Tour de France : Croix de fer, Croix de bois

Très prolifique même s’il ne sait pas ce que ça veut dire, notre consultant Thierry Bisounours est déjà de retour sur le Vestiaire pour fêter le glucose et de l’ozone.


Bonjour Thierry, on ne vas pas tourner autour du pot belge, pourquoi appeler Wiggins, WigginGs ?

Faut demander à Nicolas Geay, hier il m’a bien aidé quand il a fallu expliquer la force des Sky. Dire qu’ils ont juste travaillé, j’y aurais même pas pensé.

C’est vrai que votre terme Formule 1 du vélo était un peu limite…

Oui, il valait mieux donner des chiffres : 830 000 m de dénivelé avalés en 2 semaines, ensuite sur le Tour pas besoin de se charger pour rouler à 50 sur 3000 km même à 20%. Surtout que ça fait 15 ans qu’on sait que le dopage sert surtout à supporter des entraînements inhumains.

Grimper 80 fois le Mont Blanc en 15 jours c’est pas inhumain ???

Et puis merde, j’en sais rien, j’ai pas fait médecine, ni journalisme putain! Sinon j’aurais été capable d’expliquer pourquoi les Sky n’ont jamais besoin de suer ou de respirer dans les cols. Ils ont bien raison, ma transpi à part faire dégueuler ma femme quand on dort ça sert à rien. Et de toutes façon, il paraît qu’ils vont accepter d’enlever une pédale à leur vélo par souci d’équité.

Ca fait plaisir de voir que vous prenez un peu de recul sur toutes ces performances. On a parfois l’impression que vous ne comprenez pas quand Jalabert vous demande si un pistard anglais qui monte aussi vite qu’un pirate cocaïnomane c’est tout à fait normal

Froome il me rappelle Ullrich qui était plus fort que Riis mais qui avait pas le droit de rouler au-delà des 70 dans Hautacam. Imaginez s’il y a une plaque de verglas.

Parler d’équipier modèle pour Knees qui prend 122 bidon sur son dos, redescend et remonte 4 fois le Glandon, c’est pas un peu scandaleux ?

Vous avez vu, pas mal hein. Même Jaja était fou, ce gros panda qui pue du cul.

Connaissez-vous par coeur le prénom des soeurs de Pierre Rolland ?

Stéphanie, Françoise et Anne-Sophie. Une pensée pour elles

Aussi impressionnant que passionnant. Pas de pensée pour les cendres de la mère de Maxime cette fois ?

Putain, j’ai quand même dit il est 14h30 alors qu’il était 15h30 sur la route du Tour. Parfois je me dis qu’il faudrait m’abattre, et Polo aussi au passage.

Abattre Polo ?

Ecoutez, j’ai un conseil, quand on a un coup de mou rien de tel qu’un peu d’ozone et de glucose dans son sang prélevé avant de se le réinjecter. C’est quand même mieux qu’une cure de juvamine. Une fois, on m’a refilé le sang de Jean-Paul Ollivier et je peux vous dire qu’après  j’en vu du clito. On dirait pas quand on voit le vieux.

Vous ne pouvez pas vous empêcher de tomber dans l’invective et la vulgarité. On arrête l’interview.

C’est dommage, je voyais venir le moment où vous alliez me demander pourquoi en plus de se taper les commentaires de Polo sur le Tour 1903, on devait se farcir une musique douce. Vous savez où j’avais envie de les lui enfoncer les deux aiguilles d’Arves hier ?

Non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *