des brèles sont d’un manque de respect énorme ! Surtout que la personne qui écrit ca n’est peut ètre mêmùe pas capable de taper dans un ballon donc laissé les tranquilles, ils en surprendront plus d’un … et allez paris !

  2. Echec et Matt,

    Tout d’abord, les auteurs de cet article semblent bien identifiés :il s’agit, oh surprise, de l’équipe de ce blog, qui, au cas où cela vous aurait échappé, a rédigé aussi tous les autres. Nous n’avons pas écrit que les joueurs du PSG sont des brêles. Nous ne versons pas dans le politiquement correct, n’en déplaise à Marcel Ruffo. Nous avons signalé qu’ils jouaient comme des brêles. La nuance est d’importance : tout le monde sait qu’une brêle joue très mal, et qui peut aujourd’hui contester que les cadres du PSG jouent très mal ?
    Vous pouvez douter à l’aveugle de nos capacités de footballeur, nous jugeons sur pièce vos capacités d’orthographe, bien visibles. Pour que vous compreniez bien : votre niveau sur ce commentaire, est celui d’une brêle en orthographe. Mais nous ne disons pas que vous êtes une brêle (nous ne le savons pas).
    Vous avez raison sur un point : s’ils descendent en L2 la saison prochaine, ils en surprendront plus d’un. Seul un recrutement enfin correct peut les sauver.

    L’équipe du Vestiaire (nous signons au cas ou vous ayez soudainement un doute sur l’identitté de l’auteur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *