Bruits de Vestiaire

pussycat.jpg 

Il n'y a pas que les JO dans la vie. Cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane et Kim Gevaert l'ont bien compris.

Omnisports. Nous ne pouvions garder plus longtemps sous silence le résultat de ce concours allemand récompensant les vestiaires les plus miteux du pays. « Des carreaux moisis et des douches rouillées qui semblent dater d'avant-guerre » ont permis au SV Lieth, un club d’ex-RFA du nord, de gagner une prime de 20.000 euros et un an de crème antifongique. Le Vestiaire était hors-compétition. 

Omnisports (bis). La démocratie chinoise s’exporte bien. Un couple de petits vieux anglais risque jusqu’à 3 ans de prison pour avoir refusé de payer la surtaxe olympique que le gouvernement britannique impose à tous les foyers londoniens. Rita et Tom Glenister, 76 et 78 ans, en ont fait une question de principe : les infrastructures de London 2012 se feront sans leur 33£. Un sacré trou dans l’enveloppe de Boris Johnson.

Omnisports (Sepp Blatter). Les services d’immigration recherchent activement l’athlète Mireille Dérébona (800 m) et Ali Adoum, un entraîneur de boxe. Les deux membres de la délégation centrafricaine, qui revenaient des JO, ont disparu lors d’une escale à Paris. Dix de leurs compatriotes basketteurs s’étaient déjà égarés dans la capitale en 2001. Antoine Rigaudeau ne les a jamais retrouvés.

Golf. La femme de Tiger Woods, Ellin, avait déjà connu les honneurs de notre rubrique. Ca ne lui a pas suffit. Le mannequin suédois accouchera cet hiver d’un second enfant, un peu plus d’un an après avoir donné au Tigre une petite Samantha. Le numéro un mondial a annoncé l’heureux événement sur son site Internet, sans donner aucun détail sur son retour à la compétition. Il devrait quand même trouver de quoi nourrir ses deux gosses.

Formule 1. Le Tiger Woods du sport automobile n’a pas encore donné de neveu à son petit frère, mais ca ne saurait tarder à en croire sa petite amie, Nicole Sherzinger (photo). La chanteuse des Pussycat Doll a reconnu avoir dédié une chanson à son pilote de boyfriend : « C’est une chanson très personnelle, très profonde et sentimentale. » Comme son titre, I think I’m in love, aussi rassurant que Nakajima derrière un volant.

Football. Sepp Blatter n’arrête pas le progrès, on ne pourra plus lui reprocher de ne servir à rien. Le président de la Fifa a enfin justifié ses honoraires en remettant cette semaine à l’équipe d’Italie le tout premier insigne des champions du monde, qui apparaîtra désormais sur le maillot de l’équipe championne du monde en titre. Il a quand même fallu deux ans aux cerveaux de la Fifa pour pondre un truc pareil.      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *