Foot, Ligue des Champions, Lyon : A Barça, tout va bien

17govoub.jpg

Les Anderson, Cleber et Sonny, sont sur un bateau. Lequel dégage parce qu'il est le plus nul ?

La victoire a des effets euphorisants. Stuttgart a mordu la poussière à Gerland (4-2), avec la manière, et même Govou a été bon (ici avec sa mère). Signe que la confiance est là. A un point des Rangers, qui sont tout de même sacrément mauvais à l'extérieur avec le gros Darch' aux avants-postes, les Lyonnais ont fait une belle opération. Ils ont marqué quatre buts, et auraient pu en ajouter quelques-uns si Benzema avait été dans un grand jour.

L'hommage à Oury

Pourtant, Lyon n'a toujours pas le niveau des saisons précédentes. Car sans Poutre verte, mué en autiste dansant Rabbi Jacob après son penalty arrêté, l'OL n'aurait pas gagné. La défense a craqué devant les assauts, comme la femme à Fred. Les centres ont été nombreux, et Squillaci a terminé le match assommé vu son nombre de têtes. Bouledogue Anderson y est de nouveau allé de son contrôle foiré à 20 mètres de ses buts. Et Grosso continue de donner de l'espoir à Delhommeau, Poulard et autres Bourillon : on peut aussi jouer la Ligue des Champions, voire être champion du monde, et courir le 100 m moins vite que Diniz ne le marche. Avec Cris, Belhadj à gauche et toujours sans Clerc, ce Lyon-là aurait déjà plus de gueule.

Champion Cheap manager

Mais ne boudons pas notre plaisir : Lyon a récupéré ses arguments offensifs. Tout le monde l'avait dit, après le départ de Tiago et Malouda, il fallait garder l'organisation, mettre Ben Arfa à gauche et Kallström au milieu. Le très imbu Perrin a imposé son système, qui a fait faillite aussi vite que Carole Merle. Et aujourd'hui, ce que même Jacques Santini aurait compris arrive : Benzema et Ben Arfa se baladent. On feint de s'en étonner. C'est pour ne pas décoiffer l'enfant de choeur au costume trop grand. Il a juste fait perdre trois mois à l'OL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *