Tennis, Masters : Le sort s’acharne sur Gasquet

79952111resizecrop320par220.jpg

Toute la presse ne parle que de ça : avec son tirage au sort, Richard Gasquet a peu de chances de voir les demies du Masters. La poisse. Il aurait préféré Wawrinka, Soderling ou Benetteau. Et pourquoi pas Golmard ?

Qualifié in extremis, et puis la tuile. Le tirage au sort des Masters a offert au roi Richard une opposition pour le moins inhabituelle : avec les 2e et 3e mondiaux dans sa poule, il du souci à se faire. Bizarrement, malgré son statut de tête de série n°8, le tableau n'est pas si dégagé, et Richard pourrait très bien l'être rapidement. Voyez plutôt, Nadal, Djorkaevic (en méforme) et Séverine Ferrer. Comment faire pire en effet ? Au mieux, il se fera rouster par Federer en demies.

Le grand bluff
Le destin n'a donc pas été tendre avec notre champion. Il aurait sans aucun doute préféré prendre Rodger, Gros Dick, ou le survitaminé Igor David Benco. Voire Nalbandian, s'il avait été qualifié. Au moins, eux, ce ne sont pas des joueurs contre qui il prend des taules… Mais Nadal, en effet, c'est encore pire : cela risque de réveiller ses ampoules. Nalbandian, le joueur le plus en forme au monde, guette le forfait.

Il est vrai qu'affronter des joueurs du Top 10, en Masters, c'est plutôt rare. Il parait que c'est encore plus rare d'y croiser Cyril Saulnier et Rodolphe Cadart, respectivement 209 et 239es mondiaux. Mais bon, on n'a pas vérifié…

Une réflexion au sujet de « Tennis, Masters : Le sort s’acharne sur Gasquet »

  1. On va dire que je vais m’acharner. Mais je réitère donc ma critique, fondé par vos propres propos.
    Nalbandian ne saurait guetter le forfait puisqu’il avait annoncé sa non participation en tant que remplaçant (à propos de remplaçant, vous n’avez pas tiré sur l’ambulance Bartoli ? cible trop facile ?)

    Après une défaite encourageante en trois sets contre Nadal (point bon à prendre dans une poule) et une victoire contre un Djokovic certe en fin de course ( mais on est dans le top10 non ?), après donc, il aura fort à faire contre Ferrer. Je sais vous n’avez pas l’air au courant mais c’est un joueur de tennis, un costaud, un top10 quoi.

    Mauresmo a deux titres de grand chelem et un masters, gagné les trois Anvers à la suite, mais pour vous c’est une merde, alors Gasquet … s’il bat Gonzalez en demi (ah oui, au fait federer est lui aussi sur le déclin, bouh) et Nadal en finale je compte sur vous pour lui trouver des excuses .. ou lui en faire .. naaaan.

  2. Bonjour Léo,

    Nous sommes surpris de constater que vous vous permettez d’écrire un commentaire sans avoir vraiment lu ce que nous écrivons. Ou alors vous ne comprenez pas grand-chose et là c’est plus grave encore, mais surtout pour vous. Alors, nous pouvons encore l’expliquer, (nous l’avons déjà écris à plusieurs reprises) : non, nous n’avons jamais dit que Gasquet était un mauvais joueur. Votre connaissance du tennis parait de surcroît très limitée quand vous affirmez qu’il est le meilleur depuis bien longtemps. Pas besoin d’aller chercher loin en arrière pour trouver joueur supérieur. D’ailleurs vous semblez le connaître puisque vous en parlez, il s’appelle Grosjean et jadis, il avait des résultats bien moins dégueulasses. On verra dans l’avenir s’il peut prétendre à lui succéder voire à le dépasser. Et non, les défaites de Richard ne nous amusent pas. Simplement : sa saison est bonne, mais ponctuée de résultats parfois merdiques pour un top 10.
    Comment qualifiez-vous des revers contre Vliegen, Gicquel, Melzer ou Qureshi ? D’excellents ou de géniaux résultats ? Bien sûr, la saison est longue. Mais les variations de niveau de Gasquet sont ennuyeuses, car en forme il peut battre n’importe qui. Comme vous, vous pouvez dire n’importe quoi : la preuve avec ce magnifique « défaite encourageante contre Nadal ». Perdre en trois sets contre un joueur usé (cf la défaite contre Ferrer), après avoir dominé, n’a rien d’encourageant. Gêner Nadal sans le battre, encore et encore, n’a rien d’encourageant. Sortir de son match quand on mène 40-0 n’a rien d’encourageant.
    Par contre, sa victoire contre un Djokovic au fond du sac (lui-même le dit) est positive : il avait le dessus et a enfoncé le clou. Contre Ferrer, certainement le joueur le plus frais avec Nalbandian et Baghdatis en cette fin de saison, Gasquet aura plus de mal. Mais son talent reste intact.
    Ensuite, deux hypothèses : soit vous nous faites un procès d’intention, soit vous êtes un sacré farceur. Où avez-vous lu que Federer était sur le déclin ? Il est fatigué, comme Djokof ou Nadal. Alors, est-ce votre opinion ? La réponse nous inquiète déjà.

    Concernant Mauresmo, elle n’est pas une merde : nous avons juste écrit (avec notre ton, faut-il vous le rappeler encore) qu’elle était une très bonne joueuse (la meilleure Française de l’histoire) mais derrière les meilleures joueuses du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *