Cyclisme : Prudhomme aux prud’hommes ?

20053766382604053f3.jpg

Jean-Marie Leblanc a refilé son appart à Prudhomme. Il a fait l'état des lieux dans le noir. Depuis, il a rallumé la lumière.

L'ancien présentateur de Stade 2 se dit de plus en plus qu'il aurait dû y rester. D'une part, car Holtz, bien aidé par l'équipe Bilalian, qui vit ses derniers jours, est en train de flinguer l'émission historique, mais surtout parce que son père Jean-Marie lui un filé un héritage fécal. Il le savait, mais il pensait bien réussir à endormir tout le monde. Alors qu'il s'attèle à faire du Tour 2008 le plus propre de l'Histoire, on lui met des bâtons dans les roues, qui ne tournent pas à 45 km/h dans l'Alpe d'Huez comme celles d'Andy Schleck cet été. Tout avait pourtant bien commencé, en virant Astana, même s'il aime beaucoup Contador.

Tour donneur

Prudhomme, qui ne prend personne pour des cons, venait d'éradiquer le dopage et les soupçons au terme d'une lutte acharnée face à l'irréprochable UCI. Mais voilà que Boonen se chargerait lui aussi et pas que le porte-bagage. Problème, pour Bjarne, Tom ne court pas chez Astana. Espérons que le Belge soit, au choix: « un cas isolé », « le mouton noir » ou bien « la brebis galeuse » du vélo. Ce sera à n'en pas douter « une très mauvaise nouvelle pour le cyclisme » mais « cela prouve que la lutte avance et que c'est de plus en plus difficile pour les tricheurs ». Mieux, et si « c'était un problème personnel qui n'avait rien à voir avec le dopage »? Rappelons que Boonen c'est un maillot vert et deux victoires d'étapes en 2007 et Paris Roubaix cette année (dont nous avions évoqué ici le séduisant podium). C'est certain, le Tour 2008 sera celui du renouveau, la preuve, Valverde y sera.

Pour sauver ce qu'il restera d'apparences, le salut du Tour, d'ASO et du cyclisme passera par une énorme perf française en juillet. Car il est bien trop tard pour autre chose, trop tard pour annuler, trop tard pour ne pas inviter 80% du peloton mondial aux méthodes anciennes, trop tard pour sauver le vélo. Et si ASO revendait le monstrueux bébé, ça serait sans doute pire.

Une réflexion au sujet de « Cyclisme : Prudhomme aux prud’hommes ? »

  1. Et oui, c’est facile de sacrifier un second couteau même pas beau qui a l’outrecuidance de gagner le Tour (Landis, Rsamussen, Riis).
    Mais Boonen le beau gosse, le « renouveau » du cyclisme belge, pas touche!

    On savait la moitié du peloton asthmatique (c’est pas grave, ils se soignent), l’autre moitié est donc cocaïnomane (c’est pas grave, on va les soigner)…

    Et pendant ce temps Astana se ballade, Contador va imiter Eddy Merckx 73 avec un doublé Giro-Vuelta.

    Valverde au Tour, Nadal à Wimbledon, carton plein espagnol en vue en juillet? Manquerais plus que les footeux gagnent aussi!

  2. Le parallele avec Nadal est amusant. Le Vestiaire publiera d’ailleurs prochainement une enquête pour le moins explosive à ce sujet. Le jour où Nadal tombera, le tennis risque d’entrer dans une période difficile. Et cette fois Jean-Marie Leblanc n’y sera pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *