Cyclisme, Tour de France : Prudhomme est mère de sûreté

lancearmstrong7fingers.jpg

Exceptionnellement, notre consultant Thierry Bisounours, piqué au vif comme la majorité du peloton, interrompt ses vacances narbonnaises pour mieux vous éclairer sur le plus gros scandale de ces dernières 24 heures.

Posez vos questions sur equipe.vestiaire@yahoo.fr

Ricco serait-il vraiment dopé ?

Je crois qu'il est encore un peu tôt pour le dire, même si la rumeur « enfle », comme on dit dans le jargon.

Aviez-vous des doutes ?

J'avoue que ce jeune coureur m'impressionnait beaucoup. Mais si dès qu'un coureur va plus vite que les motos dans les cols on devait crier au loup, alors il faudrait soupçonner la CSC, Evans, Valverde, etc… Non, soyons sérieux, on ne va pas jeter l'opprobre sur un sport parce qu'une minorité triche, comme le disait fort justement Christian Prudhomme tout à l'heure.

Croyez-vous que le dopage est encore généralisé ?

Christian Prudhomme m'a dit que non. Je veux bien le croire, Jean-Marie Leblanc est du même avis, Hein Verbruggen aussi. Ca fait beaucoup de gens qui disent la même chose. Faudrait peut-être demander à Thierry Adam.

La sélection des équipes est-elle assez drastique ?

Vous voulez quoi ? Qu'on ne prenne pas la CSC parce qu'elle est entraînée par Riis, les Saunier Duval parce qu'ils ont Piepoli, la Française des Jeux parce qu'il y a Madiot, Lotto parce qu'il y a Evans, Caisse d'Epargne Valverde ? Je pourrais vous faire 80 % du peloton… Soyons sérieux, pour qu'il n'y ait pas de suspicion, il faudrait que des Français et ça, ça ferait chier tout le monde, comme me dit tous les jours Bilou, mon patron.

Qui sera le prochain à tomber ?

Je sais pas, Moreau tombait souvent, mais il est déjà plus là.

Qui mérite vraiment de remporter le Tour ?

Je vois très bien où vous voulez m'emmener. Vous pensez que si le podium n'est pas Français, il ne sera pas clair comme du « sang d'Hamilton », comme on dit dans le jargon. Je vais peut-être vous surprendre, mais si on regarde un gars comme Chavanel, il a beau être propre, et avoir du talent, c'est un gros nul. Comme on dit dans le jargon, il vaut mieux un « Evans à 80 qu'un Voeckler à 18 ». Vous voyez peut-être ce que je veux dire, pas moi.

A quoi sert le Tour de France ?

Si vous voulez dire par là qu'il sert à engraisser les organisateurs, les pharmacies, les sponsors, les médias et les tricheurs et qu'on ne peut arrêter une telle machine à fric, vous faites fausse route. Vous croyez qu'Armstrong était millionnaire ?

Et Sandy Casar ?

Quoi Cindy Sander ?

Une réflexion au sujet de « Cyclisme, Tour de France : Prudhomme est mère de sûreté »

  1. C’est excellent, je suis mort de rire !

    Attention quand même car je me demande si Thierry Bisounours ne se dope pas, c’est du moins ce qui se murmure dans les milieux bien informés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *