JO, tir : Sex pistol

Le Vestiaire ouvre pour la deuxième fois ses colonnes à une femme. Faudra-t-il pour autant la lapider ou ouvrir une rubrique dédiée ?  A vous de juger.

Les JO, c’est pas mal, parce que ça permet de parler des sports « qui sont pas vraiment des sports ». Entendez par là, ces disciplines dont tout le monde se fout. Avant, pendant ou après.

Ne manquant pas une seule occasion de pousser un cocorico en attendant Yannick, Camille et Camille,  les journalistes aux mocassins fantaisies de France TV ont révélé la brulante passion qui les consumait secrètement : le tir sportif. Un intérêt si bien dissimulé depuis des lustres que le service public ne diffusait même plus les finales nationales de danse sportive commentées par Nelson Monfort. La Picarde Céline Goberville peut remercier les judokas de la première journée d’avoir été aussi nuls. Elle n’a en revanche pas remercié son papa et on a fini par comprendre pourquoi. Car France télé  nous avait caché un reportage sur cette chère Céline où l’on nous montrait son entrainement drastique et quotidien, coaché par un père aussi chaleureux qu’un instructeur de krav maga à la DST et ancien cadre de la fédé. Il nous assure d’ailleurs que sa petite blondinette aurait choisie d’elle-même de faire du tir à l’âge de neuf ans et non poussé par la pression familiale d’un père qui lui promettait une nuit dans l’abri de jardin familial dans le cas contraire. C’est d’ailleurs bien pour cela qu’aujourd’hui, Célinette est moniteur de poney.

Belle trappe

Mais le tir est pourtant un sport plus populaire qu’on ne le pense surtout  si l’on s’amuse à faire une corrélation entre la nationalité des finalistes et la liste des pays les plus corrompus de la planète. De là à voir, un lien entre présence de la mafia dans le pays d’origine et performance arme à la main, il n’y a qu’un pas de tir. Mais si le foot fait vendre du maillot à l’Ouest, le tir n’a donc pas intérêt à devenir trop populaire.

Pendant ce temps-là, on ne comprend toujours rien aux épreuves de voile mais le dressage c’est vraiment ludique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *