Bruits de Vestiaire

darch.jpg

Jan Ullrich va passer à table pour éviter la justice, Andy Goode ne ressemble toujours à rien et la Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs menace de boycotter Pékin.

Formule 1. Lewis Hamilton a prolongé au-delà du Bahreïn sa traversée du désert. Transparent en Malaisie, mis à l’amende par la justice française pour excès de vitesse, le pilote britannique a subi cette semaine une nouvelle désillusion. Son autobiographie, My Story, ma vie, mon œuvre, est maintenant bradée à 99 pence (moins d’1,50 euro) dans les librairies de la chaîne Home Bargains. Alizée Cornet a renoncé devant cet échec à coucher sur papier et sous Georges Goven le récit de ses trois saisons sur le circuit juniors.

Natation. D’aucuns y verraient les vestiges d’une soirée arrosée, lui se défend d’avoir à subir une préparation exigeante avant les JO. Michael Phelps s’est endormi dans la chambre d’appel avant le départ des séries du 400 m au meeting de Columbus. « Fatigué », celui qui deviendra à Pékin le plus grand nageur de tous les temps a tout de même passé au révélateur Fred Bousquet et les limites internationales de l’ancien record de France du 100 m papillon de Frank Esposito. Il ne doit pas non plus connaître le Modafinil.

Tennis. Le week-end de Coupe Davis a rappelé Paul-Henri Matthieu à ses vieux démons russes. Mikhail Youzhny hante toujours les nuits du Strasbourgeois et depuis peu celles des milliers d’internautes qui se repassent la vidéo de sa tentative de suicide au tournoi de Miami. Frustré par un revers lâché dans le filet après un long échange contre Nicolas Almagro, il s’est tailladé le crâne de trois impacts secs avec sa raquette. Di Pasquale n’aurait pas fait mieux.

Cyclisme. Un garçon de 5 ans a trouvé la mort au début du mois, en Belgique, sur le parcours des Trois Jours de La Panne. L’enfant a soudainement traversé la route et a été fauché par un camion avant le passage des coureurs. C’était bien la peine d’annuler le Dakar.

Omnisports. Ce n’est facile à écrire, mais Le Vestiaire partage l’avis du député UMP Lionnel Luca quant à l’insignifiance du badge olympique proposé par les athlètes français. Le slogan « Pour un monde meilleur » ne pourra d'après lui que « conforter le régime communiste chinois car c’est celui de tous les régimes totalitaires ». Romain Mesnil aurait pu aussi demander à manger pour tous, l’effacement de la dette de Carole Merle et la légalisation du cannabis pour les rugbymen de ProD2.

Football. Après avoir passé en revue les tenues les plus ridicules de l’histoire du foot et ses pires bouchers, The Sun s’est attaqué à l’embonpoint de Ronaldo et de Tomas Brolin dans son classement des dix joueurs les plus gros. Le Brésilien y figure en tête devant une brochette de britanniques qui ne devaient pas descendre que des boissons énergétiques. Jean-Claude Darcheville (photo) a curieusement été oublié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *