Euro handball : Les ballets Russes

La France est donc qualifiée en demi-finale. Et c’est grâce à un gardien. Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de Dumoulin. Ni d’Omeyer. Non, notre sauveur est Polonais. Et on ne connait même pas son nom.

jr

En s’imposant 35-25 face à la Suède, la Pologne assure donc à la France sa qualification. 35-25, on appelle ça une rouste. Soit les Polonais s’étaient abstenus de boire, soit les Suédois ont oublié qu’ils étaient une grande nation du handball. 3ème hypothèse : T. Omeyer s’est vachement bien déguisé en gardien Polonais et est allé leur filer un coup de main.

En s’imposant 39-30 face à la Biélorussie, la France avait déjà fait beaucoup pour sa qualification. On appelle également ça une rouste. Mettre 39 points c’est bien. En manger 30 un peu moins. Valentin porte pense que :« Parfois, on a mal défendu ». C’est totalement faux. Quand on en prend 30 face à la Biélorussie, on a mal défendu un peu plus souvent que « parfois ». Dans un tel cadre, il était délicat pour un joueur Français de rater son match. On retiendra tout de même qu’Honrubia (9b), Porte (5b) et Anic (4b) ont fait le boulot. Les autres aussi, mais eux on n’avait pas de doute. Laissons le mot de la fin à Grebille : « Quand une équipe n’a rien à perdre en face, il faut toujours jouer sérieusement. » Et quand elle n’a rien à gagner ?

La France est qualifiée. Le tout est désormais de ne pas prendre de vacances lors du prochain match afin d’arriver mobilisés en demi. Lors d’un prochain article, votre serviteur vous expliquera que l’Euro est la compétition la plus relevée du handball. Mais il attendra pour cela un adversaire plus crédible que la Biélorussie. Au fait, Sławomir Szmal ça vous dit quelque chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *