Ligue des Champions, Bordeaux : Jaro sur le baudet

zorf

 Bordeaux-Juventus n’était pas un match amical.

Enfin pas pour la Juve en tout cas qui devait gagner pour se qualifier. Coté Girondins par contre, le doute est permis. Gourcuff absent, Traoré qui joue une demi-heure, Blanc sans son pull jacquard, Ciani qui laisse passer Diego pour lui faire plaisir, Carrasso qui fait semblant de plonger, Chamakh en 10, Plasil en 9, le score confirme le doute, 2-0, au lieu de 5 ou 6. Pour le reste c’est des buts sur penalty pour changer et Ciani qui tente des Madjer sur tous les corners. De nombreuses questions se posent, equipe.vestiaire@yahoo.fr vous a été utile une fois de plus.

Qui était le Alou Diarra de France-Irlande ?

Un acteur de série B sans doute.

Quel est le point fort de la Juve ?

Sa défense, et d’ailleurs elle en a pris que deux.

Bordeaux largement premier d’un groupe avec le Bayern et la Juve est-ce un exploit ?

Qu’avait dit le Vestiaire ?

Pourquoi Ciani disait avant le match que contre le Barça ou Chelsea ça sera peut-être plus dûr ?

Il lit peut-être le Vestiaire.

Blanc est-il arrogant et humiliant ?

A-t-il vraiement fait jouer Traoré contre la Juve dans un match de champion’s league ?

Pourquoi Blanc dit que la C1 fait perdre des points en championnat ?

C’est écrit sur le CV de Cavenaghi.

Que reste-t-il du catenaccio ?

Une defense qui recule et laisse Chalmé ajuster sa passe pour Chamakh.

Que reste-t-il de Gourcuff ?

Le souvenir de ses buts contre Rennes et le Bayern.

Que disait le Vestiaire sur lui ?

Qu’il n’apportait rien dans le jeu, mais psychologiquement ça aide toujours de croire qu’on joue avec Zidane.

Bordeaux va-t-il être champion d’Europe ?

Iniesta peut répondre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *