Federer : Je, set et bâche

Il fut un temps où on se serait bien marré à regarder ou lire l’interview de Federer après une défaite. C’était rare, et on était toujours impressionné par sa capacité à mépriser son vainqueur d’un jour. A le renvoyer à son piètre niveau, faisant passer sa performance pour un accident s’approchant de l’exploit du siècle. Roger était imbuvable et prétentieux à souhait mais il était le meilleur.

tennis

Depuis 3 ans qu’il est revenu parmi les mortels il était redevenu un peu plus modeste, oubliant parfois qu’il était le plus grand de tous les temps. Mais à l’époque il ne s’était jamais permis de se faire torcher par un Japonais en huitièmes de finale à Madrid en promettant qu’il visait la victoire finale. C’est pourtant cet après-match qu’il a choisi pour annoncer enfin ce qu’il aurait dû faire depuis longtemps : sa retraite. Comme contraint par les humiliantes circonstances qui font qu’un adversaire provenant d’un pays où le tennis n’a pas encore été inventé ou alors simplement dans Prince of tennis (le petit chef de la balle jaune pour ceux qui ne connaissent pas), Federer a cru bon devoir redevenir aussi puant qu’il l’était du temps de sa splendeur. Mais cette fois ça sonnait faux pour ne pas dire pathétique.

Roger par la dépression

C’est ainsi qu’après les habituelles justifications sur son jeu « J‘ai manqué de contrôle depuis la ligne de fond », dont on se fout royalement, il s’est d’abord cherché des excuses comme tout numéro 2 mondial digne de ce nom : « Il y avait du vent et aussi évidemment le soleil et l’ombre« , il ne manquait plus que la pluie. Le premier compliment pour son valeureux sparring partner jap est venu ensuite « je ne suis même pas sûr que Kei ait eu besoin de jouer à son meilleur niveau aujourd’hui, ce qui est encore plus décevant. » Ou comment rappeler à Nishikori qu’il l’a trouvé nul à chier. Au cas où le Nippon n’aurait pas compris Roger s’est permis de lui redire à quel point il le trouve mauvais quelques secondes plus tard : « Il faut féliciter Kei. Il a mieux joué que moi. Il était le meilleur joueur aujourd’hui, aucun doute là-dessus ». Aujourd’hui, pourquoi pas demain et après demain aussi ? Mais l’ancien numéro 1 mondial qui ne le sera plus jamais a gardé le meilleur pour la fin : « Kei a gagné un tournoi déjà je crois. »  Et oui c’est pas mal un tournoi quand on en a presque 1000 à son palmarès. Puis toute la violence sauvage de Federer finit par s’exprimer comme un point final à une carrière qui n’en finit plus de terminer. Comme si plus aucune règle de bienséance ou de politesse ne comptait, comme si il n’y avait plus aucune loi dans ce bas-monde, comme si la jungle avait élu domicile au sein du circuit ATP, il s’est permis de comparer Nishikori à Raonic et « d’autres gars à peu près du même âge qui progressent. » Et Federer de conclure baigné d’aigreur et de méchanceté :  « C’est excitant et bon pour ce sport que de jeunes joueurs, moins connus, battent les meilleurs. »  2009 c’était il y a 4 ans. Il faut parfois savoir partir et fermer sa gueule.

Pendant ce temps-là Wawrincka a battu Dimitrov qui a battu Djoko qui a battu Nadal. Un Suisse gagnera-t-il quand même Roland-Garros ? Et dire qu’ils n’ont jamais gagné la Coupe Davis et qu’ils ne savaient pas que les Nazis étaient méchants.

 

7 réflexions au sujet de « Federer : Je, set et bâche »

  1. Eh bah !!! On peut dire que vous avez une dent contre Federer !! Quant à l’interprétation que vous faites de ses paroles, elles ne concernent que vous !! Êtes-vous certain d’être aussi bon psychologue que vous ne le pensez ?? Enfin, peu importe !! Roger a perdu un match, un huitième de finale ‘ après 2 mois de repos !!) contre Nishikori qui est, ne l’oublions pas, un joueur qui monte !! Finale à Bâle, un master 500 et quelques finales tout de même !!
    Et puis, « oui », Federer devait l’avoir mauvaise. C’est humain après tout !! Mais bon, apparemment, vous même le voyez tellement comme un Dieu que quand il pêche par excès de vanité, cela vous semblez déplacé !!

  2. Effectivement, on ne supporte pas les losers prétentieux, encore moins quand ils ont été les plus forts, encore moins quand ils sont la légende vivante de leur sport. Quel est l’intérêt pour lui de continuer à jouer ? Un jour il se fera humilier par un Haïtien et alors il sera trop tard, on ne pourra plus rien pour lui. Heureusement Agenor n’est plus des notres.

  3. Federer, tout comme un tas d’autres champions, joue au tennis depuis son plus jeune âge. Le tennis, en particulier pour lui, c’est l’air qu’il respire. N’avez-vous jamais pensé que le fait d’arrêter, pour lui, c’est tout comme une petite mort ?? Il a été le plus grand et il y a de très grandes chances qu’il le reste !! Il ne serait pas superflu non plus de signaler que même si son année 2013 est loin d’être à la hauteur, il y a encore quelques mois, il était le numéro 1 mondial !! De même, ce ne serait loin d’être la première fois que certaines « mauvaises langues !!… » le déclarent fini, totalement rincé, et qu’il finisse par leur faire un joli pied d’nez. Mais ça, vous devez en savoir quelque chose, à mon avis … !! Quoiqu’il en soit, qu’y a-t-il de plus important, en fin de compte ?? Partir avec tous les honneurs et être malheureux ou …continuer à jouer, prendre et donner du plaisir, quitte à être beaucoup moins flamboyant qu’autrefois ??!!
    Personnellement, même si je préfère, bien évidemment, quand il gagne, Federer est le Tennis et je prend chacun de ces matchs comme un bonus car je n’ignore malheureusement pas que tout a une fin.

  4. PS : Et d’ailleurs, pourquoi un Haïtien ?? Serait-ce beaucoup plus ridicule que ce soit un haïtien plutôt qu’un autre ?? Le tennis ne conna

  5. Nous ne comprenons pas bien votre dernier mot « le tennis ne conna » voulez-vous dire « connasse » ou « connard » auquel cas ce serait injuste pour Ronald Agenor qui porte déjà le fardeau d’être haïtien. Nous aurions pu dire un Coréen mais on n’en connaît pas.

  6. On dirait le Vestiaire d’il y a 10 ans quand les gens se donnaient la peine de mettre des commentaires. Perso je m’en branle de Federer mais je voulais quand même le dire… Mais j’ai quand même hâte de savoir ce que voulait dire yameogo sur le tennis ne conna. A moins que vous l’ayez censuré comme à l’époque; ce serait pas cool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *