L’Edito : Legarda vous accuse

baby

Puisque seul Renaud Longuèvre aime la gymnastique, Le Vestiaire ne va pas se faire prier pour ne pas parler des championats d’Europe. Sinon, il y avait aussi du sport ce week-end.

Il aura donc fallu attendre les spécialistes de Canal lundi soir, dont le très légitime Jacques Crevoisier, pour entendre une voix discordante et ce n’est pas celle de Sammy Traoré. Si Jacques Attali n’a pas aimé le G20, son pendant bourguignon pense qu’il y avait bien penalty. Si Guy Roux a raison, le président gueulard aussi, n’en déplaise à l’hypocrite bande de mange boules toujours prêts à sacrifier leur dignité et leur compétence. Les images ne sont pas en cause, Lloris fait une sortie qui rappelle à Tsonga qu’Olga ne l’a jamais rappelé. Le niveau manceau non plus, catastrophique. En revanche le coup de sifflet ravalé est un geste terrible que l’on espérait ne plus jamais revoir  sur un terrain. Lyon n’avait pas besoin de ça pour fissurer encore un peu plus son empire.

Un empire que Loeb continue de construire, tenant le volant avec ses pieds. Un empire que Chavanel se dessine à son image, plus que 30 places et Armstrong pourra arrêter ses comportements inattendus. Il faut parfois savoir écouter Thierry Bisounours. Sinon, il n’y aura toujours pas de tennis cette semaine en raison de l’impossibilité de notre spécialiste de citer plus de deux joueurs de Blackburn. Et Tony Parker ?

Pendant ce temps là, le destin de la Ligue 1 se jouera entre cinq hommes :  le Lyonnais Bastos, le Barcelonais Ronaldo, le Tonneinquais Chamakh, le collectif marseillais et la petite merveille André-Steve Hoarau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *