Falcao, la vérité (2/3) : Radamel, le Schtroumpf surcoté

Dans l’épisode précédent, wikipedia nous révélait fièrement que Falcao vedette naissante du football mondial, portugais et surtout colombien allait marquer 4 buts en 8 matchs au cours de sa première ligue des champions en 2010. 8 matchs, cela envoie en huitièmes, pas plus. Sauf s’il n’a pas joué tous les matchs. Alors grâce à sa star, Porto a-t-il réédité son exploit victorieux de 2003 ? Ou à cause de sa star s’est-il fait humilier?
schtroumpf-football-2

 

Pour le savoir, flashback vers le 17 février 2010. Pour un huitième de finale de Ligue des Champions plein de promesses. Porto a eu un tirage plutôt facile, ils auraient pu prendre Bordeaux, Barcelone, Lyon ou même le Real, mais c’est Arsenal qui ne fout plus rien depuis 6 ans qui se présente. On ne dit pas ça pour vous orienter dans votre lecture mais parce que d’une part c’est vrai, et  que d’autre part les Portugais vont s’imposer au match aller. Et grâce à qui ? Falcao bien-sûr, sur un formidable passement de jambe redoublé d’un une-deux avec lui-même.

En vrai, c’est sur une action ultra litigieuse où ce bon gros Campbell remet en retrait à son gardien qui prend la balle à la main. Un coup franc dans la surface rapidement joué et Falcao pousse la balle dans le but vide. La preuve. Quoiqu’il en soit, Porto est presque en quart, il est décisif et c’est ce qui compte, même s’il est transparent de bout en bout. De là à croire que l’enjeu est un peu trop lourd pour lui, il faut attendre le retour pour en être certain. Un indice peut tout de même nous mettre sur la voie : c’est son quatrième but sur les quatre qu’il marquera cette année là. Il faut donc attendre trois semaines pour découvrir que Falcao n’est pas si grand qu’on le croit et c’est Bendtner qui va se charger de nous le rappeler, avec l’aide d’Eboué, de Nasri et un peu du fameux site Internet de l’UEFA :

83 Coup franc suite à une faute de Vermaelen (Arsenal) sur Falcao (Porto). 77 Falcao (Porto) voit son tir bloqué par le gardien. 73 Faute de Falcao (Porto) sur Eboué (Arsenal). 68 Falcao (Porto) manque le cadre. 54 Falcao (Porto) tire au but. 40 Coup franc suite à une faute de Vermaelen (Arsenal) sur Falcao (Porto). 38 Coup franc suite à une faute de Vermaelen (Arsenal) sur Falcao (Porto). 29 L’arbitre signale une position de hors-jeu de Falcao (Porto). 28 Faute de Falcao (Porto) sur Campbell (Arsenal).Yellow Card24 Carton jaune pour Falcao (Porto). 24 Faute de Falcao (Porto) sur Song (Arsenal). 20 Falcao (Porto) voit son tir bloqué par le gardien. 20 Falcao (Porto) voit son tir bloqué par le gardien. 3 Faute de Falcao (Porto) sur Song (Arsenal).

 

On a donc beaucoup parlé de Falcao ce soir-là mais surtout pour dire qu’il n’avait fait que de la merde. Pour résumer, quand Falcao tombe sur une défense qui défend, il est soudainement moins souverain. Au passage Arsenal se qualifie de justesse 5-0. Porto est dehors et ira tranquillement gagner la Ligue Europa un peu plus taillée pour elle et pour Falcao qui y marquera presque un but par minute. De quoi ne pas lui faire regretter le haut-niveau. Mais le haut-niveau, Falcao va quand même le retrouver, certes une seule fois, mais une fois ça permet de confirmer ou d’infirmer certaines théories.

 

En 2011, Falcao joue la Copa America, la compétition la plus importante pour un latino. Emmènera-t-il la Colombie au titre ? Ou bien se plantera-t-il une nouvelle fois lamentablement dans un match à enjeu largement à la portée de la Colombie ? La réponse demain dans le troisième et dernier épisode. A suivre dans le dernier épisode.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *