L’édito Usain Bolt : Blake est mort hier

Il s’appelle presque  comme Mufasa et depuis 10 ans c’est la star du sprint mondial. Mais personne ne le connaît pour une mauvaise raison : Asafa Powell n’a jamais rien gagné. A la place, la foule préfère réserver ses branlettes pour son frère jamaïcain pourtant amateur de reaggae et de dread comme lui selon Patrick Montel, Usain Bolt, sous le fallacieux prétexte qu’il gagne tout en explosant les records. Et comme d’habitude hier, Asafa a craqué, Asafa a pleuré. Mais hier il n’avait aucune chance car Usain a trouvé un nouveau copain avec qui partager ses nuggets, Asafa a donc chialé pour une autre raison que son ridicule petit bouc roux. Peut-être parce qu’il a découvert que le dopage ne servait à rien : Blake a devancé Gatlin qui a couru aussi vite qu’avant sa suspension.

Ca dame Usain

Il suffit donc juste de bien croire en Dieu, comme une judokate voilée de force ou comme Mahiédine Mekhissi qui n’a cassé la gueule d’aucune mascotte à l’issue de son 3000m victorieux selon Patrick Montel. Le Kenyan devant lui non plus. Mais alors qui a gagné ? A moins que le concept de Dieu ne soit qu’une vaste escroquerie. Difficile à croire.  A en croire la télévision japonaise, le vainqueur c’était le lanceur de disques Koji machin. Il a même eu droit, sur son quatrième lancer pendant le dernier kilomètre du steeple au direct, mais toujours pas au direct du droit de Mahiédine. Peut-être aussi qu’Asafa pleurait pour faire pareil que les coureurs français du 1500m, brillants derniers de leurs demi-finales respectives. Baala n’était donc pas si mauvais. Mais en réalité les larmes d’hier célébraient plus surement les médailles françaises dans des disciplines où on ne comprend rien, même pas leur intitulé : vive le Finn et l’Omnium quand même. Et vivement les Jeux Olympiques.

Pendant ce temps-là le hand tolère désormais perdre contre l’Islande mais moins les journalistes du coup.

Une réflexion au sujet de « L’édito Usain Bolt : Blake est mort hier »

  1. Ouais, j’avoue. En tant que grand fan de la BD, « Blake est mort hier », très bon.

    Disputer les JO sur son sol, ça a du bon. ça permet de faire péter son record de médailles à tous les coups. Quand fera-t-on payer Delanoë et Besson ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *