Rugby, Top 14 : En ordre de Marsh

marsh.jpg 

Les Dragons Catalans sont dans le dernier carré du championnat d'Angleterre. L'USAP ira-t-elle un jour, comme Olivier Azam, faire de la figuration en Guinness Premiership ? 

On avait fini par croire qu’à force de ligaments croisés et de luxations, le rugby n’en finirait plus de marcher sur la tête. Serge Blanco avait cloué la Ligue au pilori de ses thalassos et le Docteur Simon fini par comprendre que les calendriers ne changeraient jamais. Les affaires d'espionnage ne souillaient pas que la F1 et les nouvelles règles n’inquiétaient finalement qu'Henry Broncan, plus conservateur que Sarah Palin.

Le week-end a remis les choses en ordre. A l’étranger, d’abord, dans le berceau du XIII, où Wilkinson a fait avec Newcastle son 23e retour de blessure depuis 2003. Ibanez, lui, va bientôt toucher avec Betsen le fruit des fonds de pension britanniques. Laussucq ne les a pas attendu. Plus au sud, la Nouvelle-Zélande a gagné le Tri-Nations, comme les trois dernières années. Et voilà les Blacks en position de force à trois ans de leur Coupe du monde, qu’ils écraseront en poules avant de tomber dans le piège des Fidji. 

L'avis en rose

Chez nous, enfin, Clermont n’a pas laissé croire longtemps qu’il se réservait pour les phases finales. Le printemps sera long pour les banquiers d’Auvergne. On fait ce qu’on peut à Toulouse en attendant Michalak, Clerc, Poitrenaud et les autres unijambistes et le Stade Français est toujours aussi ridicule en rose que Boudjellal devant la presse.

Bayonne devrait vite rentrer dans le rang que Brive occupe depuis longtemps avec Bourgoin et Castres. La moitié de Perpignan et la DNACG attendent le mois de décembre et il n’y a que Lièvremont, les parents de Camille Traversa et les blogueurs de Rugby Hebdo qui s’intéressent aux autres clubs.

Pendant ce temps là, la Ligue Celtique pourrait bientôt se terminer par des play-offs. Parce qu’elle n’en avait pas ? Et Closefield va enfin intégrer les Pink Floyd, Wlodarsk ne s'en porte pas plus mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *