Barca-Real : Karim et châtiment

Jacquet était au Camp Nou, Houiller à Paris. Ginola devait être chez lui.

Il était frais et fier Gonzalo au coup de sifflet final, au milieu des bras levés de ses camarades bien fatigués. Le nez dans ses chaussettes et cet air constipé qui va si bien aux grands joueurs, il sait que grâce à lui Benzema est déjà douché pour peu qu’il soit capable de se doucher en 30 secondes. Il y a moins d’une minute leurs deux corps ne faisaient qu’un le long de cette ligne de touche qu’ils connaissent si bien. Si Benzema accepte encore de partager un peu de sa sueur, c’est qu’il ne peut pas faire autrement, il est sous contrat avec Madrid. Higuain aussi apparemment, au moins à partir de la 93ème minute. Cette fois il n’aura pas coûté la défaite. Mourinho sait désormais doser son temps de jeu, il lui a fallu deux ans mais ça vaut le coup : Benzema n’a eu aucune occasion et n’a servi aucune passe décisive, on appellerait presque ça un match à la Di Maria. Pourtant, il a fait probablement le meilleur match de sa saison.

Le dimanche des Ramos

Si Ramos, Pepe, Arbeloa et Coentrao n’ont été humiliés qu’une seule fois c’est sans doute grâce à lui. Si CR n’a pu s’offrir un doublé c’est aussi sans doute grâce à lui. A la 82ème minute, un 3 contre 1 est armé pour aller au bout, senor Karim choisit de déclencher une frappe lourdement molle que Valdes saisit sans douleur. C’est pourtant lui qu’Ettori considère comme un des plus grands gardiens du monde quand il donne une interview à 20 Minutes. On a les vieilles gloires qu’on mérite. Barcelone avait Henry et Eto’o, même en fin de saison. Désormais, ils ont parfois Tello et souvent Alexis Sanchez. Tout le reste a été nul à chier. A Barcelone, comme à Madrid. Heureusement CR est aussi adroit devant le but qu’Higuain dans le retrait de survêtement, ça peut toujours permettre de soulager les prestations d’Ozil dans les matchs qui comptent. On se met parfois à regretter Iniesta et Xavi. Et Mouss Diouf aussi.

Pendant ce temps-là, François Trillo nous fait saliver en annonçant le Messi du Top 14. Le Top 14 est-il un si mauvais championnat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *