Automobile : Bibendum is watching you

bibendum.jpg

Hirvonen et Latvala ont abîmé tout le week-end dernier leurs Pirelli sur les routes grecques. Pierre Dupasquier repassera-t-il par le stand Minardi ?

Les retraités de la F1 côtoient ceux qui n’y mettront jamais les pieds, Nicolas Minassian apprend le Catalan et Soleil Ayari a abandonné sa 406 sur un trottoir de la Zac du Moulin aux Moines. « Le Mans Series », c’est un peu comme les 24 Heures, mais en plus long. Et partout en Europe.

Barcelone, Monza, Spa, Nurburgring, Silverstone : la liste fait saliver Lamy Pedro comme Bourdais devant le palmarès d'Olivier Panis. Et si son aileron arrière ne vaut pas celui de Margot Laffite, Vanina a convaincu le Bibendum de s’associer à l’épreuve via le « Michelin Energy Endurance Challenge » récompensant les écuries plus économes que Pescarolo.

McNish fiscal

Le manufacturier clermontois a poussé encore plus loin son partenariat en ouvrant la semaine dernière une plate-forme Internet sur l’endurance auto. Une vidéo aussi décalée que les trajectoires d’Allan McNish accompagne son lancement, finement orchestré par le Philippe Bugalski de la publicité.

Arthur Schlovsky avait déjà mené campagne pour le droit aux rasages extravagants. Il assure désormais la com de Michelin, à qui il doit trouver cinq reporters capables de suivre les étapes du LMS et des 24 heures du Mans. Il y a quand même des moyens plus simples pour recruter.

 

Une réflexion au sujet de « Automobile : Bibendum is watching you »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *