L’Edito : Mare merdum

david2

Pour fêter le retour des éditos, Romain Mesnil s’est rhabillé et a passé 5,81 m puis 5,70 m. Mais où s’arrêtera-t-il ?

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Thierry Bisounours est sévèrement mis en cause aujourd’hui dans les colonnes d’un grand quotidien national. Le 10e Tour du renouveau aurait été gangréné comme ses prédécesseurs par le dopage, le passeport sanguin ne servirait à rien, il serait très simple de changer son sang avant les étapes. Des nouvelles difficilement crédibles, si l’on en croit les propos de Christian Prudhomme l’année dernière avant le Tour – « Le fait qu’un passeport biologique individualisé se mette en place pour la première fois dans le monde du sport est une avancée bien réelle » – comme après : « Il est évident que la lutte antidopage a fait des progrès« . En exclusivité demain, le célèbre journaliste répondra à ces terribles accusations.

USAP le moral

Hélas, cette actualité a fait passer au second plan l’événement majeur de ces cinq dernières années, la victoire de Perpignan en finale du Top 14. Qu’ajouter de plus ? Que Toulouse et sa politique anti-rugby ont fait des merveilles, que Pelous n’avait pas besoin de traîner sa carcasse jusqu’à l’humiliation ou que Kelleher n’a quand même jamais été très bon ? Comme Amaury Leveaux, diront les plus pertinents. Faux, répondrons-nous, Bousquet n’a pas été beaucoup plus ridicule. Nager sans moteur, serait-ce si compliqué ? Il faudrait demander à Bernie Ecclestone, qui n’est pas beaucoup plus vieux que Santoro, a tenu à préciser Tsonga en à peine plus d’une heure.

7 réflexions au sujet de « L’Edito : Mare merdum »

  1. Et que dire de Max Mosley qui va se faire réélire alors que ses mœurs dépravés ont fait le tour d’internet, et que son fils ne supportant plus l’humiliation à préférer se donner une overdose mortelle il y a 2 mois….

  2. Les Bisounours étaient de sortie hier soir sur Europe 1. Formidables!
    Laurent Fignon: « Kohl est un méchant qui trichait déjà tout petit à l’école »…
    Vincent Lavenu: « On m’a proposé d’embaucher Kohl il y a quelques années; J’ai refusé, le mec était douteux ». Pas comme Rodolfo Massi alors, son éphémère meilleur grimpeur du Tour 98…
    Et la meilleure: « 95% des coureurs sont propres dont bien sûr tous les français et tous les étrangers des équipes françaises (Rodolfo n’est plus là, ouf!). Manque de bol, c’est les 5% restant qui gagnent les courses…
    Heureusement, Marc Madiot juste après à L’Equipe du soir a été nettement meilleur!

  3. Ben, vendre Mermoz et garder Jauzion, ou acheter Skrela et Michalak pour faire jouer Elissalde en 10 ?
    Titulariser Pelous…

    Peut-être que Finau Maka prendra l’aile l’année prochaine.

    @+

  4. Euh Pelous n’a jamais été aussi bon que ces 2 dernières années et la fin de sa carrière internationale, ce qui lui a permis de se ménager. Jauzion n’est que le meilleur centre français des 5 dernières années et une des références mondiales au poste. Mermoz est hyper doué c’est vrai, mais il a fait le choix de partir, et s’il était resté, peut-être que le Stade n’aurait pas fait venir Yann David.

  5. Excusez moi, en fait je suis 5e dan de dernier mot.

    Alors Jauzion, Jauzion, Jauzion, ok ok, il était très fort. Il le redeviendra peut-être un jour, je lui souhaite.

    M’enfin on dirait qu’il joue au ralenti maintenant, non ?

  6. C’est vrai que depuis quelque mois Jauzion n’est pas au niveau qui a été le sien et en a fait le joueur qu’il a été. Il a besoin de repos pour repartir. Au final, c’est surement mieux pour le rugby français que le Stade ait laissé partir Mermoz, ce qui lui a permis de jouer, de progresser et de s’affirmer comme un des plus beaux talents en devenir. Vu le calendrier l’an prochain, on peut penser que David et Lamerat auront aussi du temps de jeu pour se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *