L’Edito : Lamaison hanté

La glorieuse incertitude du sport a jailli le temps de parier sur Bwin : non Reims n’a pas battu Montpellier. Encore un coup du réseau des truqueurs ?

On savait que Frédéric Michalak n’était pas vraiment un grand joueur. On savait aussi qu’il n’avait pas le niveau pour une Coupe du monde, il a fallu attendre le tournoi pour savoir la suite. A la surprise générale, il ne sait donc se servir de ses pieds que pour marcher. Tout le monde avait pourtant cru qu’un ou deux test-match signifiaient que Lamaison avait un successeur, finalement seul Lièvremont en a un, celui qui perd en Italie. Forget pourrait bien avoir trouvé le sien aussi si l’on en croit Julien Beneteau qui a ce week-end lâché une bombe. Rassurez-vous il n’a pas réussi de coup droit mais c’est de lui qu’est venu la première appréciation sur Arnaud Clément. L’homme aux une finale et une demi-finale en grand Chelem, tout ça la même année au même tournoi, ne serait donc pas une vraie rupture avec Forget, l’homme qui avait disputé un jour des 32èmes de finale on ne sait plus trop où. Si la continuité est à peu près assurée, avec un peu de chance, il ne remportera pas tout à fait à  peu près une Coupe Davis tous les 14 ans.

Du Rome et surtout des femmes

Mais qui succèdera à Montpellier en ligue 1 ? Il faudrait vraiment  11 Mandanda pour que ce soit Marseille, un Bellion jamais vu pour que ce soit Bordeaux et un Gourcuff hétéro pour que ce soit Lyon. Autant demander l’impossible, à savoir que Zlatan Ibrahimovic soit moins mauvais que d’habitude pour battre Valence et un apprentissage de la défense pour ne pas en prendre 6.

Pendant ce temps-là Higuain et Benzema n’ont qu’à bien se tenir, l’ombre d’Adebayor se profile sur Santiago Bernabeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *