La Légende, GRS : Le jambon Serrano

technic2

Eric Poujade, Stéphane Traineau et Florian Rousseau n’étaient pas seuls à dominer le sport orléanais des années 1990.

Elle avait tout. Un nom d’artiste, une bouche pulpeuse et la souplesse des plus grandes. Eva choisit pourtant la GR, comme on dit dans le jargon, un des seuls sports avec la natation synchronisée et le tir à l’arc à n’opposer que des gonzesses. Elle fait déjà, à 14 ans, vingt centimètres de plus que toutes ses copines françaises, mais la génération hormonale a laissé des traces dans l’est et avoir un entraîneur bulgare ne fait pas toujours de vous une Bulgare.

Elle ne ramène en dix ans de carrière qu’un seul titre européen dans une discipline qui distribue pourtant avec le ruban, la corde, les massues, le ballon, le cerceau, le fer à repasser et le balai-brosse autant de médailles que le ball-trap. Qu’importe, les grandes jambes d’Eva inspirent des dizaines de jeunes anorexiques dans tout l’Orléanais. Son grain de beauté labial et son doublé cerceau-ruban triomphal, à la troisième place des Mondiaux 1997, restent à jamais dans les mémoires, à part peut-être celles des physionomistes d’Actustar.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *