Athlétisme : à la poursuite d’Osaka

lesly.jpg

Le vestiaire vous donnera régulièrement des nouvelles des athlètes français dans leur pénible quête minimaliste, que la fédération a jonché d'embûches.

Leslie rit Djhone

Leslie Djhone a le moral. Auteur d'un très vilain 46″21 sur 400 à Lausanne (remporté par un Congolais), il a terminé sa course très satisfait, dans le sillage d'un athlétisme français qui ne s'affole pas surtout après les promesses du meeting de Saint-Denis. « C'est la première fois cette saison que je pars aussi bien (aïe). C'est ce que François Pépin (son entraîneur, aussi celui de Raquil et de la toujours performante Ramalalanirina) voulait que je fasse pour que cela nous donne des indications en vue des prochains entraînements. » L'indication ? On se demande bien laquelle. Peut-être de se remuer un peu pour effectuer ces « 150 derniers mètres avant l'arrivée où j'ai craqué ». Soit presque la moitié d'un 400m, Johnny. Pour atteindre des minima fixés à 45″10, il est peut-être temps. Osaka, c'est dans un peu plus d'un mois. « C'est vrai que 46''21 ce n'est pas bon, mais je suis content de mon départ. Le chrono est anodin car je craque vraiment. » Nous voilà rassurés… A ce rythme-là, mieux vaut qu'il ne se déplace pas à Osaka. D'ailleurs, il n'ira pas.

Keital ? Muy mal….

Naman Keita lui, est lucide. Son fulgurant 49″67 lui a valu une belle 8e place. L'inquiétude est proche. « Ce n'est pas inquiétant même si je ne voyais pas les choses comme ça en début de saison. Il faut que je remette des choses en place. Pour l'instant il faut d'abord que je pense à faire une course propre avant de penser à faire les minima. »

Parent pauvre

Très confiants, les responsables de l'athlétisme français ont placé la barre haute pour les minima. Notamment pour certaines disciplines comme la perche masculine : 5,75m (soit le record du monde en 1980, il y a 27 ans). Romain Mesnil doit avoir des crises d'angoisses, heureusement que Galfione a vite stoppé sa carrière de marin pour sécher ses larmes. Et où est le jumeau polytechnicien, le Bogdanov du sportif Khalid Lachheb ? « Nul » ne le sait…

Alerte rouge

David Alerte est en forme. Après ses modestes 10″27 sur 100m à Saint-Denis, il devait être tout rouge après son magnifique 20″58 sur 200 à Lausanne (un bon temps de Français, après lequel Christophe Cheval court toujours). Et dire que les minima n'étaient qu'à 20″40… Il ferait mieux de rester coucher, après tout, Alerte était prévenu.

Tahri pas d'éloges

Plus rapide qu'un Kenyan actuellement, Bouabdellah devient l'une des chances de médaille française (et il n'y en a pas beaucoup, comme les qualifiés).

Doucouré pas assez vite

Ladji Doucouré est qualifié, c'est une bonne nouvelle. Par contre, il va falloir s'accrocher pour rattraper le Chinois Xiu, qui a semé 7 Américains à Lausanne, parce que 13″27 (à St Denis) ça reste nul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *