L’Edito : Jacque et le haricot tarbais

haric

Lassana Diarra se rapproche du Real et Dechaume Balleret jouera la Fed Cup. Le sport français est en plein effet Jo-Wilfried Obama.

Angel Marcos a atteint ses limites. Après quelques années de bons et loyaux services, il s’est permis de déclarer que Bordeaux et Marseille avaient les moyens de passer. Même Eric Naulleau réussirait à trouver des arguments pertinents pour le contredire : s’ils ne sont pas passés, c’est qu’ils n’en avaient pas les moyens. Le bilan olympien ne se raconte pas, celui des Bordelais est affligeant : un seul point face aux gros, qui l’étaient autant que les palmarès d’Olivier Jacque et Didier Auriol.

Syndey comme un Polac

Heureusement, la France domine la natation mondiale. Enfin le sprint, enfin, le sprint européen, enfin le sprint européen masculin, enfin le sprint européen masculin en petit bassin. C’est mieux que rien, mais ça n’a aucun intérêt. Qui peut citer le dernier champion du monde du 100 m en petit bassin ? Leveaux ferait bien de garder son secret pour affronter la Ventoline de Bernard sous les 47 secondes aux France et aux mondiaux, ça pourrait lui faire mal au coccyx. Si c’est pour se foutre de la gueule du monde, on peut aussi suivre le ski nautique ou la pétanque, là aussi la France domine. Fabriquer des stars, c’est finalement pas si compliqué. Ca l’est davantage pour Govou, qui a pris conscience que Tottenham ne voulait pas vraiment de lui. Pourquoi a-t-il appelé Patrice Loko pour en parler ? Il pourrait bientôt s’apercevoir qu’il joue à Lyon, mais pas celui d’Essien, ni celui de Tiago, celui de Gassama.

Pendant ce temps là, Armstrong s’apprête à remporter le Giro. Il lui faudra bien ça pour réussir son année, car le Tour il ne le fera pas. Il paraît que le dopage a été interdit. A moins que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *