L’Edito : Qatari cantonné

Si le Festival de Cannes a passé sans encombre son premier week-end, ce n’était pas le cas de Stéphane Bak le gamin qui ne sait pas combien font 7×5 car il s’en bat les couilles il fait partie du Grand Journal. Mouloud a poursuivi son festival de médiocrité. Ce n’est pas moi qui le dit je n’oserais pas critiquer l’émission qui décide que Michael Youn et José Garcia sont drôles déguisés en militaires du Taboulistan. Cette année, en tout cas, Novak Djokovic ne pourra pas foirer son imitation de John Mc Enroe, il ne la fera pas, car il ne sera pas invité. Ce n’est plus très tendance de battre Nadal même en le dominant dans 9 échanges sur 10, celui où il met son smash dans le filet. En revanche, Denisot aurait pu inviter Louis Nicollin tellement marrant avec sa crête de champion, il n’aurait même pas eu besoin de le foutre dans le coffre de sa BM pour faire le tour du periph pour avoir parlé un peu fort, il ne serait pas rentré dedans. Ni Pierre Ménès d’ailleurs puisqu’il a promis d’être auprès de Gaetane Thiney. Comme quoi tout n’est pas à jeter dans ses interventions. Même Hazard a pu parler à son frère mais pas nous dire qu’il finira sa carrière à Manchester l’année prochaine. En même temps que Bousquet et Bernard qui depuis leur retraite sont à nouveau capable à nouveau de dominer la planète, jusqu’à l’Oural en tout cas. Merci à l’inventeur des championnats d’Europe. Dommage que ça ne soit pas une année olympique.

Pendant ce temps-là L’Equipe.fr se demande si Montpellier atteindra les huitièmes de finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *