Lyon-Zagreb : Du cave au Grenier

C’est quoi un cave déjà ?

Il a la même tête, le même poste, le même gel, et si ça se trouve il aime les mêmes filles. De Gourcuff, il ne lui manque finalement que le père éleveur de merlus, les contrats pub qui vont avec et une centaines de passes en moins. Mais dans quel quartier ? A 60 ballons touchés, Clément Grenier n’a pourtant tenté aucune roulette pour ralentir le jeu et tenté que deux frappes mais c’était même pas juste pour se la raconter. C’est peu pour ressembler à son illustre modèle. Il y a encore du boulot pour en devenir l’égal : le Milan, les autographes aux supporters qui veulent celui de Kaka, Bordeaux, l’avocat de Laure Manaudou, le titre de champion de France, Lyon, les 25 millions de transfert, les rumeurs sur sa vie privée, ses dénégations et bien sûr l’équipe de France, ses buts contre la Roumanie, le Luxembourg et l’expulsion en phase de poule du Mondial. Pas celui des moins de 20 ans, celui-là c’est Grenier qui l’a joué.

Zagreb les yeux

Faire du Grenier, ce n’est pas si différent. Beaucoup courir, se démarquer, faire des passes courtes, orienter le jeu et éventuellement être proche du but. Grenier n’a pas été décisif, sûrement un hommage mais ça ne lui garantit pas de laisser son poste quand Gourcuff reviendra. Pour ça, il aurait fallu cacher qu’il est plus tonique et vif, qu’il résiste aux duels, qu’il réussit des dribbles et qu’il se met dans le sens du jeu. Bref qu’il sait jouer même si hier soir il a été très pudique sur son talent. Mais sur ça aussi il a de qui tenir. Pourquoi diable réussir une passe décisive contre Bordeaux ? Ce petit impudent a même dit oui quand on lui a proposé de tirer les coups francs. Cris se souvient que la saison dernière, il avait détruit Grenier à l’entraînement après un nul à Nice. A vitesse réelle, ça arrive de confondre. Le remplaçant normalement, c’est le 7 ou le 29 ?

Pendant ce temps-là, Lille a dominé, ouvert le score et concédé le nul à Trabzonspor. L’UEFA devrait bientôt ouvrir une enquête de paris truqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *